Règles du jeu

LE SUJET « LA PART DU REEL DANS LA FICTION »
Au cinéma, quel est l’équilibre entre la part de réel d’une part et la part de fiction de l’autre ?
Cette question de l’intrusion du réel, ou du basculement entre réel et fiction se joue à travers différents paramètres dans les films. Dans le choix des décors naturels, le statut des acteurs et des personnages, la part du hasard et les imprévus du filmage, le rôle accordé au temps ou à la météo : la réalité du monde traverse toujours les histoires du cinéma, et parfois même les bouscule.

PREMIERS EXERCICES
– « Interactions réel/ fiction »
En partant de cette simple situation : « un personnage attend un autre personnage qui le rejoint », filmer l’action dans deux lieux différents qui engagent chacun une interaction possible entre réel et fiction : lieux publics, manifestations météorologiques, changement de lumière, intrusion de personnes réelles dans le cadre.
– « Gestes de l’acteur/du personnage »
Un personnage dialogue avec un autre personnage tout en accomplissant une action précise qui lui demande un savoir, une technique ou un effort de concentration. Exemple de gestes : plier, repasser, cuisiner, jouer, réparer…
– « Raccords-regards sur le monde »
Une personne découvre un lieu dans lequel elle déambule. Filmer cette découverte par une série de raccords-regards dans un premier temps, puis en montrant le personnage inclus dans ce lieu.

Les exercices sont réalisés individuellement par les élèves ou par petits groupes en classe au cours de la première partie de l’année (d’octobre à mars). Ils sont affichés sur le blog au fur et à mesure de leur réalisation. Dès le mois d’avril, un florilège des exercices sera mis en ligne sur la page « Exercices« .

LE FILM-ESSAI
Les élèves ont reçu pour consigne de réaliser un court film en suivant 4 étapes successives:
–          1. Le film débute comme une pure fiction.
–          2. Cette fiction cohabite avec le réel.
–          3. L’histoire s’interrompt pour laisser place à l’observation du réel.
–          4. Retour à la fiction et aux personnages pour clore le film.

Les films seront affichés sur la page « films-essais » une fois que tous les films auront été projetés à la Cinémathèque au mois de juin, pour ménager l’effet de surprise lors de cette présentation en salle.

Générique 2011-2012
38 ateliers sont organisés dans 7 pays en partenariat avec les structurelles participant à l’opération :
Allemagne : Deutsche Kinemathek, et Institut für Film und Videokunst, Berlin
Brésil : Imagens em Movimento et Cinemateca do Museu de Arte Moderna,  Rio de Janeiro / Escola Carlitos et Cinemateca brasileira,  São Paulo
Espagne : Cinema en curs (association A Bao A Qu) et Filmoteca de Catalunya, Barcelone
France, académie d’Aix-Marseille : Cinéma Jean Renoir, Martigues / Grenoble : Cinéma Mon Ciné,  Saint Martin D’Hères / Guadeloupe : Ciné Woulé /Paris et Créteil : La Cinémathèque française à Paris /  Montpellier : Institut Jean Vigo Cinémathèque euro-régionale, Perpignan (&Docs aux sels, Nîmes) / Rouen : Scène Nationale Evreux-Louviers/ Strasbourg : Vidéo Les Beaux Jours– Pôle régional d’éducation artistique et de formation au cinéma
Royaume-Uni : British Film Institute, Londres
Italie Scuola Nazionale di Cinema – Fondazione Centro Sperimentale di Cinematografia, Rome
Portugal : Os Filhos de Lumière  (Les Enfants de Lumière) et la Cinemateca Portuguesa-Museu do Cinema, Lisbonne.

Les journées inaugurales de formation (les 30 septembre et 1 octobre 2011 à la Cinémathèque) ont été animées par Alain Bergala, cinéaste, essayiste et enseignant, conseiller artistique du Cinéma, cent ans de jeunesse, depuis sa création.

Une réponse à Règles du jeu

  1. Ping : Le Cinéma, cent ans de jeunesse a lancé son programme pour l’année 2011-2012 | Le Cinéma, cent ans de jeunesse 2011-2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*