Le titre de notre film-essai : C’était plus fort que moi.

Nous avons discuté en classe de beaucoup de propositions avant de choisir le titre de notre film-essai. Nous voulions qu’il exprime sans le dévoiler, le conflit intérieur d’Adam qui se rendait compte après coup qu’il avait fait du mal sans le vouloir à son ami.

Lors de la présentation à la Cinémathèque, une question a été posée : mais pourquoi a-t-il agit comme cela ?

Nous sommes allés à Mon Ciné voir le film Max et les Maximonstres. Au retour de la projection, nous avons débattu de la question du pourquoi. Dans ce film (nous avons noté les différences avec l’album original), Max comme Adam dans le notre ne sait pas pourquoi il agit mal avec ses proches comme il le fait. Voici quelques extraits de notre discussion en classe.

      

Siloé – Adam s’est laissé emporter par la tentation du jeu avec le doudou de Saba parce qu’il y avait d’autres copains.

Lucas – Adam n’a pas fait du mal intentionnellement, il voulait juste se faire remarquer.

Naia – Adam veut être bien vu par les autres; il a l’envie (la pulsion) de faire quelque chose sans avoir le temps de penser à son ami Saba.

Adam – ça se passe trop rapidement, il est trop tenté.

Mathis – Il ne pense pas à ce moment aux conséquences.

Melvyn – Il veut juste le regard des autres.

Max – Que le regard des autres soit dirigé sur lui. C’est Elissa qui est ensuite le miroir pour lui du regard du groupe des autres.

Jules – Au départ, il ne voulait pas faire de mal ou blesser en particulier Saba en lui prenant le doudou.

Lia – La tentation de jouer était trop forte.

Marilou – C’est Elissa la témoin extérieure qui montre la mauvaise action.

Saba – Avant, Adam n’avait pas le temps de réfléchir. C’est Elissa qui lui donne du temps, c’est comme une pause dans l’action. A l’image, plus rien ne bouge, on a un gros plan fixe sur le visage d’Adam qui prend petit à petit conscience de ce qu’il a fait.

Hédi – C’est Elissa la conscience. Dans le parc, elle est la seule avec ses béquille qui ne bouge pas et qui ne joue pas.

Gabriel – Elissa a ressenti le même sentiment que Saba et elle l’a renvoyé à Adam.

Marylou – Elissa est comme Adam, elle aussi souffre d’avoir vu le jeu avec le doudou car elle ne peut pas jouer.

Elissa – Le titre (C’était plus fort que moi) c’est comme dans Max et les Maximonstres; Adam est comme Max. Dans le feu de l’action, il n’est pas conscient. Il faut que quelqu’un le stoppe dans le jeu. Pour Max, c’est Carol qui joue ce rôle.

Oways – Adam a perdu le contrôle de sa conscience de ce que l’on ne peut pas faire pendant le jeu avec le doudou.

Sandro – Adam ne pensait pas au moment du jeu, il était emporté par le groupe.

Elouan – Adam était venu dans le parc pour jouer. Quand il prend le doudou ce n’est pas pour le voler mais pour avoir un objet de jeu.

Noa – Elissa essaie de faire grandir Adam, comme le fait la Fée Clochette.

Thomas – Elissa arrête le temps du jeu

Sacha – Adam est propulsé par son envie de jeu. Il est retenu par Elissa qui joue sa bonne conscience. C’est le contraire de l’empereur Palpatine de Star Wars qui est le mauvais génie de Darth Vador et qui le pousse à des mauvaises pulsions.

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*