L’atelier Baldung Grien

Notre collège et notre village
Notre collège compte environ 400 élèves et se trouve en Alsace, à 15 km au nord de Strasbourg, dans un gros village agricole de presque 5000 habitants, HOERDT, célèbre dans la région pour son hippodrome, son carnaval et surtout ses asperges comme le montre le blason hoerdtois. Les élèves habitent à Hoerdt ou bien à Geudertheim, Weyersheim ou encore Bietlenheim.

Les armoiries de Hoerdt

Le climat de notre région
Ici, le climat est plutôt contrasté, les hivers sont froids, avec souvent de la neige et les étés sont chauds, voire même étouffants. L’amplitude thermique est très importante. L’hiver, la température moyenne est de 3 °C et peut descendre à −10 °C alors que l’été, la température moyenne est de 20 °C et peut atteindre jusqu’à 38 °C.
Notre région est peu exposée aux vents et elle n’est pas très pluvieuse, car elle est un peu protégée par les massifs montagneux des Vosges et de la Forêt-Noire.
L’absence de vent, les températures élevées en été, ainsi que la situation géographique favorisent l’apparition de pics de pollution et de nombreux orages dans notre région. Nous aurons peut-être l’occasion d’en avoir un dans notre film…

Notre atelier
Notre atelier existe depuis 22 ans et il a déjà participé à 8 thèmes de Cinéma cent ans de jeunesse : la lumière, le rapport figure/fond, le point de vue, la couleur, la part du réel dans la fiction, mettre en scène, le plan séquence et l’intervalle.
Cette année nous sommes 17 élèves : 6 de quatrième, 5 de cinquième et 6 de sixième.
Nous travaillons le mercredi après-midi, après les cours, de 12h 30 à 15h. Nous avons tout le collège pour nous et notre QG est la salle de musique.
Dès la première séance, nous avons visionné des extraits de films dans lesquels la météo est très présente ou peut même être l’un des acteurs. On a vu que certains réalisateurs savent utiliser ou se plier à la météo du tournage alors que d’autres la « fabriquent » en faisant pleuvoir sur les acteurs comme dans Singing in the rain.

Derrière nous, les cabanes sont déjà prêtes !

Chacun sa minute
Notre premier travail a été de faire une minute Lumière météo. Comme nous sommes nombreux et que nous avions peu de temps puisqu’il fallait à la fois voir des extraits de films, apprendre un peu à utiliser le matériel et faire chacun sa minute, notre professeur nous a confié 4 caméras et 4 trépieds. Selon la météo du jour, nous devions trouver une manière de la montrer dans notre vidéo.
La première séance, c’était plus facile car il y avait du vent et du soleil, presque tout le monde a pensé à montrer le vent dans les arbres ou les buissons.
Ambre a filmé un morceau d’emballage qui tourbillonnait dans la cour. Sa minute aurait pu être excellente mais son trépied n’était pas stable et il s’est un peu replié pendant qu’elle filmait. Dommage, elle n’a pas pu avoir une deuxième chance pour refaire sa minute.
Les deux séances suivantes, après avoir regardé d’autres extraits et ce que nous avions filmé, nous avons continué à faire des minutes Lumière mais c’était plus difficile car nous avions l’impression qu’il n’y avait rien à montrer, pas de vent, pas de pluie, pas de soleil, pas de nuages, juste un ciel gris… S’il avait plu, nous aurions eu plus d’idées et nous avions préparé des parapluies pour protéger le matériel.

Dommage que ce travail soit terminé, car depuis quelques semaines, nous voyons  plus de choses à montrer, les feuilles qui jaunissent et qui tombent, ou la brume que nous voyons le matin en allant au collège. C’est peut-être aussi notre regard qui est en train de changer et qui est devenu plus attentif à notre environnement de tous les jours.

Chacun son tour

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*