Archives de catégorie : Films vus

Film Les dents de la mer

Nous avons beaucoup aimé l’extrait du film de Steven Spielberg où Sean, le fils du chef de la police Brody essaie de jouer à table avec son père pour essayer de lui remonter le moral. Tout d’abord, Sean le petit garçon commence à imiter son père à son insu.

jaws-1-peri-redux  jaws-2-peri-redux

jaws-3-peri-redux  jaws-4-peri-redux

jaws-6-peri-redux  jaws-7-peri-redux

Sean imite tous les gestes que fait son père : attraper le verre et boire, se tenir les mains et se frotter le visage pour tenter de contenir le stress. Au début de la scène, le policier est tellement absorbé dans ses pensées qu’il ne se doute de rien. Lentement, il va sentir et comprendre qu’il est observé et imité par son fils. Il va à son tour entrer dans le jeu des grimaces et du mime.

jaws-9-peri-redux  jaws-10-peri-redux

jaws-12-peri-redux  jaws-13-peri-redux

jaws-16-peri-redux  jaws-15-peri-redux

Nous avons à notre manière rejoué cette scène dans notre film-essai. A un moment, le personnage principal se retrouve seul dans la couloir de l’hôpital dans l’attente angoissée des résultats de ses examens médicaux. Nous avons voulu souligner ce moment de très fort stress pour lui pendant l’attente du retour de sa maman en imaginant une rencontre avec une dame âgée qui n’apporte rien au strict déroulement de l’histoire. Nous avons choisi de rendre la scène non dialoguée avec ajout d’une musique et de filmer en plans serrés  dans l’intention de souligner l’expression des émotions des personnages.

 

Catégorie : Films vus | Laisser un commentaire

Film La couleur de l’argent.

affiche-argent-1-peri-redux

Dans notre scénario, nous avons imaginé une scène où le personnage principal immobilisé pense à ce qu’il pourrait faire si il était valide. Nous avons réfléchi à plusieurs solutions pour pouvoir montrer au spectateur son très fort désir d’action et de jeu.

Nous nous sommes inspirés de deux extraits du DVD. Le premier concerne le film Baie des Anges de Jacques Demy que nous avons déjà présenté dans un précédent article. Le second, le film du réalisateur Martin Scorsese. Dans les deux cas, on utilise des fondus et des superpositions d’images ainsi qu’une bande son particulière pour que le spectateur quitte le réel et accède à l’intériorité des personnages, à leurs émotions.

couleur-1-peri-redux  couleur-2-peri-redux  couleur-3-peri-redux  couleur-4peri-redux

couleur-5-peri-redux  couleur-6-peri-redux  couleur-7-peri-redux  couleur-8-peri-redux

couleur-9-peri-redux  couleur-10-peri-redux

Catégorie : Films vus | Laisser un commentaire

Fragmentos de películas vistos, Colegio San Carlos

Hola a todos! Antes de pasar a la realización del cortometraje nos gustaría actualizar este espacio y compartir con ustedes algunos momentos de los fragmentos vistos y analizados en clase.

Bonjour à tous, nous sommes prêts à commencer la réalisation du court métrage, mais maintenant nous voulons mettre au jour les publications du blog. Nous voudrions partager avec vous  quelques moments des extraits que nous avons vus et parlés dans la classe.

1DSC_9682b 3 3b 5 7 8 9 9b

 

Catégorie : Films vus | Laisser un commentaire

Les extraits que nous avons aimé

Parmi tous les extraits que nous avons vu, certains nous ont plus particulièrement marqués.

  • M le maudit: On aimé voir la petite fille jouer et chanter juste avant de rencontrer M le maudit.
  • L’acrobate parce qu’il faisait de la danse classique avec un balai et on l’a trouvé très drôle.
  • La curse en sac et la bataille de neige: on a trouvé marrant que ce soit des adultes qui s’amusent comme des enfants.
  • La ruée vers l’or: On a beaucoup rigolé avec la danse des pains.
  • Le cirque (les miroirs) car nous avons trouvé Charlot très drôle.
  • Mouchette : Nous avons aimé quand elle roule dans la montagne, même si c’est un peu triste à la fin. Depuis, nous nous sommes amusés à rouler comme elle lorsque nous étions en sortie au parc des Chanteraines.
  • Shining: On a trouvé ce film un peu bizarre avec le vrai labyrinthe et la maquette. Ca nous a donné des idées pour le tournage de l’exercice 3 mais le labyrinthe n’existait plus.
  • Les 400 coups : La machine qui tourne nous a impressionnés.  Cela nous a donné des idées pour faire tourner la caméra lors de nos exercices 3
Catégorie : Films vus | Laisser un commentaire

Visionnement du film: “Mon Oncle” de Jacques Tati

Visualização de filmes: « O Meu Tio », de Jacques Tati

Conversa entre Carolina (12 anos), Leonor (12 anos) e Guilherme (11 anos)
Conversation entre Carolina (12 ans), Leonor (12 ans) et Guilherme (11 ans)

20161123_ENCONTRO CINEMATECA O MEU TIO_IMG_7436    20161123_ENCONTRO CINEMATECA O MEU TIO_IMG_0733BLG2

– Já tinha visto o filme O Meu Tio, em casa. Mas quando vi na Cinemateca reparei em coisas novas. Eu não tinha reparado que no quarto do menino ele não tem espaço para brincar! Quando vi no cinema estive com mais atenção.
J’avais déjà vu le film “Mon Oncle” à la maison. Mais quand je l’ai revu à la Cinémathèque, j’ai remarqué plein de nouvelles choses. Je n’avais pas remarqué que dans la chambre du garçon il n’y avait pas d’espace pour jouer! Quand je l’ai vu au cinéma, j’ai été plus attentive.

– A parte que eu achei mais engraçada do filme foi quando o Sr. Hulot foi pegar no jarro e atirou-o ao chão e não se partiu. Então, ele atirou um copo ao chão, e o copo partiu-se…
La scène du film qui m’a parue la plus amusante est celle de Mr Hulot qui prend un pichet et le laisse tomber au sol sans le casser. Il laisse ensuite tomber un verre sur le sol, et le verre se brise…

– A minha parte favorita foi quando estavam todos na festa e há uma fuga de água e o Sr. Hulot tem que tapar com o pé. Enquanto isso a mãe do menino está toda atarefada, quer que tudo esteja perfeito para fazer inveja aos vizinhos. Sempre que os vizinhos vão lá a casa têm que ver tudo o que ela tem.
Ma scène favorite est celle quand tout le monde participe à la fête, qu’il y a une fuite d’eau et que Monsieur Hulot doit la boucher avec son pied. Pendant ce temps, la mère du garçon s’affère pour que tout soit parfait afin de rendre ses voisins jaloux. Chaque fois que les voisins leur rendent visite, ils doivent voir tout ce qu’elle a.

Mon-Oncle-3   6586fed83857b315b96e763c8797a65f

– Associo a casa dos pais ao som daquelas máquinas da cozinha. Na casa do Sr. Hulot ouve-se mais sons de aldeia, sons da rua e a música.
J’associe la maison des parents aux sons des appareils de la cuisine. Dans la maison de Mr. Hulot on entend davantage des sons relatifs au village, à la rue et la musique.

– O menino ficava entre os dois mundos: o dos pais e o do tio. Mas diverte-se mais no mundo do tio! Com o tio ele faz coisas diferentes, anda de bicicleta, come churros. O pai trabalhava e não tinha muito tempo para ele…
Le garçon évolue entre deux mondes: celui des parents et celui de l’oncle. Mais il se divertit davantage dans le monde de l’oncle. Avec son oncle il fait des choses différentes, il fait de la bicyclette, il mange des churros. Le père travaille et n’a pas de temps à lui accorder…

b7e92619088b_rossana04   52433328fea7d093bd8df4ae56596cfa

– Eu acho que os pais não eram felizes. Eu acho que eles também tinham um bocado de inveja das outras pessoas. Por isso a casa tinha uns olhinhos! Eu acho que o Sr. Hulot era mais feliz, porque tinha pessoas que se preocupavam com ele. O pai tinha inveja do Sr. Hulot, porque ele tinha um relacionamento melhor com o filho
Je pense que les parents ne sont pas heureux. Je pense qu’ils sont aussi un peu envieux des autres personnes. C’est pour ça que la maison a des yeux ! Je pense que Mr Hulot est plus heureux, parce qu’il est entouré de personnes qui se soucient de lui. Le père est jaloux de Mr. Hulot, parce qu’il a une meilleure relation avec son fils.

– Mas no final, o pai assobia e um senhor bate com a cabeça num poste. O pai sem querer fez aquele jogo que eles jogavam e o filho achou piada! Foi um final feliz para o pai e para o filho porque conseguiram finalmente unir-se um pouco mais.
Au final, le père siffle et un monsieur se cogne au lampadaire. Le père, sans le vouloir, participe au jeu auquel ils ont joué et le fils pense qu’il s’agit d’une farce. C’est une fin heureuse pour le père et son fils qui finissent par se rapprocher un peu plus.

Oncle_handshake

Catégorie : Films vus | Laisser un commentaire

Visionnement d’extraits de films sur les jeux et l’idée de jouer

Captura de ecrã 2017-03-09, às 20.24.5320170123_CCAJ 2017_MOITA_IMG_8581


VISUALIZAÇÃO DE EXCERTOS SOBRE JOGOS E SOBRE A IDEIA DE JOGAR


Captura de ecrã 2017-03-30, às 15.19.08
 Captura de ecrã 2017-03-30, às 15.19.37

Plano lumière – salto para o cobertor, operador Lumière
Vue lumière – saut à la couverte, opérateur Lumière

-Eles inventaram o trampolim (cobertor), então eles mandaram ir buscar o homem que eles sabiam que era mais medroso, então eles pegaram e começaram a mandá-lo ao ar.
Mónica

– Ils ont fabriqué le trampoline (couverte), sont allés chercher un homme qui était peureux, l’ont pris et ont commencé à l’envoyer en l’air.
Mónica

 __________________________________________________________________________________

Déjà s’envole la fleur maigre, Paul Meyer – sobre os bombons
Déjà s’envole la fleur maigre, Paul Meyer – à propos des bonbons

Captura de ecrã 2017-03-30, às 15.17.11 Captura de ecrã 2017-03-30, às 15.17.40

-Eles começaram a discutir e então o senhor perguntou quem era o melhor ali e deu comida para eles.
– Eu acho que era um bombom. 
Leonora

-Eu acho que eram sementes.
Daniel Rego

-Eu acho que era um rebuçado. Até o Jaime estava lá a escolher um rebuçado.
Iuri
-Mas tu não sabias o nome dele…
Mónica
-Eu sei, mas eu chamei-o de Jaime, porque ele é gordo.
Iuri


– Ils commencent à discuter, puis le monsieur demande qui est le meilleur ici et leur donne de la nourriture.

– Je pense que c’est un chocolat.
Leonora

– Je pense que ce sont des graines.
Daniel Rego

 – Je pensais que c’était un bonbon jusque’ à ce que Jaime aille là-bas choisir un bonbon.
Iuri
– Mais tu ne connais même pas son nom…
Mónica
– Je sais, mais je l’appele Jaime parce qu’il est dodu.
Iuri

 __________________________________________________________________________________

The Gold Rush, Charlie Chaplin
La Ruée vers l’or, Charlie Chaplin

Captura de ecrã 2017-03-30, às 15.48.19 Captura de ecrã 2017-03-30, às 15.50.19

-Ele pegou em dois garfos e tomou o seu pão.
Leonora

-Mas era um sonho. O senhor estava a sonhar que estava a fazer uma dança com os pães para as senhoras.
Bruno
-Sim eu acho que o senhor estava a sonhar.
Rúben

-Eu já tentei fazer uma dança como aquela mas o pão partiu.
Daniel Guerra

– Il saisit deux fourchettes et prend son pain avec.
Leonora

– Mais c’est un rêve. Le monsieur rêvait qu’il était en train de faire une danse avec les pains pour les dames.
Bruno
– Je pense que le monsieur était en train de rêver.
Rúben

– J’ai déjà essayé de faire une danse comme celle-ci mais le pain s’est rompu.
Daniel Guerra

Catégorie : Films vus | Laisser un commentaire

Les 1ers extraits

Nous avons aussi analysé des courts-métrages ou des extraits de longs-métrages :
Du soleil en hiver de Samuel Collardey,
Petite lumière d’Alain Gomis
De sortie de Tomas Salvador,
Inglourious bastard de Quentin Tarentino
L’été de Giacomo d’Alessandro Comodin
L’intervallo de Leonardo Di Costanzo
Les temps modernes et la ruée vers l’or de Chaplin
Déjà s’envole la fleur maigre de Paul meyer
L’acrobate de Jean-Daniel Pollet
Fanny et Alexandre d’Ingmar Bergman
Shining de Kubrick
Les 400 coups de Truffaut
Gerry de Gus Van Sant

vlcsnap-2017-02-07-17h25m24s601

Parmi les extraits de films que nous avons analysés, voici un petit compte-rendu rédigé par Noah et Aska :

Gerry est un film de Gus Van Sant réalisé en 2002. Dans l’extrait que nous avons analysé, situé en début de film, les deux personnages se promènent dans un désert, sur des sentiers de randonnée. Au fur et à mesure de l’avancée des personnages, le réalisateur nous fait comprendre par le biais du jeu des acteurs qui changent sans cesse de direction, que les deux protagonistes jouent à se perdre dans le désert. Il s’agit donc d’un jeu de vertige. Le fait de sortir du chemin balisé est au départ un moyen de se démarquer des autres touristes.
Une sorte de compétition s’installe entre les 2 lorsqu’ils font la course. Le réalisateur fait ressentir au spectateur le vertige des personnages, leur désorientation une fois la course terminée à l’aide d’une steadycam qui tourne autour des deux personnages. Le procédé permet aussi de ressentir la solitude des personnages au milieu d’une immensité désertique.

 

Catégorie : Films vus | Laisser un commentaire

La Fureur de vivre

Extraits travaillés en classe avec Michaël

Le premier jeu illégal est basé sur la compétition, alors que le deuxième jeu où le fait de faire semblant est plus basé sur l’amusement et la liberté. Abdelhak

Au début du film on voit qu’une fille encourage les deux garçons en concurrence. A la fin de la scène on voit que le petit ami de la fille est mort. Ensuite ils s’enfuient dans une maison où ils commencent à inventer un jeu, dans le jeu il s’imagine qu’ils sont une famille.

Boubacar

20000167maxresdefault

 

Au début, la jeune femme s’approche de chaque jeunes hommes afin de les encouragés car le gagnant pourra repartir avec la fille.

Après les encouragements, la course débute les deux jeunes accélèrent, un des jeunes ne s’arrêtent pas au bout de la falaise et tombe. James Dean sort du véhicule avant le bout.

Les jeunes ayant observé la course regardent James Dean et semblent lui reprocher la mort du défunt.

movies-1945-15Étant donné la mort du compétiteur, les jeunes s’enfuient afin d’échapper à la police car la course a été organisée de manière illégale. Abdelhak

Le but de la course est de s’arrêter avant la falaise.
Avant la course de voiture, il y a deux garçons et une fille .La fille va souhaiter bonne chance au deux garçons .Le garçon qui sort avec la fille va mourir car la manche du manteau est accrochée à la portière de la voiture .Le deuxième va réussir à sortir et va gagner.

Le réalisateur place les acteurs dans différentes positions .La deuxième personne lui reproche d’avoir créer l’accident et la personne au premier plan s’en veut. Bilal

 

 

Le_réalisateur_Nicholas_Ray_dirigeant_Natalie_Wood,_James_Dean_et_SaI_Mineo_sur_le_plateau_du_film_La_Fureur_de_vivre,_en_1955 Le gagnant, la fille et un adolescent se retrouvent ensemble dans une maison avec une piscine vide pour s’amuser puis font semblant de jouer aux parents et l’enfant.

Mamadou Ciré

Entrés dans une maison, la jeune fille, le jeune homme et un adolescent s’amusent à faire semblant de jouer aux parents et à l’enfant. Ils utilisent tout l’espace disponible.

Abdelhak

 

Les trois personnages jouent à plusieurs jeux: dans la piscine… 
Il y a deux types de jeu le game(compétition) et le play(pour le plaisir).
Les deux types de jeux sont illustrés dans le game par la course et pour le play dans la maison.

Bilal

 

Catégorie : Films vus | Laisser un commentaire

Rencontre avec l’atelier du collège Stendhal autour du film Jiburo.

affiche-jiburo-peri-redux

Nous avons rencontré à Mon Ciné les élèves de l’atelier du collège Stendhal de Grenoble autour de la projection du film Jiburo.

Sang-woo, un petit garçon, est obligé de quitter Séoul avec sa maman pour rejoindre pour un temps sa grand-mère qu’il ne connaît pas et qui vit seule et retirée à la campagne. Au début du film, Sang-woo joue seul avec sa console ou ses jouets rapportés de la grande ville sans même voir les personnes ou le monde de la campagne autour de lui. Il reste dans sa bulle. La télévision de la grand-mère ne fonctionne pas ce qui renforce le petit garçon dans son isolement dans ses jeux et dans la non communication avec sa grand-mère.

kiku-1-peri-redux     kiku-2-peri-redux

kiku-3-peri-redux       kiku-4-peri-redux

kiku-5-peri-redux       kiku-6-peri-redux

Lorsque les piles de la console ne fonctionnent plus, Sang-woo se tourne vers ses rollers qui ne sont pas du tout adaptés au contexte de la campagne. Il garde pourtant la même attitude sans contact avec sa grand-mère.

kiku-7-peri-redux       kiku-8-peri-redux

Lorsqu’un voisin Cheol-yee se présente à la maison de la grand-mère et cherche à nouer un contact, Sang-woo le repousse et continue obstinément à jouer seul en refusant de partager.

kiku-9-peri-redux       kiku-10-peri-redux

Parti à la recherche de piles pour sa console, Sang-woo va rencontrer en chemin une jeune fille Hae-yeon. C’est la première fois qu’il va chercher à entrer en contact avec une personne. Malheureusement pour lui, il est maladroit et il piétine par mégarde son aire de jeu. Hae-yeon va le réprimander pour cela et Sang-woo se pliera à ces reproches.

kiku-11-peri-redux       kiku-12-peri-redux

kiku-13-peri-redux

Une vache errante sur le chemin entre la maison de la grand-mère et le village va provoquer plusieurs scènes de poursuite dont une au dépend du petit garçon . Elle va  constituer une sorte de révélateur et de prise de conscience pour Sang-woo de son manque de savoir vivre avec les autres.

kiku-17-peri-redux

Cela va constituer un tournant dans le film. Dès lors, Sang-woo va changer d’attitude envers les autres. Il va devenir serviable et attentionné. Il va ranger ses jouets dans un sac et il va même se servir de dessins faits au dos de ses cartes de jeu pour créer un lien avec sa grand-mère. A son retour à Séoul, elle aura à disposition des images codées à poster pour signifier à Sang-woo sa bonne santé ou pour lui demander de l’aide au besoin.

kiku-14-peri-redux       kiku-15-peri-redux

Une scène du film souligne la volonté de la grand-mère à toujours chercher, malgré les rebuffades de Sang-woo à nouer le contact avec son petit-fils. Pendant sa sieste, elle manipule son jeu de formes à son insu.

kiku-16-peri-redux

Catégorie : Films vus | Laisser un commentaire

Préparation et tournage : le vertige du jeu.

Nous avons préparé le tournage de deux exercices autour du vertige du jeu en visionnant l’extrait du DVD La Baie des Anges.

baiedesanges-redux-peri

Dans l’extrait, on voit d’abord en plan d’ensemble la table de jeu de la roulette. Puis, des gros plans montrent la roulette et les plaques de mise que convoitent les joueurs.

roulette-0-redux-peri    roulette-2-redux-peri

roulette-1-redux-peri

Des plans rapprochés montrent les deux joueurs tentés par l’appât du gain.

roulette-3-redux-peri    roulette-5-redux-peri

Suit une série de gros plans sur les visages de chacun des joueurs avec à chaque fois un fondu sur la roulette et le tapis de mise qui souligne l’emprise du jeu sur les joueurs. La bande son accentue ce sentiment de vertige.

roulette-6-redux-peri    roulette-7-redux-peri

roulette-8-redux-peri    roulette-9-redux-peri

roulette-10-redux-peri    roulette-11-redux-peri

La séquence se termine sur un plan d’ensemble qui montre les gains des deux joueurs.

roulette-12-redux-peri

Nous avons rejoué cette situation autour de la roulette en variant l’échelle des plans. Nous avons ensuite fait un important travail au montage pour sélectionner et assembler les plans

roulette-1-redux-peri   roulette-2-redux-peri

roulette-3-redux-peri    roulette-4-redux-peri

roulette-5-redux-peri

roulette-6-redux-peri roulette-7-redux-peri

Nous avons ensuite réaliser sur le même principe du découpage un deuxième film autour du tirage au sort de la galette des rois.

galette-1-redux-peri    galette-2-redux-peri

galette-3-redux-peri    galette-4-redux-peri

galette-5-redux-peri

 

Catégorie : Exercice 3, Films vus, Tournage des exercices | Laisser un commentaire