Archives de catégorie : Exercice 2

La sensation du marché de Noël

Nous sommes allés au Quai Vauban, dans le centre ville à côté de notre collège qui est aussi en centre ville  car il y a un marché de Noël a partir de debut décembre. Nous y sommes allés car c’est un lieu où il peut y avoir pleins de sensations. Par exemple, avec notre groupe, nous avons représenté le goût et la vue.

Pour représenter la vue, nous avons mis une caméra au sol et nous avons marché en face pour faire comme si des gens passaient.

Pour représenter le goût, nous avons acheté des gaufres au nutella et nous les avons mangées !!!!!!!

 

Catégorie : Exercice 2 | Laisser un commentaire

Collège Paul Klee, Thiais : exercice 2

Pour l’exercice 2, nous avons divisé la classe en 5 groupes : un par sens. Chaque groupe a choisi un lieu dans le collège pour filmer.

Le groupe du toucher est parti filmer des plans dans la cour, sur le terrain de basket.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis à la séance suivante, 3 autres groupes ont pu filmer :

– La vue, dans les couloirs du collège :

– L’ouïe, dans l’atelier métallurgie : on a pu tester différentes matières qui procuraient différents sons. Les sons produits étaient déplaisants. Comme il n’y avait personne dans la salle, donc pas de bruit de fond ainsi nous avons pu expérimenter les sons. (Sirine et Aalya)

– L’odorat, dans l’atelier cuisine :

A la séance suivante, nous regarderons nos productions visuelles pour se rendre compte des images qui fonctionnent…

Collège Paul Klee, Thiais, Ile de France

Catégorie : Exercice 2 | Laisser un commentaire

Exercise 2

Nothing can stop the young filmmakers! Not even the below zero temperatures and tough conditions! Cinema sensations are all around us.

 

 

       

Catégorie : Exercice 2 | Laisser un commentaire

Sensations in space/ 2 task

We chose to do the task in an old, abandoned gas station. This place seemed the best for us to express senses and effect of unusal, unordinary environment for us.  We focused on spaces, sounds, atmosphere. The day was very short and full of fog. Only few hours to do the task, because it had started to get dark really fast.

TOUCH

We combined glass and moss, metal and water, plant and roofing.

 

 

SMELL

For moisture, mold, abandoness smell we used an old, once driven for children bus. Mainly, the sense of the past was exposed through the bus.

  

  

VISION

To express the sense of sight, we chose an old, abandoned house. The connection between interior and exterior in it took our interest. We tried to achieve feeling through focus.

  

  

Catégorie : Exercice 2 | Laisser un commentaire

Rodagem do Exercício 2 – Tournage de l’Exercice 2

Rodagem do exercício 2 / Tournage de l’exercice 2  – le 23 novembre 2019

Catégorie : Exercice 2, Exercices | Laisser un commentaire

Rodagens do Exercício 2

Escolhemos um bairro ao pé da escola que ninguém conhecia muito bem, a ideia foi essa: ser um lugar a descobrir.  Dividimo-nos em grupos e por cada grupo um sentido: a visão e a audição. Cada grupo filmou 3/5 planos e depois, partindo só do último plano de imagem ou ouvindo apenas o último plano de som, os grupos trocavam de sentido. Na sessão seguinte, voltámos ao bairro para filmar o olfacto e o tacto.

 

Nous avons choisi un quartier près de l’école que personne parmi nous ne connaissait très bien, l’idée étant un local à découvrir. Nous nous sommes divisés en groupes et chaque groupe prenait un sens: vision et audition. Chaque groupe à tourner de 3 à 5 plans et après, ayant vu ou écouté seulement le dernier plan où le dernier son enregistré, les groupes changeaient le sens à tourner. Dans la session suivante, on a retourné au même quartier pour tourner l’odeur et le toucher.

 

 

Catégorie : Exercice 2 | Laisser un commentaire

Lancement de l’exercice 2: composition de sensations

Le 13 décembre, la classe de 5eA de Massenet a commencé l’exercice 2.

 

Sabrina tourne son plan.

Pendant qu’un groupe de 8 élèves réalise l’exercice dans la cour, les 16 autres sont en classe avec l’un des professeurs. Ils doivent réagir à certains plans: chez Jean-Daniel Pollet (la cascade à grand fracas), chez Reygadas (la cénesthésie, le vertige, la petite fille qui tombe) et chez Raul Ruiz (le flou visuel, les lumières qui crépitent dans les yeux), en disant comment eux-mêmes ils auraient filmé la sensation communiquée par le cinéaste.

La confrontation est fertile. Elle aide nos cinéastes en herbe à imaginer comment eux ils auraient fait. Elle les aide à mieux assimiler la consigne 2.

Même l’exercice réalisé par les deux professeures et l’intervenante cinéaste leur parle:

La vue: monde tremblé-troublé avec l’onde qui trouble les eaux de l’étang. PLAN 1.

Le lait qui bout. On dirait « un paysage volcanique » (Meïssa). PLAN 2.

Le soleil absorbé par la mer. PLAN 3.

Le 10 janvier, nous nous retrouvons pour finir l’exercice 2! Nous avons hâte!

A bientôt pour d’autres nouvelles!!

Équipe Massenet

 

 

Catégorie : Exercice 2 | Laisser un commentaire

Réflexions sur « petite lumière » d’Alain Gomis et exercices 2.

Le mardi 03 décembre, pendant la première séance de tournage de l’exercice 2, par les trois premiers groupes, le reste de la classe s’est livré, par groupe à l’analyse de
« Petite Lumière » d’Alain Gomis.
Chaque groupe s’est vu allouée une sensation.

Voici l’article de Thomas qui a travaillé avec  Oscar Abdou Nahel et Ellis sur « le mouvement » :
« Dans le court-métrage que nous avons regardé en classe, plusieurs passages ont un rapport avec la sensation de mouvement, par exemple quand la petite fille joue avec la porte et la lumière du frigo, quand elle est sur la charrette tirée par un cheval, quand elle se fait gifler et quand elle regarde les gens danser ou fait semblant de skier…
Le mouvement est une sensation très représentée au cinéma.
Le réalisateur a dû beaucoup insister sur les sensations dans ce film vu le nombre incalculable de plans avec différentes sensations.
C’est par le biais de ses sensations qu’elle se pose des questions
sur la vie et se demande si elle est seule sur Terre et si les autres existent vraiment même si on ne comprend pas toujours ce qui lui passe par la tête ! »

Puis, celui d’Ibrahima, Adel, Romain, Malo, Omar qui ont eu la tâche pas évidente de s’occuper du « goût ». Romain nous propose sa synthèse :

« Le goût est évoqué dans peu de scènes du film :
– Fatima mange un citron, aspire la terre avec une paille avant  de la recracher et goûte l’eau de mer qui l’asperge.
Même le frigo, d’ailleurs presque vide, ne présente pas de saveurs élaborées. La tomate, la salade et le lait n’ajoutant rien aux saveurs brutes (acide, salée, amère) goûtées par Fatima.
La pauvreté des sensations gustatives évoquées rappelle la pauvreté des couleurs du film (jaune, bleu et rouge) et des conditions de vie de Fatima. »

Et celui de William avec Thibault, Habib et Noam.

« Elle voit au tout début la lumière du frigo qu’elle allume et éteint. Nous avons aussi remarqué qu’à un moment elle est sur une montagne de déchets mais on croit au début qu’il s’agit d’une montagne. On remarque également vers le milieu du court-métrage deux filles qui dansent sur un rythme très envoûtant. Elles sont suivies d’une foule de garçons en tee-shirts bleus. Mais la scène qui nous a le plus marqués, c’est lorsqu’elle joue avec la petite lampe et que l’on voit le soleil à travers.  »

Chloé, Manon, Angèle et Alice ont travaillé sur l’ouïe.

« Dans « petite lumière », l’ouïe est mise en avant quand, dans la rue, la petite fille isole ce sens. C’est un moment où l’on peut ainsi « ressentir » ce qu’elle entend car on peut comprendre en voyant le plan que l’on utilise l’ouïe. Comme elle cache ses yeux, on entend mieux car on se met dans sa peau et comme on ne voit rien, on entend davantage,  finalement !
Les bruits de l’eau reviennent souvent, sous plusieurs formes (vagues, pluie, écoute de l’eau imaginaire sous la glace).
Dans le passage où son grand frère met le disque de la montagne l’ouïe amène la vue , mais en même temps donne un sentiment de contraste. On entend la montagne alpine puis on se retrouve au sommet d’une « montagne » qui se révèle être une déchetterie. »

 

Catégorie : En classe, Exercice 2, Films vus | Laisser un commentaire

Tournage exercice 2, 1/2

Tournage ce lundi 2 décembre dans le petit parc à côté du collège.

Nous avons tourné chacun notre tour en prenant connaissance du plan tourné juste avant.

Nous avons trouvé bien difficile de filmer une sensation avec un seul plan.

Catégorie : Exercice 2 | Laisser un commentaire

Exercice 2

Extraits autour de la cénesthésie (tournage dans la cour)

 

Anticipation of night, Stan Brakhage

 

 

 

 Makala, Emmanuel Gras

 

Profession Reporter, Michelangelo Antonioni

 

Extraits autour du toucher (tournage au parc)

Lifeline, Vitor Erice (à nouveau)

 

 

   Solaris, Andreï Tarkovski

Le Miroir, Andreï Tarkovski

The Tree of Life, Terrence Malick

 

Rhus Typhina, Alexandra Moralesovà, Georgy Bagdasarov

Le Cheval de Turin, Béla Tarr

 

 

Catégorie : Exercice 2, Films vus | Laisser un commentaire