Archives de catégorie : Film-essai

Projection au collège

Le 20 juin nous avons présenté notre film essai au collège lors d’une soirée consacrée aux projets du collège (cinéma, LSF-Hop Hop Hop, chorale-16R).

Nous avons eu la chance que la soirée soit ponctuée par un buffet préparé, présenté et servi par nos camarades de la SEGPA.

Catégorie : Film-essai | Laisser un commentaire

Projection le 7 juin à la cinémathèque

Très fiers d’avoir présenté notre film à la cinémathèque.

Enthousiasmés par les films des autres ateliers.

Nous remercions la cinémathèque pour nous avoir permis de vivre cette expérience intense et passionnante.

Catégorie : Film-essai | Laisser un commentaire

Le titre de notre film-essai : C’était plus fort que moi.

Nous avons discuté en classe de beaucoup de propositions avant de choisir le titre de notre film-essai. Nous voulions qu’il exprime sans le dévoiler, le conflit intérieur d’Adam qui se rendait compte après coup qu’il avait fait du mal sans le vouloir à son ami.

Lors de la présentation à la Cinémathèque, une question a été posée : mais pourquoi a-t-il agit comme cela ?

Nous sommes allés à Mon Ciné voir le film Max et les Maximonstres. Au retour de la projection, nous avons débattu de la question du pourquoi. Dans ce film (nous avons noté les différences avec l’album original), Max comme Adam dans le notre ne sait pas pourquoi il agit mal avec ses proches comme il le fait. Voici quelques extraits de notre discussion en classe.

      

Siloé – Adam s’est laissé emporter par la tentation du jeu avec le doudou de Saba parce qu’il y avait d’autres copains.

Lucas – Adam n’a pas fait du mal intentionnellement, il voulait juste se faire remarquer.

Naia – Adam veut être bien vu par les autres; il a l’envie (la pulsion) de faire quelque chose sans avoir le temps de penser à son ami Saba.

Adam – ça se passe trop rapidement, il est trop tenté.

Mathis – Il ne pense pas à ce moment aux conséquences.

Melvyn – Il veut juste le regard des autres.

Max – Que le regard des autres soit dirigé sur lui. C’est Elissa qui est ensuite le miroir pour lui du regard du groupe des autres.

Jules – Au départ, il ne voulait pas faire de mal ou blesser en particulier Saba en lui prenant le doudou.

Lia – La tentation de jouer était trop forte.

Marilou – C’est Elissa la témoin extérieure qui montre la mauvaise action.

Saba – Avant, Adam n’avait pas le temps de réfléchir. C’est Elissa qui lui donne du temps, c’est comme une pause dans l’action. A l’image, plus rien ne bouge, on a un gros plan fixe sur le visage d’Adam qui prend petit à petit conscience de ce qu’il a fait.

Hédi – C’est Elissa la conscience. Dans le parc, elle est la seule avec ses béquille qui ne bouge pas et qui ne joue pas.

Gabriel – Elissa a ressenti le même sentiment que Saba et elle l’a renvoyé à Adam.

Marylou – Elissa est comme Adam, elle aussi souffre d’avoir vu le jeu avec le doudou car elle ne peut pas jouer.

Elissa – Le titre (C’était plus fort que moi) c’est comme dans Max et les Maximonstres; Adam est comme Max. Dans le feu de l’action, il n’est pas conscient. Il faut que quelqu’un le stoppe dans le jeu. Pour Max, c’est Carol qui joue ce rôle.

Oways – Adam a perdu le contrôle de sa conscience de ce que l’on ne peut pas faire pendant le jeu avec le doudou.

Sandro – Adam ne pensait pas au moment du jeu, il était emporté par le groupe.

Elouan – Adam était venu dans le parc pour jouer. Quand il prend le doudou ce n’est pas pour le voler mais pour avoir un objet de jeu.

Noa – Elissa essaie de faire grandir Adam, comme le fait la Fée Clochette.

Thomas – Elissa arrête le temps du jeu

Sacha – Adam est propulsé par son envie de jeu. Il est retenu par Elissa qui joue sa bonne conscience. C’est le contraire de l’empereur Palpatine de Star Wars qui est le mauvais génie de Darth Vador et qui le pousse à des mauvaises pulsions.

 

Catégorie : Film-essai | Laisser un commentaire

film essai, le montage

deux jours de dérushage et montage par petits groupes de 5 élèves

Catégorie : Film-essai | Laisser un commentaire

film essai tournage

Nous avons tourné sur deux jours et demi.

Nous n’avons pas tourné les scènes dans l’ordre du scénario.

Séquence d’ouverture

avant dernière séquence « la canette »

dernière séquence

séquence gymnase

séquence du vestiaire

séquence classe 1

séquence cour

séquence couloir (coupée au montage comme celle du film, de l’intermarché et de la bousculade)

 

 

Catégorie : Film-essai | Laisser un commentaire

film essai écriture du scénario

écriture par groupe de 4 ou 5 d’une histoire qui suit les consignes du film essai

nous avons retenu deux scénarios

les élèves se sont à nouveau répartis selon leur choix pour retravailler le scénario qu’ils préféraient

lors de la mise en commun on s’est aperçu que les groupes avaient fondu les deux scénarios pour arriver à une proposition très similaire

il n’y avait plus qu’à affiner et préciser les situations

 

Au départ nos deux personnages principaux étaient des garçons, mais nous n’avions pas d’élèves qui osaient assumer ces rôles.

Ces deux personnages sont devenus Ana et Carla.

Trois filles voulaient faire les essais, Sanjana, Hélène et Hariharani, puis Fatoumata et Morgane ont voulu aussi essayer.

On a choisi la scène des vestiaires pour le casting. Evelyne a montré à la classe un extrait de La Naissance des pieuvres de Céline Sciamma (la scène du baiser dans les vestiaires).

 

Catégorie : Film-essai | Laisser un commentaire

Tournage du film-essai.

Pour le notre film-essai, C’était plus fort que moi, nous avons choisi de partir d’une des situations des exercices 3 que nous trouvions très intéressante. Pour le scénario, nous avons donc imaginé ce qui pouvait se passer avant et après cette situation où un élève se faisait embêter après la découverte d’un doudou dans son sac de classe.

Nous avons choisi 5 lieux de tournage : le parc avec les jeux d’enfants qui est le même que celui de la situation de l’exercice 3, la salle de classe, le garage à vélos de l’école, les abords du city stade, la station de tram.

Plusieurs élèves se sont proposés pour jouer les rôles principaux. Nous avons donc fait un casting en leur demandant de jouer en 1 minute soit la grande tristesse, soit la gène et le remord. Nous n’avons pas fait de storyboard ou de plan de tournage comme pour les exercices. Chaque groupe a pensé et organisé le tournage sur le lieu.

Nous nous sommes organisés en petits groupes de 6 élèves pour le tournage sauf quand nous avions besoin de tout le monde comme pour les scènes dans la classe ou devant l’école. Nous avons filmé 2 jours et demi non contigus.

Tournage dans le parc :

Tournage dans la classe :

      

     

     

     

     

      

     

     

     

Tournage du city stade :

     

     

   

Tournage à l’arrêt de tram.

     

     

Tournage au garage à vélos de l’école :

     

Catégorie : Film-essai | Laisser un commentaire

Premier jour de tournage

Mardi 23 avril, c’est le premier jour de tournage. Les rôles principaux ont été distribués après un casting; c’est la classe qui a décidé qui incarnerait les personnages principaux. Les repérages nous ont aussi beaucoup aidé à préparer les plans qui seront tournés pendant le film-essai. Le tournage se déroulera en partie à l’école (pour le début et la fin du film) mais aussi à l’extérieur, dans le quartier. Une des difficultés du tournage est que l’identité de l’un des personnages doit rester « secrète », ce qui complique un peu les choses…

Catégorie : Film-essai | Laisser un commentaire

Séance de repérage

Mardi 19 mars, c’est notre premère séance de repérage pour le film-essai.
Nous visitons ensemble quelques lieux de tournage potentiels pour le film, et chacun imagine les plans (avec un appareil photo, avec des smartphones…) du court métrage en tenant compte du scénario (Où placer la caméra pour faire passer telle émotion ? Quel personnage veut-on mettre en évidence ? Etc.). Parfois, on filme quelques secondes pour voir ce que ça donne !
Certains de ces plans se retrouveront dans le film-essai final.

Catégorie : Film-essai | Laisser un commentaire

A making-of CCAJ2018-2019

This is a making-of video with many photos and some videos.

Japanese team took 16 days in this project.

We’re looking foward to seeing other country’s students.

 

Catégorie : Exercice 1, Exercice 2, Exercice 3, Film-essai, Présentation des ateliers | Laisser un commentaire