Archives de catégorie : Exercice 3

Sound senses/ 3 task

For the sound task, we created little studios in class where we filmed sound visualizations using various objects.

  

1. Emilija, Matas, Daumantas

  

    

2. Ema, Tomas, Titas

  

   

3. Aurelijus, Gintautė, Kristupas, Emilija

  

     

Catégorie : Exercice 3 | Laisser un commentaire

Música y sensaciones. Ej. 3 / Musique et sensations, exercice 3

En el primer acercamiento a la ‘música en el cine’, tal como lo sugería la consigna del ejercicio 3, les pedimos a los alumnos de la Escuela Marcos Sastre que eligieran una música instrumental para compartir en el taller. Si bien esta region isleña tiene una gran tradición de música folclórica que crearon aquí los inmigrantes polacos, alemanes y rusos, nada de esos sonidos queda en el paisaje músical de esta comunidad. Cabe decir que, los alumnos no tienen electricidad (por lo tanto ni ordenadores ni internet), en sus familias tampoco hay músicos, por lo tanto su único acceso a la música es a través de la radio. La música que ellos trajeron para compartir en el aula fue una canción de regaeton con letra.

Habiendo sondeado el panorama musical del los chicos con los docentes, entendimos que sería improbable que ellos presenten una música instrumental, por nuestra parte, les llevamos 3 composiciones diferentes. La propuesta en el aula fue, que cerraran los ojos y se tomaron un tiempo para escuchar nustras tres propuestas y la de ellos. Luego, en la hoja que cada uno tenía, dibujar o escribir las sensaciones que cada melodía le fue despertando: un color, una forma, un objeto, una palabra, un nombre, etc.

En la elección de nuestra propuesta, dado en cuenta el contexto de la escuela, propusimos una composición referida al agua: Jeux d´eau de Maurice Ravel (interpretada por la argentina Martha Argerich). En segundo lugar, como contrapunto temporal y estético, una composición contemporánea, sin instrumentación más que la voz: Lux Aeterna de György Ligeti. En tercer lugar, pensamos en un elemento clave de la isla: el viento. Por lo que propusimos el segundo movimiento del Concierto K.299 para Flauta y Arpa de W. A. Mozart. Y por último, la música que ellos eligieron fue “La vida es un carnaval” de Maluma.

Dans la première approche de la «musique au cinéma», comme le suggère le slogan de l’exercice 3, nous avons demandé aux élèves de l’école Marcos Sastre de choisir une musique instrumentale à partager dans l’atelier. Bien que cette région insulaire ait une grande tradition de musique folklorique créée par des immigrants polonais, allemands et russes, aucun de ces sons ne reste dans le paysage musical de cette communauté. On doit dire que les maisons n’ont pas d’électricité (donc ni ordinateur ni internet), dans leur famille il n’y a pas non plus de musiciens, donc leur seul accès à la musique se fait par la radio. La musique qu’ils ont amenée à partager en classe était une chanson de regaeton avec des paroles.

Après avoir sondé avec les enseignantes le paysage musical des élèves, nous avons compris qu’il serait peu probable qu’ils présentent une musique instrumentale. Donc pour notre part, nous leur apportons 3 compositions différentes pour ouvrir le jeu musical. La proposition en classe était de fermer les yeux et de prendre le temps d’écouter en profondeur les pièces de musique. Puis, sur la feuille que chacun a eue, de dessiner ou écrire les sensations que chaque mélodie éveillait: une couleur, une forme, un objet, un souvenir, un mot, un nom, etc.

Dans le choix de notre proposition, compte tenu du contexte de l’école, nous avons proposé une composition faisant référence à l’eau: Jeux d’eau de Maurice Ravel (interprétée par Martha Argerich, Argentine). Deuxièmement, comme contrepoint temporaire et esthétique, une composition contemporaine, sans instrumentation autre que la voix: Lux Aeterna de György Ligeti. Troisièmement, nous pensons à un élément-clé de l’île: le vent. Nous avons donc proposé le deuxième mouvement du concert K.299 pour flûte et harpe de W. A. Mozart. Et enfin, la musique qu’ils même ont choisie était « Life is a carnival » de Maluma.

 

Después de escuchar los 4 fragmentos con atención, con los ojos cerrados, en la oscuridad, los alumnos expusieron sobre las sensaciones que las cuatro propuestas habían despertado en cada uno.

Après avoir écouté les 4 fragments avec attention, les yeux fermés, dans le noir possible à cette heure du matin, les élèves ont exposé les sensations que les quatre propositions avaient éveillées dans chacun.

Tableau avec appréciations générales des sensations générées par la musique

 

Musique 1) Jeux d’eux, de M. Ravel. Papillon volant / Fleur jaune – vert / Violon – piano / Eau – air / Arbre

Musique 2) Lux Aeterna, de G. Ligeti. Vent avec abeilles / Nuit / Étoiles /  Pleine lune / Peur (sans paroles)

Musique 3) Concierto K.299 para Flauta y Arpa de W. A. Mozart: Danse royale / Des flûtes – des souffles / Des petits oiseaux / Du vent.

Musique 4) La vida es un carnaval, de Maluma. Chanson / Paroles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Más allá de las valoraciones personales, una conclusión general fue que la música sin letra genera más sensaciones. Ravel y Mozart fue ligado a algo más solemne, a la naturaleza (agua, aire, viento) o a seres queridos. La pieza coral de Ligeti, al contrario, generó mucho miedo (esta pieza además fue sugerida dado que ellos quieren para su film-essai una película de suspenso, de terror). La cuarta música, su proposición, fue naturalmente recibida como el lugar común y de relajación.

Au-delà des impressions personnelles, la première chose qui est apparue est que la musique sans paroles génère plus de sensations. Ravel et Mozart étaient liés à quelque chose de plus solennel, à la nature (eau, air, vent) ou à leurs proches. La pièce chorale de Ligeti, au contraire, a généré beaucoup de peur (cette pièce a également été suggérée car ils veulent pour leur film-essai un thriller, film d’horreur…). La quatrième musique, sa proposition, a naturellement été reçue comme le lieu commun et relaxant.

 

          1 (Jeux d’eux, Ravel) Heureux. Contente                    2 (Lux Aeterna, Ligeti) La peur. Ça me tue VALENTINA

1 (Jeux d’eux, Ravel) Ça me fait penser à ma grand-mère, pour la musique et le son. IVANA

1 (Jeux d’eaux, Ravel) Ça me fait penser au pissenlit MORENA

 

 

Entre todos, seleccionaron dos de las composiciones escuchadas: Jeux d’eaux de Ravel y Lux Aeterna de Ligeti. En pequeños grupos salieron a los alrededores de la escuela a captar, con la cámara, el paisaje visual posible, relacionado a las sensaciones que esa música les generó.

Entre tous, ils ont sélectionné deux des compositions entendues: Jeux d’eux de Ravel et Lux Aeterna de Ligeti. Et en petits groupes, ils se sont rendus dans les environs de l’école pour capturer, avec l’appareil photo, le paysage visuel lié aux sensations que cette musique choisit avait généré en eux.

Imágenes filmadas para la música de Jeux d’eau, de M. Ravel.

Images filmées pour la musique de Jeux d’eaux, de M. Ravel

Ivana

Morena, images / Ivana, son

***

Imágenes filmadas para la música de Lux Aeterna, de G. Ligeti.

Images filmées pour la musique de Lux Aeterna, de G. Ligeti.

 

Agustina, en jouant avec le flou / Valentina, son

 

Catégorie : Exercice 3 | Laisser un commentaire