Au lycée Raspail notre expérience des exercices.


Pour les exercices nos professeurs ont choisi de confier la réalisation de l’exercice 2 à la classe de première et l’exercice 3 à la classe de terminale.

Un personnage découvre un lieu dans lequel il déambule. Dans un premier temps, filmer cette découverte par une série de raccords regard puis présenter le personnage inclus dans ce lieu avec un changement d’échelle de plan

Nous avons choisi  de filmer  un élève qui se perd dans le lycée, qui cherche un cours de philosophie et entre dans une classe où les élèves sont en cours de froid et climatisation. Nous avons écrit plusieurs scénarios et le choix a été difficile car chacun défendait ce qu’il avait fait. Le choix a été fait en interrogeant l’autre groupe et en tenant compte de leurs remarques.

Un élève (Paul), plutôt bien vêtu et  bon élève  se dirige vers une salle de cours et ouvre la porte. Il découvre des machines bizarres, des tuyaux, des cadrans et des chaudières. En se retournant il voit des jeunes en bleu de travail avec un adulte qui doit être leur prof. Il y a un plan compliqué  au tableau et des copies de ce plan sur les tables des jeunes. Paul demande au prof s’il est bien au cours de philo de madame Guillou. Le prof se moque  gentiment de Paul en lui faisant constater que cet endroit ne ressemble pas à une salle de cours de philosophie et le renvoie au bureau des surveillants. Paul repart avec un dernier regard sur cet étrange lieu pendant que le professeur demande aux élèves de se mettre au travail sur leurs machines.

Avec Eve Guillou nous avons procédé au découpage technique. Le tournage a demandé trois séances et nous avons découvert le rôle important du script pour assurer les raccords avec les tenues des acteurs. En effet nous avons été dans l’obligation de tourner sur une troisième séance un des acteurs étant habillé différemment lors de la deuxième séance.

Le montage a été un peu long car nos camarades de première ont écrit leur scénario en rapport avec le montage de notre exercice. On a appris qu’on appelle cela une « mise en abyme ». Ce travail terminé nous avons commencé celui de l’écriture du scénario du film essai.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*