Archives par mot-clef : improviser

Notre journal de bord réel-fiction

Pendant deux semaines, on s’est divisé en deux groupes :
– l’un qui regarde les rushes de l’exercice (« plan séquence, quelqu’un raconte et fait quelque chose en même temps ») et qui commente les différentes prises pour repérer les défauts et celles qui sont montrables.
– l’autre groupe tournait l’exercice « personnage qui déambule… » : une semaine, on a tourné près du canal de l’Ourcq, l’autre semaine, près du ciné 104.

Quelques remarques sur les rushes :
– c’est difficile d’improviser et de trouver un dialogue correct.
– beaucoup de problèmes de son (micro, accessoires…)
– les actions manquent d’originalité… Sauf les scènes de Bilel (jonglage, brossage de dents…)

Aujourd’hui (mercredi 1e Février), on a regardé « Le petit fugitif » : il y a beaucoup de « réel dans la fiction » (la foule, le jeu des enfants, la météo, la fête foraine, les animaux, les lieux…).
Pour beaucoup de scènes, on s’est demandé si c’était de la fiction ou de l’imprévu : le petit qui rate son coup dans les attractions, le grand frère qui tombe à l’eau, les gens qui s’embrassent….

Tout ça nous a fait nous poser des questions sur la réalisation, les choix de cadre… Certains ont bien aimé les cadrages, en particulier Bilel, qui a aimé les lignes parallèles dans les scènes sur la plage, ou la scène d’équilibriste dans la rue.

Catégorie : Carnets de bord des ateliers, Gestes de l'acteur/du personnage, Raccords-regards sur le monde | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Ressentis sur les exercices

J’aime quand je fais acteur parce que je peux improviser. Je n’aime pas être perchman parce que ça fait mal aux oreilles. Merwan.
J’ai aimé être réalisateur parce que les autres m’ont écouté. Jessim.
Ce que j’aime bien c’est filmer parce qu’on règle l’image avec le zoom. Touma.
J’ai aimé attendre dans le petit film parce que j’ai découvert le cinéma en jouant un rôle. Allan.

Catégorie : Carnets de bord des ateliers | Marqué avec | Laisser un commentaire