A propos du Cinéma, cent ans de jeunesse

En 2013-2014, le Cinéma, cent ans de jeunesse fête sa 20e édition !
Depuis son lancement, en 1994-1995, à l’occasion du centenaire du cinéma, le Cinéma, cent ans de jeunesse s’est ouvert à de nouvelles régions  en France et à de nombreux pays, impliquant aujourd’hui des cinémathèques, des associations, des salles de cinéma et des pôles de ressources à travers le monde. Il réunit désormais un groupe de réflexion international composé d’enseignants et de professionnels du cinéma passionnés par l’éducation artistique.

Ce projet d’éducation au cinéma expérimental, qui articule la formation du regard à la pratique, est coordonné par le service pédagogique de la Cinémathèque française. Costa-Gavras, président de la Cinémathèque, en est le parrain, Alain Bergala, le conseiller artistique.
Sur l’année 2013-14, des ateliers de réalisation seront mis en place dans des écoles, collèges et lycées :
–          sur plusieurs régions en France métropolitaine et d’outre-mer,
–          en Europe : Allemagne, Angleterre et Ecosse, Autriche, Belgique,  Espagne, Italie, Portugal,  
–          A l’échelle internationale : Brésil, Cuba.

En fin d’année scolaire, les films réalisés dans 40 de ces ateliers seront projetés à l’occasion de journées exceptionnelles à La Cinémathèque française, en présence de l’ensemble des participants (enseignants, professionnels du cinéma et élèves), dans une grande diversité d’âge, de langue et d’origine géographique. Les auteurs des films, âgés de 7 à 18 ans, auront travaillé, en suivant les mêmes règles du jeu, autour d’une même question : le plan-séquence.
Des événements seront également organisés dans chaque pays pour fêter la 20e édition de ce projet toujours en devenir.

Avec le généreux soutien d’IP (Interim et Placement).

Comment rejoindre le Cinéma, cent ans de jeunesse ?
– Dans les différents pays et régions en France : la demande doit émaner d’un représentant d’une structure culturelle (archive, pôle ressource, salle de cinéma…) souhaitant coordonner des ateliers.
– En Ile-de-France : des enseignants eux-mêmes, désireux de participer au dispositif avec une classe. Prendre contact, à la Cinémathèque française, avec Nathalie Bourgeois, coordinatrice du Cinéma, cent ans de jeunesse, avant la fin du mois de juin précédant l’année concernée. Une première réponse sera adressée avant la fin juillet ; les candidatures ne pourront être validées définitivement qu’au début de l’année scolaire (septembre).

« Une Expérience de cinéma à l’école à travers le monde », téléchargez le PDF de présentation.

Coordination et contact :
Service pédagogique de la Cinémathèque française, 51 rue de Bercy 75012 Paris.
Nathalie Bourgeois (directrice du service pédagogique : tel : 01 71 19 33 99/ n.bourgeois@cinematheque.fr)
Avec François Chabret (f.chabret@cinematheque.fr), Isabelle Bourdon (professeur relais, i.bourdon@cinematheque.fr) et Naara Fontinele (étudiante Master-Sorbonne Nouvelle, n.fontinele@cinematheque.f)

Questions abordées les années précédentes : Tendance Lumière/tendance Méliès; l’altérité au cinéma ; le hors champ sonore ; un siècle de gestes au cinéma ; l’espace et le temps réels ou filmiques ; la place de l’acteur dans la mise en scène ; le plan ; le montage et le raccord; la lumière; le rapport figure-fond; le point de vue; la couleur; les mouvements de caméra; montrer ou cacher ?; la part du réel dans la fiction; mettre en scène.

Ont participé au Cinéma, cent ans de jeunesse au fil des années depuis sa création :
The Austrian Film Museum à Vienne ; British Film Institute à Londres ; Café des images à Hérouville-St-Clair/APCVL; Centre-Image de Montbéliard ; Ciné Woulé en région Guadeloupe ; Cinema en curs (association A Bao A Qu) avec la Filmoteca de Catalunya à Barcelone ; Cinéma Jean Renoir à Martigues et Platform à Marseille ; Cinéma Mon Ciné à Saint Martin d’Hères ; Cinémathèque de Toulouse ; CMAC-Scène nationale de Martinique; Deutsche Kinemathek-Museum für Film und Fernsehen et Arsenal-Institut für Film und Videokunst à Berlin, Université de Brême; Docs aux Sels à Nîmes ; Escola Carlitos et Cinemateca brasileira à São Paulo ; Escuela Internacional de Cine y Tv et Cinemateca de Cuba;  Centro Sperimentale di Cinematografia à Rome et Cineforum à Teramo; Imagens em Movimento et Cinemateca do Museu de Arte Moderna à Rio de Janeiro; Institut Jean Vigo–Cinémathèque euro régionale à Perpignan; Institut Lumière à Lyon ; Le Lux – Scène nationale à Valence ; L’Eden-Le-Volcan au Havre ; La Cinémathèque française à Paris ; La Coursive Scène nationale de la Rochelle ; the Moving Image à Edimbourg; Os Filhos de Lumière (Les enfants de Lumière) avec la Cinemateca Portuguesa-Museu do Cinema à Lisbonne ; Passeurs d’Images Pays de la Loire – Premiers plans à Angers ; Pôle Image Haute Normandie à Rouen ; Scène nationale Evreux Louviers ; Service de Culture Cinématographique et Cinémathèque royale de Belgique à Bruxelles; Vidéo Les Beaux Jours–Pôle régional d’éducation artistique et de formation au cinéma à Strasbourg.

2 réponses à A propos du Cinéma, cent ans de jeunesse

  1. Gabriel dit :

    Vraiment une très belle initiative, bravo à vous et bonne continuation :)

    Gabriel

  2. L dit :

    j’ai fait cet atelier en 5eme ( 2011-2012 je crois), c’était super bien franchement c!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*