Archives mensuelles : mai 2018

« De Passage » Elaboration de notre film-essai

20180425_14195220180502_152146

D’où nous est venue l’idée du film essai ? ( par Toscan et Ulysse)

Pour nous mettre d’accord sur le scénario du film, notre professeur a recueilli toutes les idées des élèves durant notre rendez-vous hebdomadaire. Chaque idée a été longuement débattue par l’ensemble du groupe et nous avons finalement opté pour un lieu en particulier: un appartement vide ou aménagé.

De nombreux scénarios ont été imaginés autour d’un appartement:

  • Un déménagement compliqué qui va faire rencontrer deux personnages (adulte ou enfant). Cette expérience a été vécue par certains et il y avait assez de matière scénographique pour élaborer un scénario .
  • Un lieu interdit franchi par un ou plusieurs personnages, lieu révélant ainsi la personnalité des occupants absents. L’enjeu de ce scénario réside dans le franchissement du lieu. Du point de vue technique, il aurait été intéressant de séparer le son de l’image en ajoutant des sons off.

Pour éliminer certaines pistes et en trouver de nouvelles, nous avons contacté des agences immobilières sur Grenoble.

Nous avons donc pu visiter deux appartements l’un d’eux était vide, tandis que l’autre appartenait à un homme qui était décédé. Cet appartement était resté tel quel depuis sa mort et cela nous a beaucoup touché et inspiré.

20180425_125507

Nous avons donc voulu raconter une histoire autour de cet homme et de son appartement, c’est pourquoi nous avons éliminé toutes les autres pistes envisagées jusqu’alors pour nous concentrer sur une seule: celle là.

Ulysse et Toscan

Notre démarche ( par Claire)

Après la réalisation des exercices 1, 2 et 3 ; nous voilà lancés dans le tournage du film essai. Ce court métrage de dix minutes marque l’aboutissement de notre travail sur le thème des lieux et des histoires. La première étape pour la réalisation de ce film essai, a été tout d’abord de réfléchir en groupe sur nos idées de lieu et de scénario. Ce fut l’étape la plus importante, celle qui a déterminé l’histoire de notre film, mais aussi la plus difficile, celle où il faut se mettre d’accord avant de commencer le tournage.
Les principales pistes que nous avions envisagées pour le lieu étaient  : le lieu du souvenir, le lieu de l’interdit ou encore le lieu de l’imaginaire.

Pour le choix de l’endroit, nous devions prendre en compte différents critères : la possibilité de filmer dans cet espace, ce que ce lieu apporterait à l’histoire ou encore le rapport avec les enjeux affectifs du personnage.
Après quelques séances de réflexions et d’imagination, nous sommes tombés d’accord sur le lieu : un appartement.Capture d’écran 2018-05-29 à 20.37.59

Nous avons visité 2 appartements: un vide, car nous avions pensé à une histoire de déménagement et un autre meublé:sachant que nus nous laisserions porté par l’ambiance de ce lieu pour éventuellement faire surgir une histoire.

C’est lors de ces visites, que nous sommes tombés sur un appartement qui nous a particulièrement plu : bien que celui qui y habitait soit mort, son fils avait laissé tout comme lors de son vivant, ce qui donnait un certain charme à ce lieu. De plus, les nombreux objets anciens apportaient une aura spéciale qui nous a plu à tous.
C’est donc en visitant cet endroit que nous est venue l’idée de l’histoire de notre film essai :  un homme, accompagnée de sa fille, qui revient dans l’appartement de son père.  Nous avons joué sur le fait que la fille ne connaît pas son grand père, et qu’elle est donc celle qui découvre alors que son père « redécouvre » et replonge dans ses souvenirs. La confrontation de deux « esprits » est aussi la trame de l’histoire : le père, plutôt tendu et voulant se débarrasser assez vite de cette visite posthume, et la fille très curieuse d’un lieu qu’elle n’a pas connu.
Après avoir écrit un scénario détaillé des plans que nous allions tournés et avoir choisi l’actrice et l’acteur qui joueraient dans le film, nous nous sommes plongés dans le tournage, deuxième étape essentielle.

20180425_154103 20180425_140310 20180430_134714
Par souci de nombre, nous nous sommes séparés en deux groupes répartis chacun sur un jour de tournage.
Pour le tournage, nous avons chacun alterné les rôles pour pouvoir faire un peu de tout : le cadre, le son, la lumière, le moniteur, le clap (annonce de plan), le scripte et le metteur en scène.

20180502_154940
Nous avons aussi créé des dialogues pour nos deux personnages, mais finalement nous avons laissé place à leur improvisation. C’est eux qui finalement ontorienté l’histoire petit à petit.

Capture d’écran 2018-05-29 à 21.01.09

Nous avons aussi beaucoup joué avec les lumières et les miroirs ce qui a créé des scènes très poétiques et esthétiques.

Au niveau du son, nous avons fini le court métrage avec la musique d’un radio cassette présent dans l’appartement, une musique qui a permis la réconciliation de nos deux personnages, en jouant avec les souvenirs du père.

Claire

 Bilan d’expérience par Elise, notre actrice principale:

Capture d’écran 2018-05-29 à 20.22.26 Capture d’écran 2018-05-29 à 20.21.58

Mon expérience d’actrice a été très enrichissante et m’a permis de découvrir ceque représente le jeu d’acteur.J’en retiens qu’il faut être patiente, car il faut attendre à chaque scène que leplateau se mette en place. On peut faire aussi de nombreuses fois unescène (comme celle du canapé). Cela peut être dû au jeu d’acteur qui n’est pasbon, à la lumière qui est trop faible, au son, ou encore à des éléments quis’introduisent dans le champ, comme la perche…Cette expérience a aussi été un exercice de concentration, car il n’est pas rared’avoir des fou-rires au moment de tourner une scène.D’autre part, cela m’a appris à jouer devant une caméra et une équipe detournage. J’ai ainsi découvert qu’incarner un personnage n’est pas simple, malgréqu’il s’agisse d’une personne de son âge. En effet, mon rôle était celui d’uneadolescente qui vient pour la première fois avec son père dans l’appartement deson grand père décédé qu’elle n’a pas connu.

Elise

Retour d’expérience sur le montage par Héloïse, Maurine, Mélina et Méline. 

Lundi 7 mai, nous sommes allés à Cinex pour faire le montage image de notre film essai. Nous disposions d’une table de montage et d’un logiciel spécialisé dans ce domaine, final cut pro 7 (et non pas 10).

Nous avons tout d’abord regardé un premier montage « brouillon » en notant ce qui n’allait pas. Puis on a revu chaque plan  en discutant de quel plan convenait le mieux et en coupant certains pour réussir à donner du dynamisme au film. En effet, nous nous sommes mis d’accord sur comment faire ressortir certaines facettes du film, les sujets qui devaient être mis en valeur. Pour cela, nous avons choisi certains plans et revu les raccords entre eux (Nous nous sommes aperçus qu’en fonction du raccord mouvement/ Son qui a été choisi, on peut changer beaucoup de choses dans la compréhension du film).

Ensuite, un sujet test de Cinex a visionné notre film, à notre demande, afin de nous donner son avis sans qu’on lui ait donné d’informations. Cela avait pour objectif de savoir si le spectateur comprenait l’enjeu de notre histoire, tel que nous voulions la représenter. Nous avons fait quelques modifications pour la rendre plus explicite, et enfin nous avons écrit le synopsis qui serait au programme lors de notre projection à la Cinémathèque.

Le mixage-son par Ulysse et Reinette. 20180517_150622_004

Nous avons pu assister au mixage son du film un jeudi après-midi après le montage image auquel d’autres élèves avaient participé.

Ainsi, nous sommes allés à Montbonnot dans le studio de mixage de Benoît qui nous a expliqué son travail. Nous avons alors découvert le montage image sur lequel les autres avaient travaillé. Nous avons écouté les dialogues, ou les raccords qui nécessitaient une reprise ou une amélioration du son.

Benoît nous a montré comment on pouvait  grâce à  « l’image son » et au « spectre » isoler des sons précis, réduire des sons parasites et ne garder que ceux que l’on veut; rendre ainsi plus audible les dialogues, ou un son en particulier. Nous avons ainsi pu supprimer des sons de perche qui « cogne » par hasard  au moment du tournage et que Benoît entend mieux que nous grâce à une écoute plus fine.

Par ailleurs, nous avons eu le souci entre 2 plans, car nous trouvions que le raccord ne fonctionnait pas et qu’il faudrait enregistrer un son en studio que l’on pourrait rajouter au montage, afin que le spectateur s’imagine mieux que le personnage est allé s’assoir entretemps. Ainsi, nous avons enregistré un son d’une personne qui s’assoit sur un canapé et l’avons ajouté dans notre montage.20180517_161257Pour finir, nous avons pensé aux tonalités que la musique des Doors pourrait avoir en fonction des plans de notre film. Nous voulions par exemple, que le souvenir du père quand il était enfant, puisse être marqué par un changement de ton de la même musique dans plan suivant de retour à la réalité. Nous voulions ensuite passer de la musique « in » du radiocassette à la musique « off » pour le passage vers le générique.

Enfin, nous nous sommes rendus compte de l’importance de toutes les retouches qui sont faites au montage après le tournage, cela peut changer le film !

Laisser un commentaire

Backstage « Ana Lapel – La lagune » film-essai

 

foto backs Continuer la lecture

Catégorie : Films Essais | Laisser un commentaire

Edición y repeticion de tomas / Montage et répétition de prises

Durante el último tiempo editamos cada mañana y tarde en la escuela, todos juntos en el aula durante una semana. Grabamos mucho por el placer de filmar y para tener posibilidades de elegir… pero se complicaba porque teníamos mucho material que descartar, incluso planos que nos gustaban mucho. Uno de los últimos días, montando los planos grabados en la 5a jornada comprendimos que la escena más importante no estaba del todo lograda, estaba bien pero queríamos estar del todo conforme… Era una escena muy importante por lo que inmediatamente se decidió volver a grabarla esa misma tarde.

DSC_9816 DSC_9845 DSC_9846 DSC_9864

Au cours du dernier period de travail, nous avons fait le montage du film-essai tous les matins et après-midi à l’école, tous ensemble dans le salon pendant une semaine. Nous avons beaucoup filmé pour le plaisir du tourner et pour avoir des possibilités de choix au moment du montage… mais c’était compliqué car nous avions beaucoup de matériel à écarter, même beaucoup de plans que nous aimions beaucoup. Un des derniers jours, dans le montage des plans filmés dans 5ème jour, nous avons compris que la scène la plus importante n’était pas complètement réussie … même que c’était bien, nous voulions être complètement satisfaits … C’était une scène très importante donc on a immédiatement décidé de revenir à filmer cet après-midi même.

DOV_3766 DOV_3771 DOV_3779 20180515_172346

DOV_3587lr

During the last time we ‘cut’ every morning and afternoon at school, all together in the classroom for a week. We filmed a lot for the pleasure of filming and to have possibilities to choose… but it was complicated because we had a lot of material to discard, even shots that we liked a lot. One of the last days, ‘cutting’ the plans recorded in the 5th day we understood that the most important scene was not completely achieved, it was fine, but we wanted to be completely satisfied… It was a very important scene so it was immediately decided to return to record it that afternoon.


DSC_0006 DSC_0016 DSC_0043 DSC_0045 DSC_0057 DSC_0059

DSC_0053 DSC_0052

 

Catégorie : Films Essais | Laisser un commentaire

Quinto día de rodaje / Cinquième jour de tournage

El 5to día trabajamos sólo por la tarde… nos quedaba dos momentos importantes para grabar en nuestra historia. Debemos decir que la historia fue cambiando todo el tiempo y sólo recien en este momento la historia, luego de muchas discusiones tomó una forma definitiva en nuestra mente.

Este debería haber sido el último día de rodaje pero…

20180512_151051 20180512_153058

Le 5ème jour nous avons travaillé seulement dans l’après-midi… il manquait deux moments importants à filmer dans notre histoire. Nous devons dire que l’histoire changeait tout le temps et seulement à ce moment-là l’histoire, après de nombreuses discussions, a pris une forme définie dans notre tete. 

Cela aurait dû être le dernier jour du tournage, mais …

20180512_164106 rio

The 5th shooting day we worked only in the afternoon… we even had two important moments to film to finish the movie. We must say that the story was changing all the time and only the story in this moment, after a lot of discussions, took a definite shape in our mind. 

This should have been the last day of filming but …

ava 2

Catégorie : Films Essais | Laisser un commentaire

Cuarto día de rodaje / Quatrième jour de tournage

Finalmente el sol salió! Y pudimos continuar filmando.
El 4to día de rodaje fue el más largo, comenzamos en la escuela a las 10 de la mañana mirando los rushes de la 3a jornada y elegiendo los planos y tomas buenas.
Luego ensayamos las escenas a grabar esa tarde.
La tarde fue muy larga… Hubo un plano de 2 minutos que tuvimos que hacer 14 tomas!
Pero el rodaje continuó hasta la noche… en un bar… Esa jornada casi completamos las 12hs seguidas de rodaje, todo un record para nosotros.

DOV_3538 20180511_120530

20180511_120449 20180511_114223

Enfin le soleil est sorti! Et nous avons pu continuer à filmer. Le 4ème jour de tournage a été le plus long, nous avons commencé à l’école à 10h du matin pour regarder les rushes du 3ème jour et pour choisir les plans et les bonnes prises. Ensuite, nous avons répété les scènes à enregistrer pendant l’après-midi.  L’après-midi était très longue … Il y avait un plan de 2 minutes que nous devions faire 14 prises! Mais le tournage a continué jusqu’à la nuit … dans un bar … Ce jour-là on a presque complété les 12 heures continues du tournage, un record pour nous.

20180511_151633 20180511_151736 20180511_155825 20180511_170508

Finally the sun came out! And we were able to continue filming.
The 4th day of filming was the longest, we started at school at 10am watching the rushes of the 3rd day and choosing the good plans and good shots.
Then we rehearsed the scenes to film that afternoon.
The afternoon was very long … There was a 2 minute shot that we had to do 14 takes!
But the shooting continued until the night … in a bar … That day almost completed twelve hours working in our film, a record for us.

20180511_175643 20180511_182513

20180511_193303

Catégorie : Films Essais | Laisser un commentaire

Tercer día de rodaje – Troisième jour de tournage

El segundo día de rodaje ya había estado muy nublado para lo necesitábamos… para las siguientes jornadas de rodaje, por la historia, necesitábamos varios días de sol pero… tuvimos 20 días consecutivos de nubes y lluvias! Así y todo, para el tercer día de rodaje grabamos todo lo que el clima nos permitió. Por la mañana, en la escuela, ensayamos los diálogos, almorzamos en el mismo lugar de rodaje y luego grabamos por muchas horas.

01 ensayo 02 03 3a jornada


Le deuxième jour de tournage avait déjà été très nuageux pour ce dont nous avions besoin … pour les prochains jours de tournage, nous avions besoin de plusieurs jours ensoleillés mais … nous avons eu 20 jours consécutifs de nuages et de pluies! Même ainsi, pour le troisième jour de tournage, nous avons enregistré tout ce que la météo nous permettait de faire. Le matin, à l’école, nous avons répété les dialogues, nous avons déjeuné au même endroit de tournage puis nous avons enregistré pendant plusieurs heures.

04 a 04b 06 06b

Third day of shooting
The second day of shooting had already been very cloudy for what the story needed … for the next days of filming, we were needing several sunny days but… we had 20 consecutive days of clouds and rains! Even so, for the third day of filming we recorded everything that the weather allowed us to do. In the morning, in the school, we rehearsed the dialogues, we had lunch in the same place of filming and then we recorded for many hours.

08 10

11

 


 

Catégorie : Films Essais | Laisser un commentaire

TOURNAGE Ana Lapel – La Laguna – La lagune – The lagoon

niñ +claquet

Luego de escribir el guión y definir el plan de rodaje, comenzamos grabando escenas en el interior, en casa de la familia Pelayo quien tan amablemente nos trató, al prestarnos la casa y convidarnos unos mates y pan con dulce. En la escena de interiores debutó la actriz más pequeña y talentosa de nuestra historia. Valentina Acebal (4 años) se portó excelente frente a nuestra cámara, haciendo del trabajo muy agradable y fluido. Luego se sumó nuestra siguiente actriz pequeña: Yamila Maciel (6 años), que también estuvo muy bien. Con ella y Valentina grabamos en exteriores por las calles del barrio, hasta las vías que llevan a la escuela. En la segunda jornada se sumaron las actrices Sofía y Camila. Con ellas recorrimos y grabamos varias escenas en exterior: Las vías, la escuela y la laguna. La laguna es nuestro lugar central en la historia. Ese gran lugar detrás de nuestra escuela, donde se comparten caminatas, mates, reuniones con amigos.  Allí fuimos a contar una de sus historias. La que nos contaron los abuelos y los docentes Qom en la escuela, sobre la gran víbora que habita allí.

Poco a poco, estamos cada vez más cerca de ustedes.

DSC05356 DSC05211

grabando

 

niñ calles

***

Après avoir écrit le scénario et définir le calendrier de tournage, nous avons commencé à filmer des scènes à l’intérieur, à la famille Pelayo qui nous a traités si gentiment, de prêter la maison et nous inviter quelques “mates” et pain avec marmelade. Dans la scène intérieure, l’actrice la plus petite et la plus talentueuse de notre histoire a fait ses débuts. Valentina Acebal (4 ans) était excellente devant notre caméra, rendant le travail très agréable et fluide.Puis notre petite actrice suivante nous a rejoints: Yamila Maciel (6 ans), qui était aussi très bon. Avec elle et Valentina nous avons enregistré en plein air dans les rues du quartier, sur les pistes qui mènent à l’école.Le deuxième jour, les actrices Sofia et Camila ont rejoint. Avec eux nous avons couvert et enregistré plusieurs scènes en plein air: les pistes, l’école et la lagune. La lagune est notre place centrale dans l’histoire. C’est un super endroit derrière notre école, où nous partageons des promenades, des « mates », des rencontres avec des amis. Là nous sommes allés raconter une de ses histoires. Ce que les grands-parents et les professeurs de Qom nous ont dit à l’école, à propos de la grande vipère qui vit là-bas.Peu à peu, nous nous rapprochons de plus en plus de vous.

dia 2 b

DSC05208 DSC05225

After writing the script and defining the filming plan, we began recording scenes inside, at the home of the Pelayo family who kindly treated us, by lending us the house and inviting us some “mates” and bread with marmalade.In the interior scene, the smallest and most talented actress in our history debuted. Valentina Acebal (4 years old) was excellent in front of our camera, making the work very pleasant and fluid.
Then our next little actress joined us: Yamila Maciel (6 years old), who was also very good. With her and Valentina we filmed outdoors on the streets of the neighborhood, to the tracks that lead to the school.On the second day the actresses Sofía and Camila joined. With them, we covered and recorded several scenes outdoors: The tracks, the school and the lagoon.

The lagoon is our central place in history. That great place behind our school, where we share walks, “mates”, meetings with friends.
There we went to tell one of his stories. What grandparents and Qom teachers told us in school, about the great viper that lives there.
Little by little, we are getting closer and closer to you.

IMG_8260

 

 

 

Catégorie : Films Essais | Laisser un commentaire

photos de tournage de notre film essai

Notre histoire a une histoire …

Nous avons hâte de vous le présenter et de découvrir les vôtres .
photos

Catégorie : En cours..., Films Essais | Laisser un commentaire

Photo du dernier tournage.

Bonjour , voici nos photos du troisième exercice et dernier tournage.

Nous nous sommes beaucoup amusés et nous pensons avoir un bon esprits d’équipe de cinéma. Nous avons beaucoup progresser sur les métiers du cinéma:

Naela jouer en tant que actrice principale avec Yannis, Dunia était réalisatrice, Maelys était au scripte avec Lisa, Adèle était au clap, Lou et Heina était éclairagiste, Paul était à la camera, Ilyes était au son et Oscar a réalisé la transcription des dialogues.

20180514_12442520180514_12355520180514_11571420180502_10305020180502_09333220180502_10241520180502_09275720180514_104258

Laisser un commentaire

L’EXERCICE 3

 

Salut à tous !

 

Dans l’exercice 3, nous avons filmé de petites scènes qui devaient mettre en rapport un lieu déterminé avec une autre temporalité. Nous sommes partis de l’idée de retrouver quelque chose de spécifique dans chaque local pour créer nos scènes.

 

Groupe 1 – Estação (station) da Luz

vlcsnap-2018-05-03-12h04m53s713 vlcsnap-2018-05-03-12h05m08s248 vlcsnap-2018-05-03-12h05m12s808 vlcsnap-2018-05-03-12h05m22s179 vlcsnap-2018-05-03-12h05m28s654 vlcsnap-2018-05-03-12h05m35s401 vlcsnap-2018-05-03-12h05m40s572 vlcsnap-2018-05-03-12h05m50s344

 

La station de métro Estação da Luz est un lieu iconique de notre ville qui relie des lignes de métro et de trains qui ont pour destination d’autres villes. Notre scène consistait en la visite d’une jeune fille dans cette station. Elle observe les wagons qui vont et viennent et se souvient du départ d’une amie dans ce lieu. Nous avons utilisé un flashback sonore des derniers mots qu’elles se sont dits pendant que le personnage s’arrête sur le pont et observe les trains qui s’en vont.

 

Groupe 2 – CCBB

vlcsnap-2018-05-03-12h09m58s863 vlcsnap-2018-05-03-12h10m07s281 vlcsnap-2018-05-03-12h10m12s373 vlcsnap-2018-05-03-12h10m16s882 vlcsnap-2018-05-03-12h10m18s815 vlcsnap-2018-05-03-12h10m22s040 vlcsnap-2018-05-03-12h10m26s764 vlcsnap-2018-05-03-12h10m29s097 vlcsnap-2018-05-03-12h10m32s017 vlcsnap-2018-05-03-12h10m35s043 vlcsnap-2018-05-03-12h10m53s006 vlcsnap-2018-05-03-12h11m01s310 vlcsnap-2018-05-03-12h11m08s359 vlcsnap-2018-05-03-12h11m15s813 vlcsnap-2018-05-03-12h11m22s643 vlcsnap-2018-05-03-12h11m26s392 vlcsnap-2018-05-03-12h11m28s863 vlcsnap-2018-05-03-12h11m32s019 vlcsnap-2018-05-03-12h11m38s538

De nos jours, le Centre Culturel Banco do Brasil est une institution culturelle qui promeut expositions, pièces de théâtre et films. Pourtant, auparavant, ce fut la première banque de Sao Paulo. Ainsi, nous avons pensé à une scène de vol de banque. Un personnage entre sournoisement dans l’édifice et explore ce lieu à la recherche de quelque chose à emporter. Il passe par une exposition d’art et arrive à l’ancien coffre. Pour cette scène, nous avons inclus quelques inserts du film O Bandido da Luz Vermelha (1968), de Rogério Sganzerla, pour tracer un parallèle entre notre personnage d’aujourd’hui et une temporalité passé entre le lieu et le cinéma brésilien.

 

Groupe 3 – Maison de Dona Yayá

vlcsnap-2018-05-03-12h06m35s566 vlcsnap-2018-05-03-12h06m42s874 vlcsnap-2018-05-03-12h06m49s168 vlcsnap-2018-05-03-12h06m54s435 vlcsnap-2018-05-03-12h07m00s468 vlcsnap-2018-05-03-12h07m06s283 vlcsnap-2018-05-03-12h07m10s727 vlcsnap-2018-05-03-12h07m16s096 vlcsnap-2018-05-03-12h07m25s781 vlcsnap-2018-05-03-12h07m32s144 vlcsnap-2018-05-03-12h07m40s221 vlcsnap-2018-05-03-12h07m44s824 vlcsnap-2018-05-03-12h07m51s581

Nous sommes retournés dans ce local, en pensant, maintenant, à une scène plus complexe pour l’exercice. Sachant que la véritable Dona Yayá fut une dame très riche qui vécut recluse dans cette maison, nous nous sommes appropriés de cette histoire tout en créant un personnage qui serait, aujourd’hui, son petit-fils. Pendant que ce garçon visite la maison, nous écoutons la narration en voix off d’une lettre que Dona Yayá lui aurait laissée.

 

Groupe 4 – Galerie du Rock

vlcsnap-2018-05-03-12h08m26s899 vlcsnap-2018-05-03-12h08m32s309 vlcsnap-2018-05-03-12h08m38s078 vlcsnap-2018-05-03-12h08m46s622 vlcsnap-2018-05-03-12h08m51s032 vlcsnap-2018-05-03-12h08m54s949 vlcsnap-2018-05-03-12h09m00s663 vlcsnap-2018-05-03-12h09m03s771 vlcsnap-2018-05-03-12h09m07s931 vlcsnap-2018-05-03-12h09m11s141 vlcsnap-2018-05-03-12h09m13s746 vlcsnap-2018-05-03-12h09m16s542 vlcsnap-2018-05-03-12h09m21s598 vlcsnap-2018-05-03-12h09m29s709 vlcsnap-2018-05-03-12h09m33s346 vlcsnap-2018-05-03-12h09m36s081

 

Comme nous l’avons déjà dit, la Galerie du Rock est connue comme un lieu plein d’éléments de la culture jeune alternative. L’élément temporel que nous avons utilisé a été la musique, mais plus particulièrement, celle des disques de vinyle. Une jeune fille se promène dans la galerie et écoute de la musique de son passé. Elle entre dans la boutique et découvre, à travers des disques, un moment de rencontre avec ses souvenirs.

 

 

Laisser un commentaire