Tournage de l’exercice 3

Acho que o 3º exercício, a primeira parte, que gravamos no exterior, foi mais fácil. Foi mais fácil criar os planos, que era um espaço muito mais aberto, não tínhamos paredes portas a bloquear-nos a visão. E depois a luz tínhamos luz natural  (Rafael Ferraz)

Je pense que la première partie du troisième exercice, que nous avons enregistrée à l’extérieur, a été plus facile. Il était plus facile de créer des plans, car c’était un espace beaucoup plus ouvert, nous n’avions aucune mur ou porte qui bloquaient notre vue. Et puis la lumière, nous avons eu la lumière naturelle (Rafael Ferraz)

E há muito mais o inesperado, e nós temos que estar mais atentos, porque nós estamos a ver « ok, aquela pessoa vai passar ali, o que que nós podemos fazer para ela não interferir no nosso plano, e se isso vai ficar bem ou não. (Matilde)

… Et il y a beaucoup plus d’inattendu, et nous devons être plus attentifs, parce que nous voyons « d’accord, cette personne va passer là, que pouvons-nous faire pour qu’elle ne interfère pas avec notre plan », et si cette démarche résulte ou pas. (Matilde)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

E foi mais fácil, foi mais natural, e acho que o facto de estarmos a filmar fora da escola gerou um certo entusiasmo, que quando filmamos dentro de uma sala de aula não foi a mesma coisa. E com mais entusiasmo fizemos as coisas melhor e de forma mais fluida. (Laura Lemos)

C’était plus facile, c’était plus naturel, et je pense que le fait de filmer en dehors de l’école a suscité un certain enthousiasme. En filmant dans une salle de classe, ce n’était pas la même chose. Et avec plus d’enthousiasme, nous avons fait les choses mieux et plus fluidement. (Laura Lemos)

Ce contenu a été publié dans Exercice 3. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*