Archives de l’auteur : Collège Paul Klee

Expérience de tournage

Après un travail d’écriture et de mise en place collective, nous avons réalisé l’exercice 2 en séparant la classe en 2 groupes : un groupe s’est chargé du plan séquence, l’autre de la version découpée.

Les membres du groupe découpage vous livrent ici leurs réactions à chaud.

À la réalisation

J’ai beaucoup aimé participer au tournage de l’exercice 2 en tant que réalisateur. Ayant la chance de pouvoir travailler avec un réalisateur digne de ce nom, j’ai beaucoup appris sur le métier de réalisateur. Par exemple, la façon dont le réalisateur va dire « action » peut déterminer la façon dont les acteurs vont se comporter et jouer durant la prise. Amjad

Pour l’exercice 2, j’ai tenu le rôle de la script, un rôle très important pendant le tournage et pendant le montage. J’ai veillé à la cohérence visuelle du film pour que tous les plans soient raccords. Arthy

L’expérience du clap était génial. J’ai compris que le clap est essentiel pour savoir quel plan et quelle prise on est en train de tourner. J’ai aussi appris que le son produit par le clap est important pour la synchronisation avec l’image au moment du montage. Juelson

Comme je ne portais pas les mêmes chaussures et le même masque pour la deuxième séance de tournage, je n’ai pas pu conserver mon rôle d’acteur dans l’exercice 2. Je me suis donc contenté du rôle d’assistant. Sur le plateau, j’ai eu pour mission d’empêcher les curieux d’entrer dans le champ de la caméra et j’ai eu la charge de m’occuper d’un accessoire important : les frites. Yassine

À la prise de son

L’exercice 2 était très intéressant à filmer. Je me suis occupé du son. Avec le casque sur les oreilles, je pouvais entendre tous les petits bruits et du coup je pouvais dire aux acteurs si je les entendais quand ils chuchotaient et s’ils devaient parler plus fort. Kylian

J’ai appris a correctement viser les personnages avec le microphone directionnel. Un de mes moments préférés : quand le micro s’est désolidarisé de la perche et que j’ai dû tenir le micro comme une arme à feu. Victoire

Interprétation

Le tournage de l’exercice 2 était plutôt drôle et sympa à vivre. J’ai aimé l’expérience d’actrice, même si je n’avais que deux répliques à dire. J’ai fait une proposition qui a été retenue, celle de mettre les pieds sur la table, ce que j’ai adoré pouvoir faire. Si je pouvais recommencer l’expérience, je la referais avec plaisir. Noélie

J’ai beaucoup aimé être acteur dans l’exercice 2. Ça a été une très bonne expérience : à refaire, surtout avec des frites Lucas

J’ai beaucoup aimé l’exercice 2. Pour cet exercice, j’étais l’actrice principale et c’était très stressant car j’avais toujours peur de faire une bêtise. Mais c’était quand même très intéressant et j’ai appris plein de choses durant ce tournage. Mina

Être acteur sur le tournage de l’exercice 2 a été une expérience incroyable. J’ai appris beaucoup de choses avec Romain et j’ai bien compris ce que c’est le découpage. Sofiane

Catégorie : Exercice 2 | Laisser un commentaire

Expérience cinématographique : exercice 1.3

Premier groupe de travail : ce film que nous avons réalisé pour l’exercice 1.3 a pour sujet une expérience abstraite mélangeant plusieurs couleurs.

The film we maid for exercise 1.3 is about an abstract experience mixing several colors.

On a commencé par organiser cette expérience en préparant la séance de tournage.

  • Au premier plan : un récipient et des colorants. In the foreground : a bowl with colors.

  • Au deuxième plan : deux garçons qui marchent derrière, t-shirt bleu et t-shirt rouge pour rappeler les couleurs des colorants. In the background : 2 boys, walking, dressed in similar colors.

  • A l’arrière plan : deux filles qui chuchotent pour rajouter une sensation auditive. Behind, 2 girls whispering to add auditory sensation.

Au deuxième tournage, nous avons supprimé les garçons parce qu’il n’était pas possible de synchroniser la marche et les colorants. On the second shoot, we erased the 2 boys.

Au troisième tournage : on a rajouté du bicarbonate de soude, ça a littéralement créé une explosion, ce qui était magnifique. On the third shoot, we added bakin soda, it literally created an explosion which was wonderful.

Nous avons fait trois prises de vue et la 3ème nous semblait réussie. The last shoot seemed to us the best.

Fares et Amjad

Catégorie : En classe, Exercice 1, Exercices | Laisser un commentaire

Préparation à l’exercice 2 : analyse de film

Dans la séance précédente, en première heure, nous avons analysé deux extraits de film pour avoir une idée de l’exercice 2 qui consiste à filmer la même action/situation de 2 manières différentes : d’une part en un seul plan séquence, d’autre part en découpant et en montant les plans.

1er extrait : Charles Laughton, La nuit du chasseur (1955), Etats-Unis:

Dans le premier plan, nous pouvons apercevoir 2 enfants qui se font poursuivre par un homme et qui réussissent à s’échapper de l’homme qui les pourchassait.

 

 

Dans le deuxième plan, les 2 enfants sont sur une barque et la petite fille commence à chanter.

 

 

 

 

 

 

2ème extrait : Fritz Lang, M le Maudit (1931), Allemagne :

Dans le 2ème extrait, nous voyons une mère qui attend sa fille, qui revient de l’école mais sur le chemin la fille rencontre un inconnu et à la fin de l’extrait, il y a des éléments qui nous font comprendre que la fille a été kidnappée.

 

 

 

 

 

 

En 2ème heure, nous avons tous ensemble discuté d’une idée de tournage par rapport à l’exercice 2 et deux idées ont été retenues  : Une course poursuite ou un groupe d’élèves seul dans une classe.

Kilyan et Noélie

Catégorie : En classe, Films vus | Laisser un commentaire

exercice 1 : préparation de l’exercice 1.3 (scénario et accessoires)

Dans les séances précédentes, nous avions réalisé trois films montrant  l’entrée des élèves en classe (comme les frères Lumière avaient filmé une sortie d’usine). Nous avions fait ensuite le montage de ces films par groupe de 3.

We had made 3 films showing the students entering into the classroom (just as Les Frères Lumières had filmed leaving the factory).

Ils ont été présentés et commentés par les élèves.

They were presented and commented by the students.

Nous avons ensuite visionné deux extraits de film pour répondre à la consigne de l’exercice  1.3 (voir article « transformations plastiques »).

En deuxième heure, en demi-groupe, nous avons réfléchi à une idée de scénario nous permettant de réaliser cet exercice. We have thought about an idea of a scenario.

Pour le groupe 1:

L’ idée du scénario : souvenir d’automne. Cette idée consiste à rappeler l’automne : les feuilles qui tombent. Deux acteurs sont allongés et des feuilles tombent tout autour d’eux.

This idea consist of recalling the autumn : the following leaves. Two actors are lying down and leaves are falling all around them.

Nous avons fait la liste des accessoires qu’il nous faudrait : deux chemises à carreaux, une paire de babouche et des chaussures de cérémonie ainsi que des feuilles d’arbres.

Pour le groupe 2 :

L’idée du scénario : Rappeler le merveilleux avec un récipient transparent contenant de l’eau et des billes, y verser petit à petit du colorant ainsi que du vinaigre blanc et du bicarbonate pour créer sur la surface de l’eau une ondulation.

The idea : Recall the marvelous with a transparent container containing water and beads, gradually pouring color in it, also vinegar, baking soda to create a ripple on the surface of the water.

Accessoires : saladier ou vase, eau, billes, colorant, bicarbonate, vinaigre et sèche-cheveux.

AMINE, MINA, YASSINE, ILIAN

 

 

Catégorie : Exercice 1 | Laisser un commentaire

Transformations plastiques, Paul Klee 4ème

Nous avons vu deux extraits de  film pour comprendre la transformation plastique.

1er extrait : La Comédie de Dieu (A Comedia de Deus), João César Monteiro, 1995, Portugal

Cet extrait nous montre une transformation plastique. Au début de l’extrait, on peut voir des boules lumineuses et une dame qui les manipule.

Sous un autre point, on peut constater que les boules lumineuses sont des billes de différentes couleurs et de différentes tailles.

A la fin de l’extrait, on peut la voir manger une glace.

Le réalisateur a joué sur le flou pour changer de point de vue. Les billes sont tout d’abord floues, donnant l’impression de voir des boules lumineuses. Ensuite les billes sont visibles et le visage est flou, donnant l’impression que c’est filmé en-dessous alors que c’est filmé au-dessus, c’est à dire sur un miroir.

2ème  extrait : Stalker, Andreï Tarkovski, 1978, URSS

Dans cet extrait on voit un couple attiré par une mélodie, on les voit s’approcher d’un son.

Ils s’approchent du son et arrivent devant une étendue de draps blancs.

Après un mouvement de caméra, on voit un musicien jouer une douce mélodie. Derrière chaque drap, se cache un musicien. A la fin de l’extrait, tous les musiciens se regroupent au bord de la mer, un coup de feu retentit et les musiciens s’enfuient.

Au début, le plan est sur les deux acteurs, ensuite, au montage, le réalisateur a coupé au moment où la caméra change de mouvement, elle se retourne pour que l’on ait le point de vue des acteurs, c’est à dire voir les musiciens. Ce changement de point de vue donne la transformation plastique au niveau des draps.

Conclusion : Les deux extraits nous permettent de constater une transformation plastique, que ce soit une transformation plastique avec la mise au point (plan flou et plan net) ou avec le mouvement de caméra (point de vue différent).

AMINE, ILIAN, MINA, YASSINE

Catégorie : En classe, Films vus | Laisser un commentaire

Présentation de l’atelier du collège Paul Klee, Thiais, Val-de-Marne

Présentation de notre atelier

Catégorie : Présentation des ateliers | Laisser un commentaire