Archives par mot-clef : Attente

L’attente… tournage à l’arrêt de bus

L’analyse des premiers plans tournés au lycée et près de l’habitation La Ramée  a mis en évidence le manque d’interaction avec le réel.
On choisit donc d’aller filmer près d’un arrêt de bus où des jeunes du quartier se retrouvent souvent. On décide de varier les angles de vue (frontale et en oblique) de manière à accentuer l’impression de vitesse des véhicules.
Lorsque la rencontre entre les deux personnages se fait à l’arrière plan, on repère difficilement les acteurs dans l’image. On décide alors de situer la rencontre au milieu des deux voies.

D’un côté de la rue, les champs de canne et rien d’autre… donc les élèves décident de faire les figurants. Une élève fait de l’autostop et une voiture s’arrête enfin, ce qui réjouit les élèves. Enfin, de l’imprévu !
De l’autre côté, un quartier d’habitation, des jeunes sont installés là et observent le tournage, mais du coup, ils sont tellement sages !!

Attente à l’arrêt de bus, La Ramée, Sainte Rose, février 2012

Catégorie : Exercices, Interactions réel/fiction | Marqué avec | Laisser un commentaire

Dunraven School, London: Waiting exercise

DSCF3820 DSCF3823

DSCF3825 DSCF3826

DSCF3827 DSCF3828

DSCF3829 DSCF3830

DSCF3831 DSCF3834

DSCF3835 DSCF3837

DSCF3838 DSCF3842

DSCF3843 DSCF3852

Janvier 2012, Streatham Hill, dans le sud de Londres.
Je rend visite à l’atelier du ciné-club Dunraven. Phil, le professeur des garçons, leur donne un exercice pour mettre en pratique la construction d’une chorégraphie de plans, et se constituer un vocabulaire visuel dont ils pourront tirer plus tard.

En ce qui concerne le réel dans la fiction : il y a des travaux de construction en cours à l’école avec tout les bruits associés. Ceux-ci sont tout à fait utiles et les élèves en enregistrent un fragment qui se trouvera finalement dans les images au montage. Ils font attention à revenir au son de l’ambiance intérieure, tandis qu’ils montent les plans pris à l’intérieur (à travers la fenêtre), puis ils modifient la bande sonore des plans d’intérieurs et ceux de l’extérieur bien ensemble. Peut-être qu’il aurait été préférable de se rapprocher de la source du son, d’autant plus qu’il y a un bruit assez énigmatique de gouttes d’eau à la fin. Voici la vidéo :
Exercice de son
http://vimeo.com/35327178

Ils ont aussi fait quelques exercices où il s’agit d’une attente et des interactions avec le réel et la fiction. Le région de Streatham – c’est un lieu riche de diverses personnes qui vaquent à leurs occupations – et l’attente à un arrêt de bus  est un bon endroit pour laisser place à des interventions du réel.
L’arrêt de bus
http://www.youtube.com/watch?v=Z2-9adtQ3dc&feature=player_embedded

Un garçon attend près d’un arbre quand, par chance, une voiture apparaît au hasard et renverse la voiture dans l’espace à côté de lui, comme si tout cela était prévu.
La voiture
http://www.youtube.com/watch?v=un8I_DYCMG0&feature=player_embedded

Il est intéressant d’observer comment les gens donnent l’impression d’être en train d’attendre – par exemple ils regardent leur montre, ils marchent à grand pas et ils gesticulent avec les bras…
L’attente dans la rue
http://www.youtube.com/watch?v=JgmbrBtLp8g&feature=player_embedded

Catégorie : Carnets de bord des ateliers, Interactions réel/fiction | Marqué avec | Laisser un commentaire