Archives de l’auteur : La Pirinola Fílmica

A propos La Pirinola Fílmica

FR: L’assotiation civile La Pirinola Filmica est née en 2015 dans la ville de Tunja, Colombie, avec l’objetive de generer une espace pour apprendre, en profitant, sur le magique monde du cinema, et de stimuler l'imagination et la créativité des enfants et des adolescents. Nous reconnaissons le cinéma comme une expression artistique, et nos jeunes étudiants sont ainsi les créateurs de leurs propres courts métrages. Il est actuellement composé de 19 étudiants âgés de 6 à 14 ans, soutenus par une équipe de professionnels et d'artistes qualifiés dans le travail pédagogique pour enfants et adolescents. EN: The civil association La Pirinola Fílmica, was born in 2015 in Tunja, Colombia, as an space to learn, having fun about the magical world of cinema, which also enhances the children and adolescents imagination and creativity. We recognize cinema as an artistic expression and in this way our young students are the creators of their own short films. Presently, it is currently made up of 19 students, between the ages of 6 and 14, supported by a team of qualified professionals and artists in pedagogical work for children and adolescents.

Nuestra primera clase: « Las sensaciones en el cine » 5 de octubre

   

A partir del 10 de agosto del presente año comenzamos actividades con el grupo actual de estudiantes para el programa: El Cine, cien año de juventud CCAJ. El objetivo fue realizar actividades de preparación mientras recibíamos la capacitación del 28 y 29 de septiembre en la Cinemateca Francesa.

Depuis le 10 août de cette année, on a commencé des activités avec des étudiants pour leur préparer et leur expliquer le programme de la cinémathèque: cinéma cent ans de jeunesse CCAJ. Le but a été atteint, on a réalisé des activités de préparation en attendant la capacitation du 28 et 29 septembre à la cinémathèque française.

Se abordaron temas sobre planos, movimientos de cámara, composición, escritura creativa, la importancia del color y el sonido, dirección de arte y actuación, siguiente cada clase con la metodología de apoyo en fragmentos de obras cinematográficas en lo teórico y a través de actividades lúdicas para el refuerzo práctico de lo visto.

On a abordé des sujets tels que: les plans, les mouvements camera, la composition, l’écriture créative, l’importance de la couleur et le son, au même temps on a parlé de direction artistique et le jeu des comédiens. Chaque atelier on suit une méthodologie où on s’appuie sur des extraits des films pour la partie théorie et des activités ludiques pour renforcer la partie théorique.

A partir del 5 de octubre, comenzamos a implementar los lineamientos y el material dado por el CCAJ.

À compter du 5 octobre on a commencé l’implémentation des ateliers cinéma cent ans de jeunesse, avec le matériel et les consignes qu’on a reçu lors de la rencontré au mois de septembre a la cinémathèque.

Antes de comenzar la actividad, los estudiantes recibieron con alegría los cuadernos enviados por CCAJ y a continuación visionaron la película: “Lifeline” de Victor Erice, con el propósito de introducir el tema de las sensaciones en el cine. Ellos estuvieron muy atentos a la película y participaron con motivación en el diálogo posterior a la proyección.

Les étudiants ont reçu avec joie les cahiers offerts par les ateliers ensuite on a entamé le début des ateliers par le visionnage d’un film: “Lifeline” de Victor Erice, avec pour but d’expliquer en images aux étudiants le sujet qu’on allait traiter durant le reste de l’année: les sensations au cinéma. Apres la projection on a fait une table ronde et on a parle du film et des attentes et objectifs pour cette année.

Luego se realizó un ejercicio de escritura creativa, donde los estudiantes debían hacer una composición a partir de las palabras: frío, secreto y colegio, que debía comenzar con la frase: “de camino al colegio”. Esto pensando en el frío como sensación meteorológica y que ellos desarrollaran el ejercicio de forma más descriptiva que dialogada sobre esta sensación.

Il y avait ensuite un exercice d’écriture créative, où les élèves devaient faire une composition sur la base des mots: froid, secret et école, qui devrait commencer par la phrase: “sur le chemin de l’école”. Notre objectif était faire penser dans le froid en tant que sensation météorologique et, comme ça, qu’ils développeront l’exercice de manière plus descriptive que le dialogue autour de cette sensation.

Laisser un commentaire