Pétition pour Roman Polanski

 PÉTITION POUR ROMAN POLANSKINous avons appris avec stupéfaction l’arrestation par la police suisse de Roman Polanski à son arrivée samedi 26 septembre 2009 à Zürich (Suisse), alors que celui-ci se rendait à un Festival de cinéma qui devait lui décerner un prix pour l’ensemble de sa carrière.Cette arrestation fait suite à un mandat d’arrêt américain prononcé contre le cinéaste en 1978, dans une affaire de mœurs. Les cinéastes et auteurs français, européens, américains et du monde entier, tiennent à affirmer leur consternation. Il leur semble inadmissible qu’une manifestation culturelle internationale, rendant hommage à l’un des plus grands cinéastes contemporains, puisse être transformée en traquenard policier.Forts de leur extraterritorialité, les festivals de cinéma du monde entier ont toujours permis aux œuvres d’être montrées et de circuler et aux cinéastes de les présenter librement et en toute sécurité, même quand certains États voulaient s’y opposer. L’arrestation de Roman Polanski dans un pays neutre où il circulait et croyait pouvoir circuler librement jusqu’à ce jour, est une atteinte à cette tradition : elle ouvre la porte à des dérives dont nul aujourd’hui ne peut prévoir les effets.Roman Polanski est un citoyen français, un artiste de renommée internationale, désormais menacé d’être extradé. Cette extradition, si elle intervenait, serait lourde de conséquences et priverait le cinéaste de sa liberté. Les cinéastes, acteurs, producteurs et techniciens, tous ceux qui font le cinéma du monde, tiennent à lui manifester leur amitié et leur soutien.Le 16 septembre 2009, M. Charles Rivkin, Ambassadeur des Etats-Unis en France recevait artistes et intellectuels français à l’Ambassade américaine, où il présenta à ses hôtes la nouvelle Ministre Conseiller aux Affaires culturelles et à la Communication auprès de l’Ambassade, Madame Judith Baroody. Celle-ci, dans un français parfait, fit les louanges de l’amitié entre la France et les Etats-Unis et préconisa le développement des relations culturelles entre nos deux pays.

Ne serait-ce qu’au nom de cette amitié entre nos deux pays, nous exigeons la remise en liberté immédiate de Roman Polanski. 

Ce texte est à l’initiative de la SACD, du Festival de Cannes, de la Cinémathèque française, de l’ARP et de nombreuses personnalités du monde du cinéma. Il circule depuis ce dimanche après-midi, dans le but de recueillir le maximum de signatures de cinéastes, acteurs, producteurs, techniciens, cinéphiles, critiques et historiens du cinéma, venus du monde entier.

Ont déjà signé : L’ARP, la SACD, le Festival de Cannes, la Cinémathèque française, le Groupe 25 images, Costa-Gavras, Fanny Ardant, Alfonso Cuaron, Ettore Scola, Marco Bellocchio, Giuseppe Tornatore, Monica Bellucci, Asia Argento, Mario Martone, Abderrahmane Sissako, Tony Gatlif, Radu Mihaileanu, Christian Carion, Pierre Jolivet, Jean-Jacques Beineix, Jean-Paul Salomé, Michel Ferry, Claude Miller, Barbet Schroeder, Laurent Heynemann, Julian Schnabel, Alejandro Gonzalez Inarritu, Darren Aranofsky, Wong Kar-wai, Pedro Almodovar, John Landis, Michael Mann, Danis Tanovic, Paolo Sorrentino, Michele Placido, Françoise Brion, Alexander Payne, Robert Hossein, Fatih Akin, Pascal Thomas, Olivier Assayas, Alexandre Desplat, Bertrand Tavernier, Nadine Trintignant, Wim Wenders, Bertrand Van Effenterre, Walter Salles, Tom Tykwer, Harmony Korinne, David Heyman, Alain Corneau, Tilda Swinton, Cécile Telerman, Jeanne Moreau, Luc et Jean-Pierre Dardenne, Luc Barnier, Liria Begeja, Alain Terzian… 

Voir la liste à jour des signataires de cette pétition sur le site : www.sacd.fr

Ceux qui souhaitent signer cette pétition peuvent le faire en se rendant à l’adresse suivante : freeromanpolanski@sacd.fr

 

246 Réponses à “Pétition pour Roman Polanski”

  1. eric moreau a écrit :

    monsieur serge toubiana en cette journee du 27 septembre alors que nous rendions hommage au realisateur-acteur et critique jacques doniol-valcroze en presence de sa famille , son fils et ami simon, sa maman françoise brion ex epouse et l’une de ses partenaires ou interprêtes à l’ecran, mais aussi alexandra stewart et aussi sa collaboratrice et veuve madame berckmans, dans un climat reunissant amis, famille, tecniciens, acteurs, cinephiles et defenseurs de l’ecriture du cinema ( en soulignant votre appartenance comme heritier de l’ecole doniol valcroze des prestigieux « cahiers du cinema »), vous avez su ( et c’est le rôle des artistes et de leurs defenseurs!!) alerter en salle de l’urgence de l’actualité qui en 2009 nous inflige ce « viol » manifeste de la liberté artistique fait à l’un de nos plus talentueux et célèbres representants , monsieur roman polanski dont la carrière longue et internationale fait honneur à l’histoire du cinema…nous devons agir VITE , c’est la LIBERTE UNIVERSELLE qui est attaquée car tout homme peut avoir des travers , savoir en repondre mais doit pouvoir sa terre d’asile et de prédilection, « NOTRE » roman POLANSKI de nationalité polonaise est aussi un citoyen FRANCAIS et il nous a fait honneur dès MAI 68 quand il fit partie aux côtés des TRUFFAUT, des DONIOL VALCROZE, ou des MOCKY de ceux qui defendirent devant les barricades les interêts de la liberté artistique, de la cinemathèque et qui sut protéger ou soutenir le grand HENRI LANGLOIS…….

  2. CAROLINE DE VIVAISE a écrit :

    JE SIGNE LA PETITION POUR LA LIBERATION DE ROMAN POLANSKI

  3. Frederic a écrit :

    bonjour,
    pourquoi « scandaleux » ? quelle était cette « affaire de moeurs » que nous n’évoquez pas ? … le fait d’avoir fait boire une fillette de 13 ans, de lui avoir donné de la drogue, pour ensuite avoir avec elle une relation sexuelle ?… on n’appelle pas ça un « viol sur mineur de 15 ans » ?
    ce que je trouve scandaleux, c’est sa lâcheté, et notre stupeur généralisée. Certes c’est un grand artiste, et alors ? Le talent et l’argent (officiellement) ne le rendent pas in-justiciable. Qu’il réponde du crime qu’il a commis, qu’il l’assume, et qu’il purge sa peine.
    Il faut distinguer l’oeuvre de l’artiste.
    cordialement,
    Frederic

  4. Jean-Pierre GREY a écrit :

    Citoyen suisse, je suis profondément choqué par l’attitude de la police suisse, totalement inqualifiable, digne d’une Gestapo que Roman a bien connue.
    Une fois de plus, cela démontre que cette Suisse que l’on dit neutre est en fait le gendarme des Etats-Unis.
    Nos autorités ont beau clamer haut et fort qu’ils n’ont subi aucune pression des Etats-Unis, c’est absolument et manifestement faux.
    Honte à la police suisse et à tout ceux qui l’ont soutenue dans cette « Kommando-Aktion » lamentable et honteuse.
    Jean-Pierre Grey
    Distributeur de films
    Genève / Suisse

  5. Serge Toubiana a écrit :

    Libre à vous d’adopter le point de vue le plus extrême, celui de la justice américaine, alors que la jeune fille, dont les parents avaient porté plainte contre Roman Polanski, a elle-même souhaité qu’il ne soit pas poursuivi. S.T.

  6. courtois a écrit :

    Je trouve vraiment honteux l’arrestation de ROMAN POLANSKI, surtout en territoire  » suisse « , alors que ce très grand cinéaste allait recevoir un prix pour l’ensemble de sa carrière. Et à peine arrivé, le voila  » PRIS AU PIEGE « .
    Je soutient très VIVEMENT LA PETITION QUE VOUS AVEZ Lancée… même si je ne suis pas cinéaste, acteur, mais simplement cinéphile et de plus un grand admirateur de MONSIEUR POLANSKI
    Dominique

  7. jean-pierre kalfon a écrit :

    Merci de libérer Roman Polanski.

  8. simsolo noel a écrit :

    je signe la pétition en faveur de l’ami Roman Polanski

  9. gayo judith a écrit :

    laissez-le tranquille c’est devenu un patrimoine français et je suis fière de lui.

  10. allaire laurent a écrit :

    je signe la pétition pour la libération de Roman Polanski

  11. Alexis Chazard a écrit :

    Bonjour, je tiens à co-signer cette pétition. Le système des commentaires de blog se révèle tout à fait approprié à une utilité aussi directe.

  12. Loi a écrit :

    Lorsqu’on commet un crime dans la société américaine, on le commet contre tous les citoyens. Le Ministère public américain a le droit et le devoir de poursuivre cet individu. Il n’y a de citoyen au-dessus des lois, messieurs les artistes.

  13. Chevalier Michel a écrit :

    Rien de plus inquiétant que cet ordre moral, qui se met en place à l’échelle planétaire sous l’égide de très modernes tartuffes issus de ce nauséabond puritanisme américain, qui tolère sans problème l’existence des robber barons qui ruinent l’économie, qui considère la peine de mort comme une solution à une criminalité galopante qui trouve son origine précisément dans la cruauté sociale dont souffre ce pays, qui accepte que la prédation soit le mode normal de relation entre les êtres, qui accepte également que cette relation passe par l’utilisation des armes (plus de 10 000 victimes des armes à feu chaque année dont de nombreux enfants), qui refuse la mise en place d’une protection sociale efficace pour les plus démunis dans l’une des sociétés les plus inégalitaires et les plus violentes qui soient parmi les nations dites développées, etc. J’en passe… Comme à Frédéric Mitterrand, cette Amérique-là me fait peur… J’ai aussi l’âge de me souvenir de l’affaire Gabrielle Russier, qui fit quelque bruit en France au début des années 70 : une jeune prof amoureuse de l’un de ses élèves, 19 ans à l’époque donc mineur ; emprisonnée pour détournement, G. finit par se suicider ; en 1974, Giscard abaissait la majorité à 18 ans ; à quelques années près, G. n’aurait pu être poursuivie… A mon sens, ça en dit long sur la bêtise légalisto-puritaine! Moi-même, j’aurais pu être condamné pour les mêmes raisons à la même époque, puisque ma compagne d’alors qui devait devenir mon épouse et la mère de mes 3 enfants n’avait que 16 ans lorsque nous commençâmes à vivre en semble… Drôle de regard tout de même que celui que jettent sur la sexualité nos sociétés dites occidentales qui brandissent le mot liberté comme un fétiche qui leur appartiendrait en propre, en fait un regard hypocrite, que je puis presque qualifier de talibanesque… Il faut bien entendu agir autant que faire se pourra pour faire libérer Roman (que j’avais autrefois rencontré à Tunis, mais il y a bien longtemps de cela, mais c’est un beau souvenir : c’était à l’époque de Rose Mary’s baby…), pour empêcher la bêtise de triompher une autre fois – bien que peut-être beaucoup se soient trop vite accoutumés à ses triomphes depuis quelques années (disons depuis la première élection de W Bush… voire depuis le règne de Mme Thatcher et celui conjoint de Reagan) Nous vivons une époque totalement réactionnaire, dans tous les domaines, et ce qui arrive à Polanski aujourd’hui n’en est qu’un symptôme supplémentaire
    M. Chevalier, professeur d’histoire retraité

  14. @lec a écrit :

    Il ne faut alors pas poursuivre la plupart des violeurs, puisque la plupart des violées et violés (mineurs) ne portent pas plainte…
    C’est certainement un grand artiste mais cela ne doit en rien occulter les faits dont il a reconnu être coupable, non ?
    Il a abusé d’une jeune fille de 13 ans et je reste persuadé que les artistes qui signent cette pétition auraient un tout autre point de vue si leur fille de 13 ans était abusée sexuellement par un type de 40 !

  15. JEAN-PIERRE VERGNE a écrit :

    je signe la pétition pour la libération immédiate de ROMAN POLANSKI.

    JEAN-PIERRE VERGNE, réalisateur.

  16. Christian Morel de Sarcus a écrit :

    La Suisse, championne rigoriste, se propose de livrer ce cinéaste génial à la Communauté des juges vertueux, des cafards et des cagots.
    Polanski paye sa liberté de ton, sa délicieuse effronterie, son audace esthétique, son sens de la beauté.
    La chasse à courre doit être interrompue.
    Très vite.

    CHRISTIAN MOREL DE SARCUS.
    ECRVAIN – POETE – AUTEUR DE THEATRE.

  17. peter barnouw a écrit :

    Je signe la pétition pour Roman Polanski, en tant que citoyen et tant que professionnel de la culture (directeur des affiares culturelles)

  18. ACHOUR BERNARD a écrit :

    Journaliste français à VSD, Le Nouvel Observateur, UGC Illimité et rédacteur en chef du mensuel suisse de cinéma Avant-Première, je joins ma signature à cette pétition en réaction à l’attitude honteuse, traîtresse, collaborationniste, de la police helvétique lors de l’arrestation de Roman Polanski à Zurich.

  19. Lemiale Guillaume a écrit :

    Après le massacre de sa famille par les nazis, le meurtre de sa femme enceinte par la bande de Manson, voilà qu’on en-geôle Roman Polanski pour une affaire de mœurs datant de Mathusalem…Quelle bande de cons!!!

  20. Hadrien Fontanaud a écrit :

    Je suis moi aussi profondément scandalisé par cette arrestation d’un homme de 76 ans, qui ne représente aucun danger pour la société étant donné qu’il n’a pas récidivé; de plus, la victime a abandonné les poursuites contre Polanski après que celui-ci ait plaidé coupable et passé 1 moi (ou un 1 moi et demi) en prison. Donc cette arrestation est une honte pour la Suisse et les États-Unis.

  21. Marc Sejourne a écrit :

    Beaucoup d’anonymes tels que moi aimeraient signer cette pétition : serait-elle en ligne quelque part ? Cà ne semble pas être encore le cas.
    Merci à Jean-Pierre GREY : tant qu’il restera des citoyens suisses tels que lui, tout n’est pas perdu!

  22. Où signer a écrit :

    Bonjour, je cherche partout où signer cette pétition, mais ne trouve aucun lien, pourriez-vous l’indiquer ? Merci beaucoup.

  23. Benoît a écrit :

    Bonjour,
    Je suis entièrement d’accord avec Frédéric, le talent, la célébrité et l’argent ne dispensent pas de répondre des faits qui, je pense, ne devraient pas être prescrits (en France).
    Et ce n’est pas adopter un point de vue extrême que de demander à quelqu’un de répondre de ces actes, c’est le principe même de justice.
    Cordialement
    Benoît

  24. Joële Hautin-Barnouw a écrit :

    Je signe la pétition pour la libération de Roman Polanski.

  25. claude makovski a écrit :

    L’imprescriptilbilité des lois est une très profonde atteinte au droit des êtres humains. Polanski doit être remis en liberté au plus tôt.

  26. Régis d'Audeville a écrit :

    Bonjour, comment concretement signer la pétition ?
    merci pour votre réponse.

  27. Charmaine a écrit :

    Je signe aussi la pétition pour la libération de Roman. Je suis très catégorique malgré tout ce qu’on a peut dire sur cet homme . On dirait que tout a été orchestré, cela vaut rien la neutralité suisse (traître) !! … Laissez-le tranquille maintenant, il a la nationnalité française depuis plus de 20 ans, il a une merveilleuse famille et de plus il est d’un âge assez avancé… Merci à toutes les personnalités et aux chefs du gouvernement qui soutiennent Roman !

  28. NAPP a écrit :

    Choquée et stupéfaite, je signe la pétition pour la libération imminente de Roman Polanski.

  29. Gould a écrit :

    Il y a beaucoup trop d’émotion dans cette affaire. Il faut malheureusement s’en tenir aux faits : quoique présumé innocent, M.Polanski a fui la justice et que je sache le dossier n’a pas été classé.
    J’ai trouvé surprenante la déclaration du Ministre de la Culture qui est scandalisé par la situation mais reconnaît de ne pas connaître le dossier…
    Sachons distinguer l’artiste et l’homme, du justiciable. Les parallèles avec le nazisme ne veut certainement pas servir sa cause.

  30. catherine rolland a écrit :

    Il reste la question du « pourquoi cet acharnement contre Roman Polanski » ?
    On pense à son génial et magnifique film «Le Pianiste », et à cet enfant réduit à l’état animal, qui passe au travers d’un minuscule trou, en bas du mur du ghetto.
    Peut-être que pour une certaine mémoire, semble-t-il d’Etat, Roman Polanski est un témoin trop vivant de cette histoire refoulée.
    Or, la loi est faite de mémoire (loi de grâce) sans quoi, elle n’existe pas.
    Il y a donc, en plus, une abjection dans cette arrestation que seule la libération et la non extradition de Roman Polanski peut « réparer ».
    Y-a-t’il une possibilité de signer la pétition, sans être du monde du cinéma ?

  31. mathieu a écrit :

    Qu’on laisse s’exprimer la justice et qu’on arrete d’en faire un « innocent à coup sûr »
    Honte aux artistes (et non artistes) qui signent cette pétition.
    Monica Bellucci, si sa fille vivait la meme chose à 13 ans, j’aimerais bien savoir comment elle réagirait.

  32. Christine Van de Putte a écrit :

    Signe pour la libération de Roman Polanski.

  33. quin elisabeth a écrit :

    je signe avec colère et solidarité totale la pétition réclamant la liberation immediate de roman polanski
    elisabeth quin

  34. Martine Dassault a écrit :

    je signe la pétition en faveur de la libération de Polanski

  35. Où signer a écrit :

    Bonjour, je désire signer la pétition, mais ne trouve aucun lien, et en cherchant sur Google, rien du tout non plus, seulement des articles de presse. Où puis-je donc la signer? Merci d’avance

  36. Marc Pahud a écrit :

    Je suis sidéré par tant de maladresse. Une fois de plus, notre pays se couvre de ridicule et démontre son incapacité à être neutre et indépendant.
    Marc Pahud
    Président Association des Cinémas Vaudois (Suisse)

  37. pour roman polanski a écrit :

    je signe pour la libération de notre ami
    c’est inadmissible, cette arrestation
    gérard

  38. perrin a écrit :

    Libérez Polanski

  39. valérie a écrit :

    30 ans après, surtout qu’il est connu, et donc facile à trouver, c’est trop facile. Pourquoi ne pas l’avoir arrêté avant?

  40. genevieve delisle a écrit :

    je soutiens mr Polanski, merveilleux réalisateur; quand on a vu ‘Le Pianiste et qu’on se souvient de sa vie, son enfance, l’assassinat de sa premiere épouse, refusons le puritanisme des usa, laissons le revenir en France, son pays et celui des droits de l’homme… bon courage à lui et aux siens

  41. PATRICIO PARDO AVALOS a écrit :

    je voudrais signer cette pétition

    PATRICIO PARDO AVALOS
    PHOTOGRAPHE
    GRENOBLE
    FRANCIA

  42. PA a écrit :

    Bonjour,
    j’ai appris également à ma plus grande surprise l’arrestation de Mr Polanski.
    Cette affaire de moeurs qui remonte à une époque où je n’étais pas encore né, m’a fortement surpis et attristé.
    Comment se peut-il qu’une manifestation culturelle de cette ampleur ait pu être ainsi transformée en un vaste coup de filet ?
    Si la France se revendique comme un pays de liberté, de culture et d’exception culturelle, elle ne peut se contenter de voir l’un des plus grands cinéastes de notre temps être ainsi arrêté et embastillé.
    Ne laissons pas l’enfant de Rosemary devenir orphelin de la sorte.

  43. Wacapoo a écrit :

    Le talent n’efface pas la faute, il s’agit d’un viol prémédité sur enfant: pourquoi y aurait-t-il de poids deux mesures ? Il doit faire face à ses juges qui verront si le temps ou le retrait de plainte (Argent ?) sont des circonstances atténuantes.

  44. Alexandre icovic a écrit :

    Free Polanski!!!!

  45. Lula Grumbach a écrit :

    je signe la pétition pour la libération de mon ami Roman Polanski.
    Cette affaire est lamentable au regard du talent de Roman et du fait que la jeune fille concernée a « tourné la page ».

  46. pascale ferry a écrit :

    Scandalisée par le mandat d’arrêt et l’incarcération à ce jour de Roman Polanski, souhaite apporter mon soutien et ma profonde sympathie à ce grand artiste.

  47. Dominique Hasselmann a écrit :

    Les frasques de Bill Clinton avec Monica (il était seulement Président des Etats-Unis à l’époque), ou de DSK, chef du FMI, avec une stagiaire de passage devant une photocopieuse, ont-elles été sanctionnées par une arrestation ?
    La justice amériaine se croit revenue au temps du maccarthysme : on a remplacé le politiquement incorrect par l’immoralisme honteux (« Kubrick et Lolita, réveillez-vous, ils sont devenus fous » !).
    Barrack Obama, qu’en pense-t-il ?
    La Suisse judiciaire est aux ordres : au fait, que devient leur seul cinéaste, Alain Tanner ?
    Bravo, en tout cas, à Serge Toubiana pour son engagement et le courage de l’expression de ses opinions.

  48. Caroline Dormagen a écrit :

    je signe la pétition pour la libération de Roman Polanski.

  49. lauters jean-xavier a écrit :

    je signe cette pétition pour la libération immédiate de Polanski. Bravo la Suisse, de se venger comme cela des demandes américaines de plus de claires au niveau bancaire. Bravo à ce festival qui aurait dû s’interrompre immédiatement !

  50. Christian Morel de Sarcus a écrit :

    En accord avec mon metteur en scène, le cinéaste suisse Jaques Dutoit, j’ai décidé d’annuelr définitivement la tournée en Suisse, prévue pour 2010, de ma pièce « Divorcer tue » jouée actuellement au Théâtre du Nord-Ouest.
    J’encourage tous les auteurs, acteurs, responsables de la culture à agir de même.
    LIBEREZ POLANSKI !
    Christian Morel de Sarcus.

  51. Migleu a écrit :

    Il n’y pas de point vue extrême. Il s’agit d’une affaire judiciaire. Le vrai scandale est qu’il a pu vivre pendant des années en Europe sans se faire inquiéter par la justice.
    Moi je dis bravo aux Suisses: personne ne dois être au-dessus de la justice. Il est certainment un grand artiste, mais cela ne doit pas l’empêcher d’être jugé pour son crime: le viol d’une jeune fille de 13 ans.
    Je dois vous avouer que je ne comprends pas la consternation.

  52. martin a écrit :

    On connaît les faits, on sait que Polanski a au moins en partie payé pour cela, que la victime a demandé l’arrêt des poursuites, etc. (cf. vos medias préférés). Reste le problème du zèle déployé à le « cueillir » juste avant qu’il arrive en zone libre : celle d’un festival de cinéma.
    Il faut attendre une affaire comme celle-ci pour parler un peu plus des cinéastes polonais. Alors, oui, soutien, et pétition bravo.
    Monsieur Polanski n’est pas tout blanc, mais je conseille à tous de relire sa biographie (« Roman ») pour retrouver le contexte des faits. Et, question drames personnels, il a déjà eu son compte.
    Mais restons côté cinéma et souhaitons un happy-end !
    alain m.

  53. georges nizan a écrit :

    Monsieur le président de la République : il faut sauver le soldat Polanski qui est francais

  54. Margarette/Gemse Film a écrit :

    Cinéphile, grande admiratrice de Monsieur Polanski, je suis outrée par cette arrestation. Ce grand artiste, aujourd’hui âgée, qui a connu trop souvent dans sa vie la tragédie, mérite de vivre en paix et librement.

  55. JEAN BOURDEAU a écrit :

    Jeune auteur pour le théâtre, et en formation de comédien, dans l’école Claude Mathieu, et admirateur de Monsieur Polanski Roman, je souhaite signer la pétition, comment ?

  56. Lydia LABARBE-ARACTINGI a écrit :

    Incroyable ! Pourquoi avoir relancé cela maintenant ? 30 ans après ?
    Je suis profodément choquée et triste pour la famille, d’autant plus que je suis une amie des filles Seigner car j’étais avec elles au lycée.
    Je pense qu’à son âge, Monsieur Roman Polanski a mérité aujourd’hui le droit à la tranquilité et d’être à côté de sa femme et ses deux enfants…et non en prison !

  57. laurent malet a écrit :

    Monsieur Serge Toubiana, je vous prie de bien vouloir ajouter mon nom à la liste « pétition pour Roman Polanski » si vous le jugiez utile. Salutations. Laurent Malet.

  58. DELAMOUR a écrit :

    Si l’on devait mettre en prison toutes les personnes ayant eu une aventure avec un ou une mineur dans les années 70, il y aurait du monde à l’ombre. La libertée sexuelle de ces années-là n’était pas aussi perverse qu’aujourd’hui et l’amour avait beaucoup plus de place.
    On juge un homme 30 an après le fait, quand on sait que la soit-disant victime a retiré sa plainte: c’est honteux.
    Messieurs les ronds de cuir américains, cessez de remuer la merde et occupez-vous plutot de la misère du monde
    Gilles

  59. Jean-Gabriel GOBIN a écrit :

    Suisse : pays neutre ? On peut s’interroger.
    Après avoir été un abri solide pour un argent dont on ne connaissait pas toujours la couleur…, la voilà qui s’apprête à livrer Roman Polanski pour des raisons qui resteront probablement très obscures…
    Il est décidément plus facile de se poser en modèle dans le monde que de l’être véritablement.
    On en a connu d’autre qui, tout en livrant des hommes, savaient se donner bonne conscience !
    J-G G

  60. Wolski a écrit :

    C’est un scandale. Il faut libérer Roman Polanski immédiatement.
    A Wolski, réalisateur

  61. lachkareff a écrit :

    Cette Amérique affreuse, celle des Cotton Mathers, des bruleurs de sorcière à Salem, des lyncheurs de noirs, de Mac-Carhy existe encore hélas! Il leur faut maintenant la peau d’un grand artiste! Il faut tout faire pour tirer Roman Polansky des pattes de cette bande de puritains au front bas

  62. SONIA RYKIEL a écrit :

    MADAME SONIA RYKIEL SOUHAITE SIGNER LA PETITION POUR LE SOUTIEN ET LA LIBERATION DE ROMAN POLANSKI

  63. Jennifer a écrit :

    Bonjour,
    Ou peut-on signer la pétition? Le lien ne semble pas être sur votre blog.
    Merci!

  64. ghiardi a écrit :

    Dans toute cette histoire, minable, sordide, je pense à Claude Berri, qui m’a permis de rencontrer Roman. Je pense aussi à une femme aux Etats-Unis d’Amérique, à qui un procureur connu pour son antisémitisme ouvre au monde son identité, sans tenir compte de son désir de ne pas en parler. De quel droit ce juge se revendique, pour assassiner ainsi, le coeur et l’âme de deux êtres humains qui ne demande qu’une légitime liberté d’être et de penser. Je souhaite ardament que Roman sorte de ce piège immonde et que cette femme puisse vivre sa vie, en toute liberté. Amicalement et que ton courage immense et poétique resiste encore une foi à la vilénie. Bises et respects pour toi et tes proches

  65. Aurélien a écrit :

    Pourrais-je avoir le lien du site de la pétition svp? Je veux la signer.

  66. Léo Kaneman, Directeur Festival Cinéma Tous Ecrans (Suisse) a écrit :

    Le Festival International Cinéma Tous Ecrans se joint aux cinéastes, artistes et festivals du monde entier mobilisés actuellement pour dénoncer avec véhémence l’arrestation du cinéaste Roman Polanski.
    Il est intolérable que les autorités helvétiques, par excès de zèle, acceptent de voir l’une de nos manifestations culturelles transformées en guet-apens policier. Outre l’atteinte portée à la liberté de Roman Polanski, nous dénonçons également un scandale qui nuit à l’image de la Suisse ainsi qu’au paysage culturel national.
    Un festival est un lieu d’échange dont la vocation est de faire découvrir des œuvres et des artistes en toute liberté. Ce fâcheux événement porte atteinte à cette tradition et il est de notre devoir à tous de réagir pour le condamner.

  67. arnardi gréco nelly a écrit :

    Je suis choquée que la Suisse ait arrêté monsieur Polanski alors que la jeune femme a retiré sa plainte. Monsieur Obama, s’il vous plaît, laissez tomber.

  68. Chris a écrit :

    le communautarisme fonctionne à merveille, depuis quand le fait d’avoir eu une enfance même très douloureuse, du fait de ses origines comme on peu le lire et l’entendre dans les médias, permet-il de ne pas juger ? Un pédophile reste un pédophile, je ne m’imagine même pas à la place de parents dont
    l’enfant à été abusé, qui entendent toute ces déclarations bienveillantes sur ce malade sexuel.
    Honte à ceux qui le soutiennent.

  69. Elsa Cliche Weisrock a écrit :

    Roman, tu as toujours et tu auras toujours mon soutien indéfectible. Elsa

  70. leblanc a écrit :

    Monsieur,
    Alors, selon vous, la justice doit poursuivre ou non selon les volontés des victimes. Une victime peut toujours souhaiter une non poursuite, la justice reste la justice. En outre, je ne vois pas en quoi une une affaire de pédophilie, parce que cela s’appelle de la pédophilie, devrait être éteinte sous le prétexte que les faits attestés remontent à 30 ans. Dans ces conditions, nombreux crimes (la pédophilie en est un) ne seraient plus poursuivis. Nos cinéastes et responsables du cinéma français, seraient plus crédibles si on les entendait un peu plus sur les textes assez extrême de notre gouvernement dont fait partie Mr F. Mitterrand

  71. Ardisson annette a écrit :

    Je souhaite signer la pétition pour Roman Polanski.
    Suis à la fois émue et en colère eu égard à l’attitude des autorités suisses
    (la Suisse qui, je le rappelle, est signataire de la Convention européenne des droits de l’homme…)

  72. Romain Desbiens a écrit :

    Je désire signer pour la libération de Roman Polanski.

  73. Glenisson a écrit :

    Je signe également la petition.

  74. Douchet Jean a écrit :

    Ce guet-appens est inadmissible.
    Quel cinéaste, désormais, pourra participer à un festival suisse?
    Seule la libération immédiate de « notre » Roman est acceptable. Non au juridisme, oui à la justice.
    Jean Douchet

  75. Olivier Talpain a écrit :

    En tant que citoyen et producteur suisse, je signe cette pétition. Je souhaite vivement que cette protestation soit portée haut et fort auprès des autorités suisses.

  76. Maryse PASQUET-DURRIEU a écrit :

    Je signe la pétition pour la libération immédiate de Roman POLANSKI. Tout le respect est dû à cet homme pour son vécu,son intelligence, son immense talent, son extrême sensiblilité.

  77. Broué Isabelle a écrit :

    Je signe ! et je fais circuler…

  78. Cédric Bouchoucha a écrit :

    Je signe la pétition pour Roman Polanski.

  79. theodule a écrit :

    je soutiens totalement votre démarche concernant Roman Polanski, qui est un des plus grands réalisateurs vivants. Bien que son histoire soit peut- être tourmentée, il a depuis longtemps tiré les leçons et assumé les conséquences d’une affaire vieille de trente ans. La justice doit tenir compte de son parcours avant de le traiter comme un voyou.
    Je souhaite signer la pétition.
    Etienne THEODULE

  80. Claire Chazal a écrit :

    Je signe la pétition pour la libération de M. Roman Polanski. Je comprends la douleur de la victime et l’émotion de la foule mais les conditions de l’arrestation de M Polanski, l’un des plus grands cinéastes de son temps, sont tout simplement inacceptables à mes yeux. Il doit être libéré. CCz

  81. angelini pascale a écrit :

    La Suisse nous a habitué à sa neutralité à deux vitesses. Cette affaire est grotesque, l’indignation des bien-pensants va encore nous submerger et nous devrons encore entendre les inepties sur « nos enfants », « comme maman » etc.. à longueur de « Morandini ». Mère de deux enfants, 20 et 22 ans, et d’abord intello et libérée de tout ce blabla compassionnel, j’espère que la raison triomphera de l’obscurantisme ambiant et que Polanski vendra en vitesse son chalet en Suisse pour revenir libre, à Paris, Londres ou dans un pays moins borné.

  82. Françoise a écrit :

    Pour répondre à celles et ceux qui condamnent R Polanski, je leur ferai remarquer qu’ils étaient peut-être plus complaisant avec D Cohn Bendit au printemps dernier. Et qu’ils ont peut être voté pour lui !
    Roman Polanski a publié ses mémoires qu’on peut lire, je crois, dans la collection de poche cinéma chez Ramsay.
    Il y raconte toute l’histoire. Lisez avant de juger.
    Françoise

  83. Pierre Silvant a écrit :

    L’art : ne confère nulle immunité. Aussi grand soit-il.
    Les faits : aucun de nous n’était on Mulholland Drive.
    Police et justice : ont vu ce qu’ils voulaient voir. Le plaintiff (l’État de Californie) aux dépens de Samantha Geimer et du defendant.
    L’instruction, l’incrimination, la procédure, le marchandage, la frénésie californienne : très documentés.
    La fuite : n’est pas un aveu.
    L’acharnement judiciaire : respire la vengeance, la petitesse assoiffée du sang de la grandeur, du talent, de l’art, de la gloire, de la vie qu’elle n’a pas. La meute. Les lâches.
    Sur l’autel (comment envier sa vie ?) : Roman Polanski en sacrifice – incriminé pour des faits, ou pour l’expiation de nos fautes ? Qui sont les vampires ? – Drôle d’épuration.
    La vindicte joue avec Roman Polanski depuis 32 ans, lui intimant de jouer dans un nauséeux mélange de Fury, Panique, The Chase. Les chefs-d’œuvre sont on his side.
    Libérez Roman Polanski.

  84. Philippe LONG a écrit :

    Je signe la pétition pour demander la libération de M. Roman Polanski sans délai. Cela ferait HONNEUR à la Suisse – en tout cas à ces autorités policières et judiciaires – qui à cet instant ont oublié ce que ce mot veut dire.

  85. Yann Lardeau a écrit :

    Salut Serge,
    Je voudrais ajouter mon nom à la liste des signatures de la pétition pour la libération de Roman Polanski. Polanski nous a trop donné pour que nous ne soyons pas à ses côtés.
    Bian à toi.
    Yann
    yanlardeau@yahoo.fr

  86. Isabelle Gély a écrit :

    Je signe la pétition pour que Roman Polanski soit libéré et déplore la manière dont son interpellation a eu lieu.
    Isabelle Gély, réalisatrice.

  87. Rencontres internationales du cinéma de patrimoine de Vincennes a écrit :

    Les organisateurs du festival du cinéma de patrimoine de Vincennes apportent leur soutien à Roman Polanski et signe la pétition.

  88. Jean-Pierre Gattégno a écrit :

    Je signe la pétition pour la libération de Roman Polanski. Et, ce, d’autant plus que cette affaire remonte à une trentaine d’années (contrairement à l’argument imbécile d’un député UMP, défenseur de Papon, ce délit, aussi répréhensible soit-il, ne constitue pas un crime contre l’humanité et ne relève pas de l’imprescriptibilité) et que la victime a passé l’éponge. Il n’est pas glorieux pour la Suisse de se comporter ainsi, quant aux USA, s’ils sont parfois capables du meilleur en élisant Monsieur Obama, ils sont aussi capables du pire comme ils viennent une fois de plus de le montrer.

  89. fredleborgne a écrit :

    Choqué et stupéfait, je découvre que le monde du cinéma veut défendre un des leurs qui a fui un pays de droit pour ne pas payer ses erreurs. (a reconnu déjà un fait honteux)
    Le temps ne change rien à l’affaire, et même si c’est pour lui signifier la fin des poursuites, il doit se présenter devant les juges.
    Je ne vois pas pourquoi j’irai au devant de la justice indépendante d’un état souverain, et surtout pourquoi cette mobilisation, alors que des injustices, il y en a plein.

  90. luis Cifer a écrit :

    et au nom de quoi Mr Polanski aurait-il droit à échapper à la justice US ?
    Je suis scandalisé par cette levée de bouclier en faveur d’un acte de pédophilie !
    Un artiste est-il au-dessus des lois ?
    Je rappelle que ce n’est pas parce que la victime « passe l’éponge » que l’acte délictuel est effacé !
    je me doute que votre grande honnêteté intellectuelle ne vous donnera d’autre choix que d’effacer mon post . Merci

  91. Yves Le Roux a écrit :

    Sans revenir –c’est déjà fait– sur l’affaire qui a valu à Roman Polanski un ostracisme américain durant une trentaine d’années, il serait intéressant de comprendre POURQUOI la maréchaussée suisse s’intéresse soudain à ce grand réalisateur alors qu’il n’en est pas à son premier voyage au pays des vaches et du chocolat (j’oubliais les banques !).
    Pourquoi donc aujourd’hui ? Y aurait-il eu pression du gouvernement américain ou bien un zèle soudain aurait-il saisi une administration jusqu’alors endormie ? Quoi qu’il en soit, ça ressemble bien à un traquenard dans lequel ni les Etats-Unis ni la Suisse –ou doit-on dire Confédération Helvétique– ne sortent grandis.
    Quant à ce député UMP, dont j’ai oublié le nom, qui n’a pas eu honte de comparer le mandat d’arrêt de Roman Polanski avec celui de Maurice Papon, je lui conseille de relire l’Histoire mais il préfère sans doute les petites histoires.
    Et donc je signe.

  92. Maeve Farias a écrit :

    En temps que Suisse, je suis choqué que mon pays décide de cueillir Mr Roman Polanski à son arrivée en Suisse (pour une vieille histoire de plus de 30 ans) et décide de jouer au justicier alors que je me souviens très bien comment la Suisse a abrité Mr Lópes Rega, dirigent des AAA (Alliance Anticommuniste Argentine) et fondateur des escadrons de la mort pendant la dictature argentine, sans s’en inquiéter pendant six ans; les autorités suisses, qui avaient tamponné l’avis de recherche de l’Interpol de Lópes Rega avec la mention « NE PAS ARRETER ».
    Deux poids, deux mesures… pendant que Monsieur Lópes Rega organisait la mort, Mr Roman Polanski, rescapé du gettho de Cracovie, a plaidé pour la vie dans ses films. Je demande donc aux autorités suisses de libérer tout de suite Monsieur Roman Polanski.

  93. nadine Monfils a écrit :

    je voudrais signer cette pétition. Comment faire ?

  94. thaxel a écrit :

    La crédibilité du monde artistique vient d’en prendre un coup, tous ces gens pleins de bons sentiments, qui s’adorent tous entre eux, me font bien rigoler !
    Réveillez-vous, artistes bien-pensants, télethonisants, resto du coeurisants, etc, etc,
    c’est un PEDOPHILE,
    ils n’ont pas d’enfants, les artistes, juste des comptes en banques,
    ah oui, en Suisse,
    c’est pour ça que ça les inquiète d’autant plus !
    Pauvre métier que celui d’artiste !

  95. lecoultre a écrit :

    merci de libérer Roman Polanski

  96. Serge Toubiana a écrit :

    Pour signer la pétition en faveur de Roman Polanski, se rendre sur le site : http://www.sacd.fr

  97. Jérôme Segal a écrit :

    C’est parce que RP est un homme célèbre qu’on doit abandonner les procédures juridiques à son encontre, c’est ça ?
    Le fait que la victime ait pardonné ne change rien, c’est à la justice de se prononcer. Violer une fille de 13 ans (avec alcool et drogue), c’est GRAVE !

  98. Joe Charitos a écrit :

    En tant que musicien francais résident en suisse, je déclare cette arrestation scandaleuse. Je signe cette pétition pour la libéreration de Roman Polanski
    Joe

  99. rulliere a écrit :

    Le milieu du cinéma me semble bien pourri pour oser défendre un tel individu peut-être talentueux dans son domaine.

  100. DENDAUW Sylvie a écrit :

    Je signe la pétition pour la libération de Roman Polanski

  101. PatrickE. a écrit :

    Mr Toubiana vous faites de la censure !!!

  102. Koch a écrit :

    Bonsoir Serge Toubiana,
    Non seulement un inconditionnel de ce cinéaste d’exception, mais Roman Polanski est un membre indirect de ma famille. Lorsqu’il est revenu de Pologne, c’est vers ma famille qu’il s’est rendu.
    Roman est quelqu’un de bien! On imagine mal ce qui vient de lui arrivé. Je signe cette pétition les yeux fermés.
    Merci Serge Toubiana de me prévenir si vous élargissiez votre campagne en faveur de la libération de Roman. Je serai des vôtres et le répercuterai sur mes différents blogs dont Diasporablog.

    Cordialement,

    Bernard Koch

  103. PERSET Antoine a écrit :

    Je signe la petition pour la libération immédiate de Roman Polanski.

  104. Dujardin Noémie a écrit :

    Je pense bien à vous Roman et continuerai à vous soutenir.

  105. Christophe Champclaux a écrit :

    Je signe la pétition pour la libération de Roman Polanski.
    Christophe Champclaux, réalisateur

  106. VICTIME a écrit :

    Serait-ce parce que je me suis exprimée en tant que victime que vous avez supprimé mon message ?
    Parce que je disais nos souffrances, engendrées par ce crime ?
    Parce que je désignais Roman POLANSKI comme étant un pédophile ?
    Mr Toubiana, je vois que tout le monde n’a pas la parole ici ! Seuls ceux qui soutiennent un pédophile ont droit au chapitre.
    Comme d’habitude, les victimes, elles, on les musèle. On les mure dans le silence. On ne veut pas les entendre, et encore moins les voir. Et bien sachez que les victimes d’inceste ou de pédophilie ont commencé à prendre la parole, et continueront à crier haut et fort : qu’on s’appelle POLANSKI ou DUPONT, quand on commet un crime, on en répond.

  107. Benoît Delmas a écrit :

    Je signe cette pétition afin qe monsieur Polanski recouvre sa liberté.
    Qu’il puisse terminer son nouveau projet, THE GHOST, au plus vite.
    BD

  108. fredleborgne a écrit :

    C’est dingue, mais personne ne vous demande de signer. Cette pétition est signée « par les gens du cinéma »

    « Ce texte est à l’initiative de la SACD, du Festival de Cannes, de la Cinémathèque française, de l’ARP et de nombreuses personnalités du monde du cinéma. Il circule depuis ce dimanche après-midi, dans le but de recueillir le maximum de signatures de cinéastes, acteurs, producteurs, techniciens, cinéphiles, critiques et historiens du cinéma, venus du monde entier.  »
    Même dans la catégorie « Cinéphile », on veut pas de vous.

  109. Xavier Quentin a écrit :

    Je signe la pétition pour la libération immédiate de Roman Polanski.

    Quelle honte !

    Paris, le 28/09/2009
    Xavier Quentin

  110. Claude Cortesi a écrit :

    Choqué par les façons odieuses de la police suisse qui rappellent des actes terribles que l’on croyait dépassés et qui doivent rappeler de très mauvais souvenirs à Monsieur Polanski, j’apporte tout le soutien dont mon coeur et mon âme sont capables à ce grand artiste qui a peut-être fauté (et cela reste à prouver)… il y a 30 ans avec un passé qui forme une indiscutable circonstance atténuante et une oeuvre qui de toute façon survivra à cette bassesse helvético-américaine.

  111. Claudine a écrit :

    Présidente d’une association d’aide aux vicitmes de maltraitance et de défense des droits de l’enfant, je ne signerais pas cette pétition, en espérant que vous ne censurez pas mon message, nous les victimes nous avons un droit de réponse, arrêtez de toujours vouloir nous emmurer dans le silence, avez vous tous des enfants ? Au nom de la culture, de la politique, de l’argent…On peut tout faire en toute impunité ? C’est scandaleux ! Parce qu’on s’appelle POLANSKI, on ne devrait pas payer pour ses crimes ? Comment pouvez-vous être stupéfait de l’arrestation du cinéaste Romain Polanski? A l’Aube du 20ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant? Vous « regrettez de la manière la plus vive qu’une nouvelle épreuve soit ainsi infligée à celui qui en a déjà tant connu ».
    Et la victime ? Vous regrettez quoi pour elle ? Comment pouvez-vous dire et de quel droit pouvez-vous le dire que  » c’est une histoire ancienne ?
    Sachez que pour la victime, c’est un traumatisme POUR LA VIE !
    Au nom de la culture tout serait donc autorisé et pardonnable ? C’est une insulte envers toutes les petites victimes de pédo-criminalité, de pédo-pornographie et d’exploitation sexuelle.
    Je suis scandalisée par vos propos. Un abus sexuel sur un enfant est un crime et comme tout criminel ce monsieur doit purger sa peine.
    En espérant que vous publierez mon commentaire. Merci de me laisser le droit à la parole.

  112. philippe a écrit :

    Libérer Roman Polanski

  113. BRIAND BARRALON ALAIN a écrit :

    Trente ans après les faits, cette procédure mesquine ne grandit pas les justices américaine et suisse. La justice américaine est connue pour ses nombreuses erreurs judiciaires. Roman a raison de ne pas lui faire confiance.

  114. Kurés L a écrit :

    C’est scandaleux ! Pour quoi avoir attendu 30 ans alors ?
    Je signe cette pétition pour la libération de Polanski
    Est-ce un retour des banques pour les planqués ?

  115. Carole a écrit :

    Personnellement, c’est l’interview donnée par Monsieur Toubiana ce matin sur France Info qui m’a scandalisée; ainsi, parce qu’untel a contribué au 7ème art, il serait au-dessus des lois et des responsabilités. Et on lui accorderait un sauf-conduit pour la simple raison qu’il a « déjà assez souffert de ne pas pouvoir aller aux USA pendant 33 ans ». Je suis surprise par la mentalité des signataires de cette pétition, qui se posent en avocats, juges et décideurs de ce qui est bien ou mal ; il ne peut y avoir 2 justices, 2 vitesses et des passe-droits. La justice fait son travail, c’est rassurant.

  116. kj a écrit :

    Je signe cette pétition pour la libération de Polanski

  117. luc barnier a écrit :

    Je signe la pétition pour la libération de Roman Polanski

  118. liria begeja a écrit :

    Je signe la pétition pour la libération de Roman Polanski

  119. Blamont a écrit :

    Journaliste et romancière, je signe la pétition pour la libération de Roman Polanski.
    Véronique Blamont

  120. thierry a écrit :

    oui Polanski est un grand réalisateur, mais ça le met pas au-dessus des lois, » selon que vous serez puissant ou miséreable…. »

  121. Noël ALPI a écrit :

    Je signe la pétition pour la libération immédiate de Roman Polanski.

  122. Nicole Couderc a écrit :

    Je signe la pétition pour la libération de Roman Polanski

  123. Viviane Decuypere a écrit :

    Auteur belge, je tiens à signer cette pétition pour la libération de Roman Polanski, un grand artiste, victime d’un vrai traquenard !!!

  124. Bak clara a écrit :

    Cinéphile et étudiante je suis ébahie devant l’obscurantisme des EU.
    JE SIGNE LA PETITION POUR LA LIBERATION DE ROMAN POLANSKI.

  125. Messen-Jaschin a écrit :

    Cette affaire m’a tellement choqué, on se pose la question de savoir si les ministres en Suisse veulent sauver leur banque UBS aux USA, en arrêtant un grand cinéaste.
    L’économie serait plus importante à l’image du gouvernement Suisse, que le nom d’un grand metteur en scène. Polanski possédant une maison à Gstaad, pourquoi l’arrêter aujourd’hui et pas avant ?
    Mauvaise image d’ouverture d’une ‘île au milieu de l’Europe.

  126. Bak jolanta a écrit :

    ayant vécu et étudié aux USA, je connais les dérives du système américain, il peut être très dangereux. JE SIGNE LA PETITION POUR LA LIBERATION DE ROMAN POLANSKI, L’UN DES PLUS CRANDS CINEASTES DU XX EME SIECLE

  127. bordessoulles a écrit :

    – la jeune femme a demandé depuis déjà longtemps l’abandon des poursuites.
    – ça s’est passé entre eux. privé donc.
    – il n’y a pas de trouble à l’ordre public (puisque les faits ne sont pas réellement établis).
    – il y a trente ans : on peut donc penser que ce qui troublerait l’ordre public, ce serait plutôt une exécution d’une part si tardive et d’autre part contraire à la volonté même de cette jeune femme.
    – plus les circonstances : pas très claires de l’attitude du juge de l’époque, qui ne semble pas avoir donné un procès équitable à Monsieur Polanski.
    – Alors qu’on peut arrêter n’importe où et n’importe quel jour ordinaire Monsieur Polanski, il est curieux qu’on l’ait fait sous les médias de l’hommage qu’il allait recevoir.
    je signe donc la pétition pour la libération de monsieur Polanski, et l’abandon des poursuites, demandé par la jeune femme elle-même.

  128. anne sophie derome, avocat a écrit :

    Au regard des circonstances, du temps qui s’est écoulé, de l’avis de la « victime » qui a aujourd’hui 45 ans et qui ne souhaite pas donner suite à l’affaire sur le plan judiciaire, je signe la pétition pour la libération immédiate de roman polanski, pour le droit à la prescription.

  129. Barbara Delmas a écrit :

    Je signe la pétition pour la libération de Roman Polanski

  130. hanss françois a écrit :

    Je signe…. la pétition pour la libération de Roman Polanski.

  131. Mathilde Batut a écrit :

    je signe

  132. catherine Ley a écrit :

    Je signe la pétition pour la libération de Roman Polanski

  133. Fabienne Chauveau a écrit :

    Pour la libération immédiate de Roman Polanski.

  134. Clément LAGIER a écrit :

    Amoureux de tous mes arts (étant moi même étudiant musicien), je suis profondément choqué par cette arrestation. J’espère sincèrement que la Suisse et surtout les Etats-Unis vont mettre fin à cette situation grotesque et intolérable…

  135. roberto di nunzio a écrit :

    Je signe la pétition pour la libération de Roman Polanski

  136. Ruysschaert Vincent a écrit :

    Je signe la pétition pour la libération de Roman Polanski

  137. Xavier Beauvois a écrit :

    Je suis d’accord avec mes collègues, il faut libérer Monsieur Polanski et vite!
    Xavier Beauvois

  138. Marie-Laure RAYNAUD a écrit :

    Je signe la pétition pour le soutien à Roman Polanski en vue de sa libération.
    Dans les médias, on parle de cette relation entre M. Polanski et une mineur, consentante. Mais peu de gens mentionnent la souffrance qui fut la sienne lorsque sa première femme, Sharon Tate, fut assassinée, enceinte.
    Cet homme a souffert, l’Amérique ne devrait pas se tromper de cible.
    M. Barack Obama, vous qui représentez tant d’espoirs pour l’humanité, faites quelquechose pour Roman Polanski.

  139. Baur Christian a écrit :

    En tant que Suisse et ayant rencontré Roman Polanski il y a peu, je suis scandalisé par les autorités judiciaire de mon pays qui ont, à la botte des américains, procédé à l’arrestation d’un immense artiste qui s’est de plus installé en Suisse depuis quelque temps! Christian Baur (musicien).

  140. Nathaniel Thorne a écrit :

    Je signe à deux mains!

  141. Lisowski a écrit :

    Michel Lisowski et sa Mère signent la pétition pour la libération de Roman Polanski et lui expriment toute leur sympathie et soutien.

  142. Yvon Marciano a écrit :

    Je signe la pétition pour la libération immédiate de Roman Polanski.

  143. Dominique PAILLE a écrit :

    Au nom de l’UMP, je tiens à dire que nous nous unissons au monde de la culture pour demander la libération de Roman Polanski.
    Je tiens à dire également la grande émotion que j’ai moi-même éprouvée et que je signe la pétition pour la libération de Roman Polanski.
    Dominique Paille, Porte-parole adjoint de l’UMP

  144. simonnet thierry a écrit :

    Je signe la pétition pour la libération immédiate de Roman POLANSKI.

  145. Edit Simon a écrit :

    Libérer Roman Polanski!

  146. renger a écrit :

    Je signe la pétition pour la libération immédiate de Roman Polanski.

  147. DE PERETTI Thierry a écrit :

    Je signe la pétition pour la libération immédiate de Roman Polanski.

  148. Claude-Anne LANDI a écrit :

    Libérez M. Roman Polanski.
    Son arrestation dans de telles conditions est tout simplement intolérable.
    La Suisse montre d’elle une image bien peu reluisante ; quant aux Etats-Unis, cette démonstration honteuse d’acharnement permet de constater comment ils dépensent l’argent du contribuable.

  149. LEBRUN Vincent a écrit :

    Je signe la pétition tout en étant confiant quant à la suite qui sera donnée à cette affaire. This is Repulsion!

  150. FRASCHINI a écrit :

    LIBEREZ ROMAN POLANSKI TRES VITE

  151. Gilles Command a écrit :

    Je suis absolument scandalisé par l’arrestation de Polanski. Comme quoi la lutte contre « la terreur du bien » est une lutte quotidienne et à ce titre on ne peut que regretter que les artistes, dans leur grande majorité, ne se mobilisent pas pour des politiques menés de plus en plus répressives à travers le monde. Qu’il n’y ai, bien entendu, aucun malentendu sur mon opinion concernant la pédophilie mais l’affaire Polanski s’est déroulée dans des circonstances particulières et date de 32 ans. Tout cela relève d’un climat général bien inquiétant, on croit halluciner!!! Un autre regret c’est de ne pouvoir me joindre aux signataires faute de lien sur cette pétition, pas plus sur le site de la SACD qu’ailleurs, Mr Toubiana.
    Cordialement,
    Gilles.

  152. Cappelletto a écrit :

    Lamentable votre déclaration « il y a prescription ».
    Avez-vous un instant pensé que vous pourriez considérerer comme droit à la prescription si votre enfant mineur fille ou garçon de 13 ans avait été violé ?
    Pourquoi ne serait-il pas puni ? Sur le seul fait qu’il s’appelle Roman Polanski !!! Nous sommes tous égaux devant la justice, Polanski ou pas.
    Je vote contre.

  153. Henry-jean Servat a écrit :

    J’apporte évidemment mon soutien à Roman. Pourquoi la Cinémathèque, chamboulant ses programmes, n’apporte-t-elle pas, immédiatement son soutien en organisant une rétrospective des films de Polanski en leur orchestrant une publicité et une exposition maximale ? Amicalement HJS

  154. Stéphane Foenkinos a écrit :

    Pourquoi ici? Pourquoi maintenant? L’absurdité administrative n’a parfois pas de limite surtout lorsqu’elle sert la notoriété d’un magistrat. Libérez Roman Polanski!

  155. Michel a écrit :

    L’intérêt majeur de l’histoire est d’illustrer à quel point le sentiment populaire de justice relève de la construction sociale. Les mêmes qui hurlent au scandale exigeront l’exécution en place publique du prochain adulte suspecté d’abus sexuel sur mineur, pour autant qu’il soit enseignant ou agriculteur par exemple.

  156. Jean-Marc Detrey a écrit :

    Citoyen Suisse et responsable de rédaction du site de l’association clap.ch, je trouve scandaleux de la part de mon pays de profiter d’une invitation pour arrêter M. Polanski. Un excès de zèle pas très reluisant pour nos autorités. Surtout ces temps. Courage M. Polanski. Libérez-le !

  157. Jean Marc Gauthier a écrit :

    MOI AUSSI.

  158. bouillat a écrit :

    Je signe

  159. mjh a écrit :

    Oui à la libération de Roman Polanski arrêté dans d’indignes conditions. Je co-signe la pétition.

  160. garance clavel a écrit :

    pour la libération

  161. Joffrey Louis a écrit :

    JE SIGNE LA PETITION LA PETITION POUR LA LIBERATION DE ROMAN POLANSKI.

    Arrestation effectivement scandaleuse. Elle jette l’opprobre sur un grand cinéaste désormais âgé et qui n’avait vraiment pas besoin de cela.
    Je dois dire que je suis tout aussi scandalisé par les réactions entendues depuis hier sur la plupart des radios périphériques (et autres commentaires de blog) de personnes qui réclament la tête de Polanski tout en découvrant l’affaire. Enonçant ici ou là des contre-vérités révoltantes comme prétendre que Polanski n’a jamais comparu devant la justice américaine pour cette affaire. Au contraire, il a passé presqu’une année entière à faire d’incessants va-et-vient devant un juge avide de notoriété et de revanche.
    La situation actuelle me fait songer au débat surgi il y a une quinzaine d’années concernant les Papon, Touvier et autres Bousquet. Fallait–il juger ces vieillards si longtemps après les faits ? Clairement que oui ! Polanski s’est-il rendu coupable de crime contre l’humanité en ayant des relations sexuelles avec une mineure ? (il y aurait d’ailleurs beaucoup de choses à dire sur la présomption d’innocence dans ce dossier…)
    L’ironie glaçante de l’histoire est de constater que c’est désormais lui qui se retrouve aujourd’hui dans la peau d’un criminel nazi traqué. Lui dont la famille a été exterminée dans les camps. Une page de l’histoire dans laquelle la Suisse a d’ailleurs beaucoup de choses à se reprocher, n’ayons pas peur de le dire.

  162. virginie thevenet a écrit :

    je signe la pétition pour la libération de Roman Polanski.Cette arrestation est choquante

  163. Martine MILOJEVIC a écrit :

    J’ai la plus haute admiration pour R. Polanski, c’est quelqu’un que je vénère. Il est exceptionnel et la justice américaine est indigne d’une démocratie. Courage cher Roman Polanski, votre public vous soutient de tout coeur. Cette histoire est lamentable ! MARTINE

  164. TAHIR LINDA a écrit :

    Libérez R Polanski !!!

  165. Christine a écrit :

    L’arrestation de ROMAN POLANSKI me choque.Celà ressemble à une revanche de la Suisse…C’est aussi une machination politique qui cherche à déstabiliser le nouveau gouvernement américain qui devra émettre son avis,donc s’en trouvé affaibli, quel qu’il soit .
    Je signe la pétition pour la libération immédiate de Roman Polanski.

  166. Hélène Weiss a écrit :

    Daniel Cohn-Bendit a estimé aujourd’hui que l’affaire Polanski était un « problème de justice ». « C’est une des histoires les plus dures puisque c’est vrai qu’il y a eu viol sur une jeune fille de 13 ans qui elle-même dit : ‘j’ai pas porté plainte’ et à un moment elle dit ‘j’ai reçu beaucoup d’argent' », a déclaré l’eurodéputé sur Europe 1.
    « C’est un problème de justice et je trouve qu’un ministre de la Culture, même s’il s’appelle Mitterrand, devrait dire : j’attends de voir les dossiers », a ajouté l’ancien leader de mai 68, prenant le contre-pied des nombreux soutiens en France apportés au réalisateur, y compris au sein du gouvernement et de la majorité.
    Daniel Cohn-Bendit a été mis en cause, pendant la campagne des élections européennes, par le président du MoDem François Bayrou pour des écrits controversés sur la sexualité des enfants dans un ouvrage paru en 1975.

  167. Charles Nemes a écrit :

    Je souhaite signer la pétition de soutien à Roman Polanski.
    Avec colère,
    Charles Nemes

  168. Franco-Ferrer Fanny a écrit :

    Je signe la pétition pour la libération de Monsieur Roman Polanski …

  169. Laurent Nègre a écrit :

    En ce qui concerne Roman Polanski, les faits remontent à 1978. Même si la Suisse a voté l’an dernier l’imprescribilité des crimes liés à la pédophilie, cette nouvelle loi ne s’applique pas pour le cas de Samantha Gailey. Cela en dehors du fait que la victime a depuis retiré sa plainte…

    A titre de comparaison sur le fond et la forme, en 1997, Mobutu était méticuleusement soigné au CHUV de Lausanne pour son cancer de la prostate. Là, étrangement, pas de demande d’extradition, pas de zèle…

    La liste des indésirables que la Suisse a abrités, abrite et – soyons-en sûrs- continuera d’abriter, est longue.
    La mauvaise foi et l’hypocrisie des autorités suisses n’a pas de limites.

    Depuis 30 ans, R. Polanski séjourne très régulièrement et très publiquement à Gstaad.

    Avoir transformé le Festival de Zürich en souricière policière est extrêmement grave. Un festival de cinéma, aujourd’hui plus que jamais, est un refuge nécessaire.

    Défendre l’idée de justice impartiale en faisant preuve d’un tel double langage est abject.

    Très grand malaise.
    Laurent Nègre
    cinéaste, Genève, Suisse

  170. candice zaccagnino a écrit :

    je signe la pétition pour la libération de Roman Polanski.

  171. delphine a écrit :

    Je signe la pétition pour la libération de Roman Polanski et contre une mascarade de bonne moralité transatlantique. Chacun essaye d’être en paix avec sa conscience comme il peut…

  172. lutringer christophe a écrit :

    Bonjour,

    Les Etats-Unis ont toujours brillé par des situations judiciaires ou politiques extravagantes, et, dans le cas de Roman, c’est la même chose. Le systéme judiciaire américain a grand besoin d’être réformé. Amérique pays de la liberté, la victime a retiré sa plainte: donc Roman doit être libéré.

  173. Cinémathèque de Dijon / Cinémathèque Jean Douchet a écrit :

    Nous apportons notre soutien à cette pétition.

  174. garrigues juliette a écrit :

    Libérez Roman Polanski. Américains, montrez-vous à la hauteur du président élu. Vous avez élu Barack Obama pas Sarah Pallin.

  175. nogueira, rui a écrit :

    Je suis en colère, très en colère. Et j’ai honte pour le pays dans lequel je vis pour des raisons professionnelles depuis plus de trente ans. Cet « incident » très grave dépasse le cadre de ce qu’on peut appeler « l’affaire Polanski ». Cette arrestation nous rappelle que la neutralité est souvent une forme déguisée et perverse de collaboration. 1939-1945, vous vous souvenez ?
    Il faut libérer immédiatement Roman Polanski !

  176. Pierre a écrit :

    Merci à la Suisse d’appliquer ses lois. Un cinéaste n’est pas au-dessus des lois. Droguer et sodomiser une fillette de 13 ans est un crime. Que certains oublient cela me choque profondément. Quant aux propos de M Kouchner ou de M Mitterrand… que dire, sinon qu’ils ne représentent en rien les sentiments de nombreux français. Un français fier de vivre en Suisse

  177. Tom Bombadil a écrit :

    Libérer M.Roman Polanski est un signe de respect de la démocratie vraie !
    Merci. Je signe toute pétition en sa faveur, espère que beaucoup de personnes pensent à lui en ces instants pénibles, et apporte mon soutien moral envers son épouse, ses enfants et toutes les personnes qui lui sont chers.
    (Tom Bombadil) Olivier DARD, Suisse

  178. Annelaure a écrit :

    je signe la pétition pour libérer Roman Polanski. Décidément, plus grand chose ne tourne rond…

  179. Muriel CERF a écrit :

    Anet, le 29 septembre 2009,

    Ceci est une contribution à l’action déjà menée par tous ceux qui aiment l’œuvre de Roman Polanski et sa personnalité, ceci est un hommage à l’œuvre infiniment utile qu’il a donnée aux autres. Je suis une amie intime de M. Polanski, qui a suivi le déroulement de sa création comme il a suivi la mienne. Je suis un auteur français, au bout de la course de ma propre création. Roman, sans le savoir, a aidé tant de gens dont je suis. Roman est quelqu’un qu’il faut aimer. Sans lui, rien de l’effleurement du fantastique, d’une percée à travers les demi-jours de nos aveuglements, n’aurait été possible. L’œuvre cinématographique de M. Roman Polanski relève de l’indispensable, et je n’ai rien à dire d’autre, sauf que je serai, dans quelque circonstance que ce soit, à ses côtés. Je remercie dans le même temps M. Costa-Gavras de son intervention dans cette sordide affaire. Je demande, de tout mon cœur, qu’on laisse toutes les libertés à M. Roman Polanski, lequel a généré beaucoup plus qu’il ne croit. Je le remercie pour cela et de savoir qu’il peut compter sur ma présence et mon action du moment qu’il en a et en aura encore besoin. J’ajoute ceci en signant cette pétition et demande aux autorités qui l’ont contraint de cesser une action inutile à un monde qui souffre assez comme cela et qu’il a pu soulager, libérer, par la seule grâce de son talent. Je suis là. Nous sommes là, et il suffit de la peur dont on accable ceux qui disent la vérité. Maintenant, laissez la paix à un des plus grands génies de deux siècles, celui d’avant et celui d’après. De ce qu’il faut comprendre de l’être humain, M. Roman Polanski avait déjà tout traduit. M. Roman Polanski a déjà connu le ghetto de Varsovie, qui doit être libre, et concevoir ce qu’il veut, où il le veut. Sinon, nous serons beaucoup à nous fâcher. Merci de m’entendre, et n’oubliez pas que pour la détention abusive d’un seul artiste, le monde pourrait changer. C’est peut-être par là.
    A votre attention,

    Muriel Cerf

    ———————————————————————————-
    http://www.murielcerf.com/
    ———————————————————————————-

  180. Corinne Kanakis a écrit :

    Merci à Roman Polanski et à son talent merveilleux. Il a déjà tant souffert, a connu les geôles américaines pour cet acte ; il s’est d’ailleurs expliqué il y a bien longtemps dans un chapitre de « Roman ». Je lui souhaite beaucoup de courage dans cette nouvelle épreuve et bien évidemment, je signe cette pétition pour sa libération immédiate.

  181. Laurence Lustyk a écrit :

    Je signe la pétition pour la libération immédiate de Roman POLANSKI

  182. COPHIGNON Alain a écrit :

    De nationalité française et suisse, je signe la pétition pour la libération immédiate de Roman Polanski.

    Professeur de littérature et d’esthétique au Conservatoire Libre du Cinéma Français, Paris

  183. pilard francoise a écrit :

    Libérez Polanski. Cette arrestation si tard, après plus de 3O ans, en Suisse là où il réside souvent, cet acharnement contre cet homme par ce juge en 1977, tout cela est sordide. La jeune adolescente avait un passé sexuel, pourquoi n’a-t-on pas arrêté son petit ami ? Elle connaissait la drogue que lui a donné Polanski. Mais elle avait 13 ans, et bien sûr je suis une femme, et quand une femme dit « non » c’est non. Mais que dire de la Mere qui a laissé sa fille en compagnie d’un homme pour des photos, alors qu’elle connaissait la vie sulfureuse du cinéaste à l’époque ? Qui a accepté le dédommagement, la jeune fille ou la mère ? Cette affaire met mal à l’aise. Polanski a dit lui-même qu’il vivait très mal le double assassinat de sa femme et de son fils, cette Mère n’aurait pas dû livrer sur un plateau cette jeune fille. Alors, elle a demandé l’arrêt des poursuites, il a fait 48 jours de prison, hélas ses films laissaient derrière lui une traînée de poudre, n’avait-il pas montré le Diable à cette Amérique puritaine ? Alors oui je suis pour la libération de Polanski. Qui y a t il de plus merv eilleux pour un artiste que la liberté ? Or il ne l’a pas. Pas la possibilité d’aller sur la tombe de son épouse et de son fils, pas la possibilité de recevoir son Oscar, alors libérez le, il s’est puni lui-même assez comme cela.

  184. Arnaud SADOWSKI a écrit :

    Je souhaite signer la pétition pour la libération immédiate de Roman Polanski.
    Arnaud SADOWSKI, jeune scénariste/réalisateur.

  185. Anne Baudry a écrit :

    Je signe la pétition pour Roman Polanski et suis scandalisée qu’on l’ait arrêté.

  186. Isabelle Ruh a écrit :

    LIBEREZ ROMAN POLANSKI !
    Son arrestation est un scandale, et les réactions dégoulinant de haine, de bêtise, que l’on peut lire sur certains forums me fichent froid dans le dos …
    Oui, je signe, dans la colère.
    Une vieille cinéphile qui a grandi avec les films de Polanski.

  187. Omar Harbi a écrit :

    Je signe la pétition pour la libération de Roman Polanski.

  188. leo scalpel a écrit :

    je voudrai signer la pétition pour éviter à Roman 30 ans de prison – mais on ne peut pas la signer ?
    est-ce une pétition de l’élite, seuls les gens connus ou les cinéastes peuvent la signer?
    la position de Cohn Bendit m’énerve
    léo

  189. Stephane Pietri a écrit :

    copie de mon mail à la SACD :

    à l’attention du gestionnaire des signatures,
    JE SIGNE LA PETITION POUR LA LIBERATION IMMEDIATE DE ROMAN POLANSKI…
    Free Roman Polanski, free !

    Stéphane Pietri.

    “Ce n’est pas la charge, mais l’excès de charge qui tue la bête”
    (Cervantès)

  190. Christian Texier a écrit :

    Je signe !

    L’acte de Polanski (usage de stupéfiant, sodomie sur mineure, etc…) est clairement répréhensible au regard des moeurs et de la loi actuelle, mais contrairement à la quasi totalité des blogueurs et internautes (qui ont sans doute entre 18 et 25 ans grosso modo), j’essaye de le replacer dans le contexte de liberté sexuelle (inimaginable aujourd’hui !) de cette époque et je déplore autant le moralisme et le puritanisme outré de la génération actuelle, que les cris d’orfraies de certains intellectuels parisiens qui semble défendre l’un des leurs sans se pencher réellement sur les faits qui lui sont reprochés.

    Mais la plaignante – qui était loin d’être une oie blanche à l’époque des faits (lisez la déposition de l’époque pour preuve, je n’invente rien…) – ayant retiré sa plainte – je considère que cette poursuite n’a absolument plus lieu d’être…

  191. Elis a écrit :

    je signe cette pétition, contre ce qui est une infâmie à la culture, à la vraie justice.
    contre ce qui est la réelle représentation de ce qu’il est facile de faire quand on a le pouvoir, et l’argent pour faire appliquer ce pouvoir.
    et également : parce que la fillette de l’époque, aujourd’hui âgée de 45 ans, s’est dite, quant à elle, favorable à l’abandon des poursuites. Elle avait porté plainte contre Polanski et obtenu un accord à l’amiable. Les avocats de Polanski avaient demandé fin 2008 un réexamen de l’affaire pour tenter d’obtenir l’abandon des poursuites contre lui, dénonçant des vices de procédure. Après le refus d’un juge, ils ont fait appel en juillet dernier. (http://info.rsr.ch/fr/news/Polanski_explications_aux_USA_et_petition_du_7e_art.html?siteSect=2010&sid=11273991&cKey=1254085002000)

    mais parce que ce qui surtout m’inquiète: «Forts de leur extraterritorialité, les festivals de cinéma du monde entier ont toujours permis aux oeuvres d’être montrées et de circuler et aux cinéastes de les présenter librement et en toute sécurité, même quand certains États voulaient s’y opposer».
    or, là, c’est retour à des temps bien obscurs…

    temps obscurs où la Suisse n’a pas hésité à engranger les biens spoliés aux juifs par les nazis, grâce au fameux secret bancaire toujours en activité.
    secret bancaire qui continue encore et toujours à rendre bien des services à certains.

    mais aussi: la Suisse va gagner combien dans la continuation du secret bancaire?
    parce que personne ne me fera croire qu’il n’y aura pas de compensations là-derrière.
    il n’y a pas meilleur assassinat pour le(s) peuple(s) que d’assassiner la culture.

  192. MEYER Sylvie a écrit :

    Je signe de tout coeur et avec toute ma raison et ma réflexion la pétition de soutien à Roman Polanski .
    Qui a lu cette déposition de cette jeune femme, qui avait vraiment l’allure et l’assurance d’une jeune femme à l’époque. Le plaider coupable, aux USA, il n’y a souvent pas d’autre solution de défense; une cabale a été montée contre Polanski, sans être paranoïaque, rappelons-nous combien la secte de Charles Manson, l’immonde assassin de son épouse Sharon Tate et du bébé qu’elle portait (8è mois de grossesse, je crois) atrocement mutilés tous deux, et bien ces sectes sont encore très influentes dans l’appareil judiciaire états-unien; c’est un mauvais procès qui est fait à cet homme admirable, humain, trop humain mais certainement pas coupable des ignominies qui inondent la presse,et dont même Cohn-Bendit, chorus avec Marine Le Pen, s’est fait le colporteur. Faut-il qu’il n’ait aucune pudeur et bien envie de racler les voix dans les fonds de tiroir du populisme. Je vous saurai gré d’user de toute votre force de conviction et d’influence pour faire libérer Polanski en proie à une effroyable machination. D’avance merci ! Polanski, c’est Tess, mon film « chef-d’oeuvre », c’est mon histoire aussi, c’est tout ce que j’aime, la combativité, la force de vie, l’Europe centrale; il y a du Stefan Zweig dans son oeuvre désenchantée. Qu’ils arrêtent de hurler avec les loups et merci à tous de ne pas baisser les bras.
    Je rappelle que 90% des vrais abus sexuels sont commis au sein des familles des enfants; j’aimerais que la justice helvète soit aussi diligente avec les trafiquants en tout genre, d’armes, d’organes, qui circulent librement sur son territoire, et avec le fils Khadafi dont la culpabilité ne fait, elle, aucun doute en matière de crimes.

  193. Nathan a écrit :

    En soi, c’est certes désagréable mais plutôt normal qu’il soit arrêté et amené à comparaître devant la justice américaine. C’est s’il s’y trouve condamné alors que la victime elle-même ne le souhaite pas qu’il faudra trouver cela profondément choquant…

  194. Isabelle Dassonville a écrit :

    Je signe la pétition pour la libération de Roman Polanski

  195. Legros Delphine a écrit :

    Je signe également la pétition pour M. Roman Polanski.
    En 1984 sortait une autobiographie de Roman Polanski, où il relatait entre autre cette lamentable affaire.
    Lisez-la, svp, ça commence page 508, je pense que cela vous éclairera….
    Recevez M. Polanski tout mon soutien ainsi qu’à votre famille.

  196. Mickey John a écrit :

    Monsieur Toubiana,
    Faisant partie de ceux que vous « censurez » à tout va, et conscient que je ne partage pas votre point de vue, permettez-moi d’exprimer ici une opinion contraire, en choisissant des mots ni « haineux », ni « insultants », ni « caricaturaux ». De prime abord, ce qui pose problème c’est votre méconnaissance des subtilités du droit américain (ce que l’on peut vous pardonner, n’étant ni juriste ni américain) et le choix que vous faites d’ignorer complètement les faits (ce qui est moins pardonnable). Monsieur Polanski était poursuivi pour six chefs d’accusation avec un très grand nombre de preuves, son arrangement avec le procureur (et non le juge, cela ne se fait pas) a permis de ne retenir qu’un seul, le viol sur mineure, pour lequel il a plaidé coupable. Il a été mis en prison pour évaluation psychologique et devait être condamné plus tard. Malheureusement il a choisi de s’enfuir avant que sa sentence ne soit prononcée. Voilà les faits. Il est donc aux yeux de la loi un fugitif. Que sa victime ne veuille plus rien avoir à faire avec cette affaire n’enlève rien au fait que la justice a le devoir de le poursuivre et de l’arrêter. La France n’extradant pas ses ressortissants, elle n’a jamais répondu favorablement aux demandes de la justice américaine sur ce cas. Même s’il se déplaçait beaucoup, la justice américaine a toujours eu du mal à le faire extrader. Cette fois, elle a pu connaître son programme à temps et alerter les autorités suisses qui ont le devoir d’y répondre favorablement. Il faut sans doute ajouter qu’il y a quelques années, il a essayé de faire annuler la procédure contre lui, ce à quoi le juge lui a répondu qu’il était disposé à recevoir ses arguments mais qu’il avait le devoir de se présenter devant la justice pour les faire valoir. Ce qui me semble la moindre des choses que l’on peut demander à un justiciable, qui plus est, en fuite. Fort de ceci, demanderez-vous toujours qu’il soit libéré ? Si oui, au nom de quoi ou de quel principe de droit ? La prescription ne s’appliquant pas ici, du moment qu’il a déjà plaidé coupable. De plus, ne pensez-vous pas que toute affaire de viol sur mineure mérite un traitement différent de votre part ? Merci bien.

  197. Serge Toubiana a écrit :

    Cher Monsieur Mickey Jones,
    Je ne suis en effet ni Américain ni juriste. Vous l’êtes, et semblez connaître, j’ose même dire apprécier, le droit américain, avec toutes ses nuances.
    Je ne me place pas sur le terrain du droit, la Justice s’en charge (ou s’en chargera), et je la respecte. Étant Français, je me fais une conception différence dans laquelle entre en ligne de compte le droit à l’oubli, ce qu’on appelle la prescription. Seuls les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité sont imprescriptibles, et ne permettent ni le pardon ni le rachat. C’est au nom de ces valeurs, celle du rachat par une personne des fautes qu’il a pu commettre, que je souhaite ardemment la libération de Roman Polanski. S.T.

  198. Amphegenie a écrit :

    J’ai lu cette hallucinante pétition du monde du cinéma en faveur du cinéaste arrêté le samedi 26 septembre à son arrivée en Suisse…
    Et bien moi qui étais déjà réfractaire, allergique même au trop souvent piètre Cinéma Français (voire Européen) bien de chez nous, là je deviens totalement ANTI-CA !
    Etant jeune maman, tous ces gens-là, artistes comme autres politiques, m’écoeurent !
    A cause de vous, notre pays devient la risée du monde, à lire les médias étrangers !
    La HONTE sur VOUS tous !!
    Pour sûr, je ne risquerai RIEN avec vous, jamais je ne téléchargerai vôt’ MERDE* !
    Amphe

  199. Boris Loundine a écrit :

    Pourquoi la meute hurlante est-elle encore plus royaliste que le roi en voulant punir un homme, pardonné par sa victime, qui plus a retiré sa plainte et demandé la cessation des poursuites ?
    Cette meute assoiffée de sordide et donneuse de leçons, me rappelle le meurtrier Patrick Henry, qui quelques années avant son crime infanticide, se trouvait parmi la foule à réclamer la guillotine pour les criminels Buffet et Bontemps, lors de leur procès.
    La meute a toujours besoin d’un os à ronger pour soulager ses frustrations, c’est toujours plus commode, que de mordre la main du maître qui les avilie.
    Là, il s’agit d’un artiste, un fainéant trop payé forcément, et un mets de choix pour les papilles de la meute « qui se lève tôt pour subir plus ». Les origines de Roman apportent le petit sel xénophobe pour mieux finir la gamelle à grands coups de –mauvaises- langues, il n’y a qu’à visiter les forums et entendre monsieur et madame Toutlemonde pour le constater.
    Aussi, c’est au nom du Droit -qui est valable pour tous – et non pas du passe-droit corporatiste, ni d’un talent intouchable, et pas plus pour excuser un acte grave, qu’il faut défendre le cinéaste. Par conséquent, les juges doivent respecter le choix de la victime et cesser toutes poursuites contre Roman Polanski.
    Rappelons aussi que l’homme n’a jamais été condamné pour viol – qu’il a toujours nié – mais pour détournement de mineure, et si ce n’est pas excusable pour autant, la gravité n’est pas la même, loin de là.
    Les gens confondent trop souvent, le Droit et leurs désirs, au lieu de s’informer.
    Mais encore, parce que ce n’est pas la populace et son opinion qui fait les lois. Sinon, on lapiderait encore les femmes adultères, on enverrait les sorcières au bûcher, les libertins au pilori, on trancherait à la hache, la tête et les mains des bandits. Le peuple est si bon…

    J’aimerais, pour finir, que la meute fasse preuve d’autant d’indignation, quand des policiers sont impliqués dans des crimes touchant des mineurs sans défense, dans l’ombre d’un commissariat pas très clair, et qu’ils s’en tirent avec des peines plus que légères, bien souvent, accompagnées d’un sursis.
    Les bavures policières touchant des mômes -qui ne sont pas toujours de dangereux voyous armés- sont pourtant devenu une sale habitude, depuis quelques années, et elles ne suscitent pas autant de passions, de la part de cette meute moralisatrice.

    La protection des mineurs serait-elle à deux vitesses pour l’opinion publique ?

    Roman, j’ai lu depuis longtemps ton livre, avec émotion et passion à chaque page. Je n’ai jamais cru une seconde à l’accusation telle qu’elle avait été formulée. On sait tous que tu regrettes ce qui s’est passé et que tu en souffres intérieurement depuis toujours, on sait qu’il s’agit d’une erreur, grave certes, mais pas d’un crime.
    Je ne défends pas la chose, qui pour moi reste inadmissible, mais j’estime qu’il faut la replacer dans son contexte et à sa juste valeur, objectivement et sans passions.
    Le problème est pour moi maintenant réglé, de par les déclarations de l’intéressée elle-même pour commencer, et c’est ce qui compte le plus. Cet acharnement judiciaire est tout simplement disproportionné, et il cache mal ses arrières pensées politico stratégiques. La Suisse a bien terni son image, elle aussi, avec ce deal scandaleux.
    On connaît tous aussi, la mauvaise fois de l’Amérique puritaine, dans les histoires de mœurs, ou un détournement de mineure -même consentante et affranchie des choses sexuelles- peut très vite s’appeler un viol, ne serait-ce, pour sauver les apparences et l’honneur d’une famille qui s’est peut-être laissé dépasser par le temps et les surprises de dame nature.
    A 13 ans, je n’étais plus un ange et mes copines non plus, c’était aussi dans les années 70, nous étions pourtant bien éduqués, et « de bonnes familles ».
    Et enfin, cette Amérique a bien besoin de prendre une « récréation » médiatique, pour faire oublier pendant quelques heures, les enfants irakiens et afghans, victimes de sa politique hégémoniste.

  200. Hélène Weiss a écrit :

    Monsieur,
    Vous lirez la réponse de Maître Eolas, parue dans le journal Le Monde, à l’argument de prescription – qui n’est pas oubli – que vous invoquez.
    Et puis ne voyez pas « haine » ou ‘ »injure » quand il s’agit d’exprimer un point de vue autre que le votre et que celui sélectivement majoritaire des commentaires présentés
    J’ai de la peine à penser que vous « censurez » ces post
    Le rachat n’est pas du temps qui passe.
    Cordialement

  201. liliane clot a écrit :

    Roman Polanski a suffisament souffert au cours de son existance,
    et il est vrai que cet immense cinéaste (sans minimiser les faits) a droit
    au pardon. Je souhaite qu’il soit libéré le plus rapidement possible.
    Et je dis aux moralistes style D. Conh Bendit de se regarder avant de juger les autres…

  202. Tess a écrit :

    Bonjour Monsieur Toubiana
    Je peux me tromper mais je crois qu’il n’a pas prescription sur viol de mineur aux USA.
    Bien a vous

  203. XAVIER a écrit :

    Mr Toubiana,
    Je me suis intéressé à l’affaire Roman Polanski comme tout citoyen. J’étais plutôt d’accord avec vous car je pense que revenir sur une affaire qui date de 30 ans n’est pas très cohérent et ça doit cacher quelques « histoires » plus ou moins politiques, comme il est expliqué dans les médias.
    Bref, cela dit, j’aimerais vous faire part de ce que je pense de votre pétition :
    Premièrement, je ne peux évidemment pas apporter de soutien à un crime, même si ça date de plusieurs décennies, car signer ce genre de pétition revient à soutenir Roman Polanski.
    Deuxièmement, la plupart des commentaires laissés sur ce blog vont de votre côté. Et, cependant, je sais que certains commentaires ont été volontairement supprimés de votre part alors que ceux-ci demandaient des précisions quant à la victime, entre autres.
    De quel droit choisissez-vous les commentaires à afficher sur ce blog ?

  204. Martinez Florent a écrit :

    Je souhaite la libération de Roman Polanski. J’ai signé la pétition.
    Je trouve que c’est déplacé et débile de l’arrêter aujourd’hui.
    J’ai lu des avis de personnes indiquant qu’il ne doit pas y avoir d’immunité artistique: je trouve bien plus scandaleux l’immunité politique!!

  205. Baptiste P. a écrit :

    Misérable est le corporatisme du milieu artistique français. On l’avait déjà vu sur Hadopi, on le voit maintenant sur une affaire de droit commun autrement plus grave.
    Je plains Polanski de trouver de tels défenseurs avec de si vains arguments.

  206. Philippe IKSIL a écrit :

    J’ai beaucoup de peine en lisant la cruauté de certains commentaires.
    Tout ça à cause du sadisme d’obscurs bureaucrates d’une cour de justice californienne, qui prennent un très malin plaisir à souffler sur les braises d’un dossier poussiéreux qui avait été oublié depuis bien longtemps au fond d’un placard.
    Il faut se féliciter de la solidarité du « milieu artistique français », cher Baptiste P., parce que c’est bien à cause de son statut de grand cinéaste que Monsieur Polanski a été emprisonné.
    Comment peut-on prétendre qu’il y ait là un traitement de faveur dû à son statut d’artiste ?!!! Il est pourtant évident qu’il n’aurait jamais été arrêté s’il n’avait été qu’un simple anonyme.
    Merci à la Cinémathèque et à vous, Monsieur Toubiana, pour votre attitude exemplaire dans cette affaire difficile. Et surtout bon courage à la famille de Roman Polanski. Je leur souhaite qu’il soit libéré le plus rapidement possible.

  207. caroline Veyssiere a écrit :

    je signe la pétition pour la libération de Roman Polanski

  208. Etienne Boussac a écrit :

    Tout mon soutien pour la libération de Roman Polanski.

  209. MELMAN Géranium a écrit :

    Que cet incident qui ridiculise la justice puisse faire que Roman POLANSKI soit définitivement libéré.

  210. Tine Hoefke a écrit :

    Je signe la pétition pour la libération de Roman Polanski

  211. diane doniol-valcroze a écrit :

    Je suis moi aussi profondément scandalisée par cette arrestation de Polanski. J’espere de tout coeur que cela va s’arranger, mais je dois dire que je suis assez pessimiste….
    Diane

  212. Boris Loundine a écrit :

    J’ai signé la pétition pour la libération de Polanski et je veux préciser une chose importante.
    Il faut arrêter de prendre sa défense pour de mauvaises raisons (son statut artistique, ses souffrances passées ou l’amitié culturelle franco américaine, etc..) car cela porte un tort considérable au cinéaste, en nourrissant la vindicte populaire jalouse et ignorante des détails de l’affaire, et l’opinion, en général.
    Danièle Thompson a bien recadré les choses, à ce sujet, chez Guillaume Durand.
    Il faut défendre l’homme et non pas l’artiste, pour une question de Droit d’abord, dans un procès inéquitable dès le départ, avec une arrestation effectuée dans des conditions contestables, pour des raisons qui n’ont peut-être rien à voir avec les faits reprochés au départ (un paradis fiscal qui veut se refaire une beauté ?) surtout trente ans après, étonnant, quand on connaît le pouvoir interventionniste des USA, partout dans le monde.

    La plaignante, Samantha Geimer, a pardonné publiquement et réclamé l’arrêt des poursuites. Aussi, la justice américaine devrait prendre sa demande en compte, et cesser de rester implacablement sur ses positions, sous le prétexte fallacieux que les peines ne sont pas prescriptives.

    Ceux qui justifient cette « justice » psycho rigide et ne veulent pas écouter la requête de la jeune femme, en prétextant que la Loi doit s’appliquer -plainte retirée ou pas- puisque le délit demeure, cautionnent par exemple, les atteintes aux droits de l’homme commises par les états non démocratiques.
    En effet, si les actions arbitraires appliquées dans les dictatures, figurent dans leurs constitutions, on laissera mourir les prisonniers politiques sans réagir, puisque selon certains, il faut respecter les lois en vigueur de chacun.

    Quant à ceux qui parlent d’exemple contre les agressions pédophiles, ils font là un amalgame odieux et prônent une politique digne de l’Inquisition. « L’exemple » comme ils disent, n’a jamais empêché quiconque de commettre un délit.

    Et Polanski n’est poursuivi, ni pour viol, ni pour pédophilie. Depuis 30 ans, il n’a plus jamais été l’objet d’aucune affaire de mœurs, avec quelque adolescente que ce soit.
    Les vrais délinquants sexuels récidivent, eux !

  213. indigné a écrit :

    franchement je trouve honteux que des artistes puissent être à l’origine de cette pétition ! comptez sur moi les saltimbanques pour ne plus aller voir aucun de vos films, ni lire aucun de vos livres! je souhaite que les gens indignés puissent faire comprendre à ces « artistes » qu’ils ne sont pas au-dessus des lois, que la justice reste impartiale et que chacun paye pour ses crimes!
    vous faites honte à la République Francaise et à ses valeurs!

  214. F. Monfort a écrit :

    Quelle belle unanimité de caste !
    A contre-courant de ce que j’ai pu lire (je reconnais avoir abandonné avant la fin), je refuse toute immunité artistique à M. Polanski.
    De quel droit qualifie-t-on d' »affaire de moeurs » un viol caractérisé ?
    La justice suisse a bien agi (quoiqu’un peu tardivement), et je suis rassuré qu’une personne capable de violer une gamine soit derrière les barreaux.
    La qualité de cinéaste, ou d’artiste en général ne doit pas primer sur la conduite, et je regrette à cette occasion que M. Jackson soit mort avant d’avoir pu répondre des accusations identiques.
    Auriez-vous crié au scandale si c’était Marc Dutroux qui avait réalisé 2001 l’odyssée de l’espace ou Metropolis ? Personnellement, à lire vos commentaires, je pense que oui.
    Vous me dégoutez autant que Roman Polanski.

  215. Felix Ludewig a écrit :

    Je signe la pétition pour la libération de Roman Polanski

  216. margat a écrit :

    Polanski , une intelligence stupéfiante, un artiste hors du commun. Le procureur, c’est évident, veut « se faire un artiste de très haut niveau ». Et voilà où nous en sommes en 2009! Lamentable!

  217. Christophe a écrit :

    J’ai lu tous les commentaires déposés jusqu’à présent et allant majoritairement dans le même sens, à savoir « libérez Roman ».
    Il y a donc bien des gens qui se croient au dessus des lois sous prétexte qu’ils pensent être d’une classe supérieure. Je trouve ça atterrant !!
    Allez-y, signez cette pétition !! Et surtout, faites circuler les noms de ceux qui le font. Ca permettra aux gens comme moi du bas peuple inculte de faire encore plus facilement le tri dans les films français à ne pas voir.
    Je vous laisse entre gens bien pensant

  218. xavier a écrit :

    Bonjour
    Que l’arrestation de M. Polanski soit dramatique et intervienne dans un imbroglio politiquo-judiciaire, soit. Que le monde du cinéma soit choqué de son arrestation, 30 ans après les faits, soit. Néanmoins, M. Polanski a fuit ses responsabilités il y a 30 ans… Peut-être obtiendra-t-il la clémence des juges au vu des faits et du délai… Néanmoins, nul homme ne doit se dédouaner de ses actions, même si nous commettons tous des erreurs dans notre vie …
    Je suis triste pour M. Polanski, et triste pour cette petite fille âgée de 13 ans, aujourd’hui mère de famille. Mais on est bien souvent rattrapé par son passé.
    Que cette affaire se règle vite (en espérant que M. Polanski soit libéré), mais je trouve inadmissible que sous pretexte de faits commis il y a 30 ans et d’être un cinéaste connu, on puisse se dédouanner de ses faits. Je reste interloqué par les réactions populaires … Merci pour votre lecture !

  219. JC a écrit :

    L’argument du délai entre l’ouverture des poursuites et l’arrestation est intenable. Si en 1978, RM était resté aux Etats-Unis, les choses (sans évoquer le fond) n’auraient pas tant durer.

    L’argument de la plainte retirée par la victime n’est pas plus recevable. C’est contre un chèque d’un montant substantiel que ce retrait a eu lieu. Il n’a pour effet que d’éteindre l’action civile et non l’action pénale ce qui est heureux en démocratie. Le principe d’application générale qui permet au nom de la société de poursuivre les auteurs de crimes même si aucune victime n’exerce d’action civile est l’une des garanties fondamentales d’un système qui ne permet pas aux plus riches d’acheter leur impunité judiciaire.

    Je ne sais pas si RM est coupable, comme vous le dites nous ne sommes pas des juges, mais à vouloir les fuir il s’expose à ce que chacun apprécie son comportement passé à l’aune des bribes d’informations que l’on a sur le dossier.
    J.

  220. Stéphane DUCORNET a écrit :

    Je signe bien sûr pour la libération de Roman Polanski.
    Je ne dit pas que c’est un sain, loin de là, mais la façon dont tout cela se produit me révolte.

  221. Anne Corrêa Guedes a écrit :

    Certaines exigences de libération sont choquantes, car effectivement RP n’est pas au-dessus des lois, même si relations et argent lui ont permis de s’esquiver. Il ferait mieux d’affronter et de se défendre.
    Comment pouvons-nous juger ? Les informations dont nous disposons sont très incomplètes sinon erronées. Qu’on ne se méprenne pas : le quaalud était la drogue récréationnelle la plus populaire des années 70, tout le monde prenait cet euphorisant ! Ce n’est quand même pas la même chose que droguer pour violer. Ce qui m’intrigue dans cette affaire, c’est le rôle des parents de la jeune fille, le fait que leur responsabilité n’ait pas été mise en cause est vraiment étonnant. RP ne l’a pas enlevée, il a demandé l’autorisation de faire des photos, il n’a mis aucun couteau sur aucune gorge… Où étaient les parents, tout juste bons pour porter plainte ? Qui, parmi les signataires de cette pétition, laisserait un photographe embarquer sa gamine de 13 ans sans surveillance ?

  222. ingrid a écrit :

    je suggère que monsieur Kadhafi retienne encore un certain temps les otages suisses dans ses prisons de Tripoli, aussi longtemps que monsieur Polanski croupira dans les geôles suisses; quelle belle leçon de moralité la ville de Zurich donne à mr Polanski, certes une cité très morale avec un parc pour les drogués – une de mes connaissances habitait non loin de là – et ses prostituées nombreuses ! après s’être accaparé l’or des juifs, elle s’attaque à mr Polanski, un homme de 76 ans réchappé du ghetto et qui a perdu ses 2 parents dans l’horreur nazie ! quelle honte ! je précise que je suis une simple citoyenne franco-allemande et cette attitude de la Suisse me rappelle les mauvais souvenirs du passé ! cela ne lui portera pas chance !

  223. francoise pilard a écrit :

    je suis pour la libération de Roman Polanski, contre une extradition vers les USA, car là-bas il risque de prendre 50 ans. Hollywood ne le soutient guère, qu’ils balaient tous devant leurs portes, ils ne se rappellent pas des années 70 comme l’écrivait dans Libé hier Mme SIELS: « la jeune fille, le désir et la mère ». La mère a jeté sa fille dans les bras de Polanski. Il s’est puni lui-même en ne retournant plus sur la tombe des siens, en ne franchissant plus cette frontière, n’allant même pas chercher un Oscar. La Suisse me dégoûte. Toute cette hargne contre lui est écoeurante, c’est un lynchage médiatique, quand je lis que c’est un cinéaste râté, je ris car c’est n’importe quoi. Il faut tout faire pour sa libération.

  224. Maxime Petit a écrit :

    Je suis absolument scandalisé que Roman Polanski n’ait jamais payé pour le crime épouvantable qu’il a commis. Le viol d’une gamine de 13 ans est absolument inadmissible, que ce soit 30 ans après ou non… M. Polanski doit payer et c’est pourquoi il y a une justice. De quel droit, ses soutiens osent-ils affirmer que Polanski devrait bénéficier d’un traitement de faveur ? Ont-ils pensé aux jeunes dans les cités qui se font violer « pour rire » ? Comment vont-ils leur expliquer que le viol de Polanski est « peu grave » alors que le leur l’est ?

  225. Personne Ordinaire a écrit :

    J’ai à peu près tout lu de ces post…
    Comment est-il possible de comparer ce fait divers au nazisme? Comment osez-vous proposer brillamment un deal avec Monsieur Kadhafi ? Comment pouvez-vous prétendre qu’il y a prescription parce que la victime a retiré sa plainte ? Vous rendez-vous compte de ce que vous dites ? Combien de personnes, combien d’enfants ayant vécu des agressions sexuelles ont retiré leurs plaintes par culpabilité ou ne les ont simplement pas déposées? Comment osez-vous dire que le Quaalude était une drogue si usuelle à l’époque que s’en servir sur une enfant n’avait aucune conséquence ? Comment osez-vous accuser les parents qui ont laissé leur fille pour une séance de photo à un si grand artiste ? Comment osez-vous penser représenter le cinéma français alors que vous n’êtes que le gratin qui permet de le vendre ? Comment osez-vous dire que l’arrestation de Polanski est une insulte au cinéma français ? Quelles sont ces confusions dans lesquelles vous vous vautrez ? Je ne vous comprends pas. Que Polanski reste en prison ou en sorte, cela m’importe peu. Mais les arguments que vous tenez pour le libérer sont simplement… absurdes.

  226. Martin Grangé a écrit :

    Comment pousser la Suisse a libérer Roman Polanski ? Cette forteresse qui contient l’argent le plus sale du monde et qui vit de cela, voilé dans une moralité factice ! Les dictateurs, mafieux, escrocs et autres bourreaux du monde, y sont à l’aise et leur argent bien gardé !
    Donc, le talent est une chose qui n’entre pas dans le jugement d’un pays qui, en deux millénaires, n’a créé que le coucou et le fromage à pâte cuite !
    Mais c’est une belle occasion de voir les chacals sortir du bois et nous démontrer que dans ce monde à la moralité fascisante, ils sont de nouveaux prêts à tout les lynchages !
    LIBEREZ ROMAN POLANSKI

  227. catherine rolland a écrit :

    INDISPENSABLES SOUTIENS :

    Daniel SIBONY, psychanalyste, a écrit :
    « Par exemple, la justice à Los Angeles dans l’affaire Polanski est sans grâce aucune : la loi semble impatiente de s’appliquer alors que les trente ans qui ont passé ont démontré que si on l’avait appliquée en son temps, c’eût été à tort : l’homme a été exemplaire, il a payé par trente ans d’exil, la fille a retiré sa plainte… Mais c’est ainsi ; il arrive que la loi travaille pour son propre compte alors qu’elle est faite pour faire vivre les hommes et non pour les prendre en otage de son système.
    C’est là une rare occasion de réfléchir, une occasion offerte par le hasard. Car il n’est pas fréquent, en principe, de récuser un jugement en disant que si on l’applique ce sera à tort ; car on le ferait de tout jugement ; et qu’est-ce qui permet de dire que « ce sera à tort » ? Mais en l’occurrence le temps réel a passé et la preuve est faite, après coup, que c’eût été à tort. Et cela peut servir lors de certains jugements à se projeter dans l’avenir, par la pensée, pour se demander si le verdict que l’on impose ne va se révéler faux, injuste… (article paru dans Le Figaro du 06/10/2009 ou sur son blog)

    et écouter FINKIELKRAUT, philosophe, (nouvelobs.com 09/10/2009) sur cette affaire.

  228. pihl maryline a écrit :

    je me joins à tous pour demander la libération immédiate et sans condition de Roman Polanski, la manière dont il est traité est insuportable et injuste

  229. laurence a écrit :

    je signe la pétition pour demander la libération d’un des plus grands cinéastes vivants, qui s’est déjà longuement exprimé, sans complaisance, sur cette « affaire » dans son autobiographie. Certes, l’acte qu’il a commis n’est pas très glorieux, mais il y aurait également à redire sur la « fillette » et sa famille…

  230. de smet marina a écrit :

    par la présente, je signe la pétition pour la libération immédiate de roman polanski. c’est inhumain et intolérable de maintenir un homme de cet âge-là en prison, pour UN fait commis il y a plus de 30 ans.

  231. Jean-Louis Lemierre a écrit :

    Au moment où je crains que l’on oublie trop Roman Polanski, je signe la pétition pour sa libération. Sans doute au tout début y a-t-il eu des maladresses de commises par ceux qui souhaitaient sa libération. Mais le torrent de haine par ailleurs déversée faisait frémir. Et l’ignorance des faits et de la procédure était patente.
    J’avoue être un admirateur du cinéaste et n’avoir pas cherché à retenir mes larmes à la fin du Pianiste, avoir vu Rosemary’s baby à sa sortie avec ma campagne enceinte (ce qui doit marqué une prédisposition diabolique chez moi) et beaucoup d’autres films dont Quoi ?. Et puis, par deux fois j’ai croisé le regard de Roman Polanski, ce regard pénétrant, la dernière fois en sortant du concert de Dylan à Bercy.
    Je pense à lui, à sa femme et à ses enfants.

  232. Franck CHEVALIER a écrit :

    Je suis écœuré que tant d’imbéciles poussent Polanski à traverser l’Atlantique au risque de l’y perdre…
    Laissons cet artiste continuer à enrichir le patrimoine cinématographique de l’humanité, et rejetons cette loi américaine qui oublie les victimes au profit de la promotion de juges en mal de célébrité et en quête d’électeurs, donc de $ !
    Cette affaire regrettable a déjà été réglée entre les 2 parties, et le Gouvernement français devrait intervenir auprès des Suisses pour exiger la libération de son ressortissant !
    Je suis prêt à signer toutes les pétitions en ce sens…
    FREE ROMAN POLANSKI !

  233. MONTALBANO a écrit :

    Cette affaire est parfaitement révoltante car cette « fillette » était loin d’être innocente et victime. En effet, celle-ci faisait des photos dénudées à treize ans pour une revue érotique pour hommes ! Quand on excite les mâles avec tous les attributs de la féminité érigés en top-modèle ,on n’est pas une « fillette » et encore moins une victime ! Par ailleurs, que faisait-elle en pleine nuit chez cet homme sans que ses parents ne s’en inquiètent? Avec ce crapuleux chantage qui leur a rapporté 500000$ et ce piège parfaitement bien tendu, on se demande qui est la réelle victime et on comprend que cette femme en a tellement sur la conscience, qu’elle demande avec force un abandon des poursuites! Ceux qui condamnent Polanski au lieu de s’en prendre aux seuls responsables, les parents, feraient mieux de s’expliquer sur ce très curieux comportement! Quant à la Suisse, son piège malhonnête, sa trahison avec les évadés fiscaux, sa soumission aux USA dissuaderont tous ceux qui lui avaient fait confiance jusqu’à présent et elle paiera très cher sa félonie…

  234. Dominique de Parscau a écrit :

    LIBEREZ POLANSKI-SA DETENTION EST INADMISSIBLE-
    EN 30 ANS, IL N’A FAIT QUE DES GRANDES CHOSES!
    ERRARE HUMANUM EST!

  235. Daniel Zalinski a écrit :

    La capture de Roman Polanski ressemble à un kidnapping politique. Tous les gens perfides qui sont derrière cette machination machiavélique devraient se couvrir de honte jusqu’à la fin de leurs jours. Honte à l’Amérique, honte à la Suisse qui mis à part Wilhelm Tell ne s’est jamais trop mouillée dans toute son histoire. Je signe cette pétition et espère la libération imminente de ce grand cinéaste.

  236. hugo a écrit :

    moi j’ai honte pour vous et votre pétition ! pas un mot pour la victime, pas un mot pour condamner le viol d’une fille de 13 ans par un homme de 44 ans à l’époque ! pourquoi ne pas accepter de vous faire violer à votre tour par d’autres génies pour savoir si vous vous sentirez honoré ? vous ne faites pas honneur à la France, mais honte ! donc, seuls les génies pourraient enfreindre les lois, par contre, les plombiers, les mécaniciens, les vigiles, anonymes, eux, iraient en prison pour les mêmes crimes ? quelle idée humaniste, quelle gloire, quelle vision élitiste du monde ! les artistes doivent être exemplaire, sinon, qu’en est-il de leur crédibilité à dénoncer les horreurs du monde si eux-mêmes en commettent ? votre pétition est à vomir, comme tous ceux qui la cautionneront !

  237. BEA LEJBOWICZ a écrit :

    Roman Polanski n’est pas un pédophile car il n’a jamais récidivé.
    Ce sont les parents de la jeune fille qui sont les plus coupables car ils savaient très bien que Jack Nicholson et les autres dont Polanski n’étaient pas des enfants de coeur. Des parents responsables n’envoient pas leur fille de 13 ans, même si elle n’est déjà plus vierge, à une telle soirée! A moins qu’ils cherchent à en retirer un profit quelconque…
    La Suisse a beau s’en défendre, elle a voulu se faire bien voir des autorités américaines. C’est triste!
    Contrairement à ce que certains pensent, on dirait que c’est plutôt sa notoriété qui a joué et qui joue encore de mauvais tours à Polanski.
    On peut aussi se poser la question: qui cherche à empêcher Roman Polanski de terminer son film «The Ghost»? En effet, dans ce film Tony Blair et et ses liens avec une certaine «entité américaine» sont mis en cause. Qui ça dérange au point de vouloir museler Polanski?
    J’adresse tout mon soutien à Roman Polanski et à sa famille.

    Libérez Roman Polanski! Merci.

  238. ROSE RIGOT a écrit :

    Bonjour,
    Je signe la pétition pour la libération de Roman Polanski. Roman n’a jamais reconnu un viol mais une relation avec une mineure. De plus elle avait noté sur la fiche de casting pour vogue qu’elle avait 18 ans au lieu de 13. pourqoui ?, Samatha veut l’arrêt des poursuites judiciares et celà fait 32 ans que les faits au eu lieu. Mais la justice américaine ne veut pas lâcher. A qui profite que Romain Polanski soit en prison ? Pensons que Roman Polanski a 76 ans et 2 enfants mineurs. Pour le soutenir allez aussi sur le net:
    mesopinions.com choisir justice et signe la pétition free Polanski
    amnistie Polanski site polonais et signer la Pétition
    A bientôt Roman et salutation à sa famille

  239. francoise a écrit :

    je suis émue de la libération « provisoire et sous haute surveillance » de R. POLANSKI mais je ne puis m’empêcher de rire devant toutes ces mesures. Cela me fait penser au film « M. LE MAUDIT »; la Suisse m’indigne avec son traquenard via le ministère de la Culture, et que dire des USA et de leur manque de finances concernant la Justice et la liberté prévue de 40 000 prisonniers. R. POLANSKI a prouvé qu’il était un citoyen sans problème, alors qu’on lui fiche la paix. Je voulais lui dire bonjour à travers ce message et je crie aux donneurs de leçon : « vous y étiez vous en 1977, vous connaissiez le contexte ? ». Encore une chose : j’ai honte pour l’absence de réaction de Jack Nicholson. Que POLANSKI l’oublie, c’est un lâche.

  240. Sébastien TIVEYRAT a écrit :

    Pour la LIBERATION de Roman Polanski, victime d’un pays, la Suisse, qui n’a jamais été très « net » avec les juifs pendant la seconde guerre mondiale. En ce qui concerne cette affaire aux Etats-Unis, faut-il encore rappeler que Polanski a déjà purgé une peine de prison de 42 jours en 1977 et a été reconnu après sa sortie psychologiquement sein. D’autre part, c’est la mère de la victime qui est à l’origine de ce dérapage en prostituant sa propre fille. C’est pour cette raison aujourd’hui que cette dernière a décidé d’arrêter les poursuites. Enfin, il faut savoir que Polanski n’était pas seul à ces séances de photos et qu’il y avait aussi du beau monde hollywoodien autour de lui…c’est tout de même bizarre que Jack Nicholson ne s’est pas manifesté alors que Polanski lui a donné son plus beau rôle dans Chinatown…

  241. Dominique LEGRAND a écrit :

    Cette mise en liberté n’en a que le nom. Il s’agit en fait d’une assignation à résidence, avec confiscation de passeport, assortie du port d’un bracelet électronique. Roman Polanski se voit donc aujourd’hui traité comme un criminel dangereux. Peut-être était-il davantage à l’abri en prison que dans son chalet, à proximité duquel va désormais camper une nuée de paparazzi.
    The Ghost (au passage, excellent roman de Robert Harris) sort normalement début mars, ce qui va sans doute permettre à son réalisateur de continuer à travailler sur le film, et à en préparer la sortie, ce qu’il n’aurait pu faire depuis sa cellule. Ces conditions, bien qu’humiliantes, vont surtout lui permettre de retrouver les siens.
    Ses films et son autobiographie (Roman) m’accompagnent depuis longtemps. Aujourd’hui, je lui apporte tout mon soutien, ainsi qu’à sa famille, et n’aspire qu’à une chose: qu’il puisse à nouveau arpenter les rues de Paris, en homme libre.

  242. marylin a écrit :

    Roman, je suis pour ta libération, pour que tu reviennes parmi nous pour nous faire « revibrer » avec tes films, j’ai tout vu des POLANSKI, j’en ai assez qu’on te traite comme un criminel façon PAPON, reprends du courage parmi les tiens, ta femme et tes deux enfants, tu t’es toujours battu dans ta vie, Madame GEIMER a demandé l’arrêt des poursuites, tu as payé 5OO OOO dollars, que puis je faire pour toi, donne moi l’adresse e-mail du procureur, du gouverneur je signerai tout, tiens bon et bonnes fêtes avec les tiens. Marylin.

  243. christian a écrit :

    Je suis contre l’extradition de R. POLANKI. La justice américaine veut l’humilier, le voir poings et pieds liés. Cette arrestation vient juste après que la justice américaine demande les noms des 52 000 comptes américains en Suisse… Que R. POLANSKI s’accroche, et que les bien-pensants américains balaient devant leur porte. R. POLANSKI s’est montré un citoyen français exemplaire, s’il devait y avoir une autre peine, qu’elle se poursuive en Suisse. Amitiés à R. POLANSKI.

  244. lemoine a écrit :

    bonjour,
    j’espère que nous aurons avec roman gain de cause, c’est de l’acharnement,
    je resigne, bien sûr
    gérard

  245. Mme RAI ZOHRA a écrit :

    C’est l’expérience qui permet de décerner les êtres humains, pas les examens… Ma fille a été victime d’un viol à 15 ans, aujourd’hui ellle a 32 ans bientôt. On ne peut pas dissocier le mensonge de la vérité. Pour couvrir sa tante, qui a 27 ans et qui croyait tout connaître de la vie, pour ne pas s’y être frottée, remords dans l’âme de la psychologie, ma fille Sandie connaît puisqu’elle l’a vécue. Pendant des années, elle a couvert la bêtise de sa tante qui a bravé les lois musulmanes qui a stigmatisé ma fille et l’a conduite à la dépression. Si la personne qui a subi les sévices décide d’arrêter avec le lynchage qui règne depuis plus de trente ans, la justice doit respecter la victime qui demande à ce qu’on foute la paix au cinéaste. Moi, j’ai respecté la décision de ma fille. Tout est fait pour éclabousser un homme qui a refait sa vie, qui a deux enfants, qui mène une vie paisible depuis. Car le temps passe, et ne justifie pas l’oubli pour la victime, mais elle demande à ce qu’on le laisse tranquille. Car la souffrance passée, cette jeune femme a refait ellle aussi sa vie, car le temps a passé, car il y a certainements des embryons d’accords souterrains et c’est très grave. S’il refait surface aujourd’hui et qu’on lui demande des comptes d’il y a trente ans, cela aurait dû être entériné parce que prescription. Aujourd’hui on lui demande des comptes : il faut arrêter cette situation de déliquescence, il est âgé, laisser le vivre tranquille. Que la justice américaine fasse la différence entre le feu et la fumée. L’un comme l’autre ont vécu une terrible épreuve, mais avec toute la distanciation je comprends l’un comme l’autre, le coeur est meurtri voire démoli… Bien sûr, avec le recul, on ne peut pas tout remplacer mais si la victime comme ma fille a pris une décision, qu’on la respecte. Son avis est sacré et on doit le respecter. La justice américaine ne se doit pas de le souiller. Ce climat délétère ne peut perdurer, il faut comprendre la position de cette jeune femme, et tenir en compte le temps et l’âge du cinéaste car ce n’est pas de le renvoyer devant la justice qui apportera l’apaisement bien au contraire…. Cette stratégie est absurde et recommencer à réexpliquer ce qui s’est passé serait une épreuve pour l’un et l’autre. On s’approprie une histoire classée, chez l’un comme chez l’autre. Mais voilà que le passé le rattrappe et l’éclabousse. Alors, j’ai vécu l’histoire de ma fille qui avait fait son choix et on l’a respecté. Alors, qu’on en fasse de mêm avec Polanski. Je me tiens à votre disposition pour apporter mon témoignage et le soutenir, j’ai voulu intervenir avant mais là, cela commence à faire beaucoup. Toutes mes amitiés à sa petite famille.

  246. giujuzza-alcaraz isabelle a écrit :

    Je signe la pétition en soutien à roman polanski

Laissez une réponse

*